Blogs randonnée

Les membres du site publient : carnets de randos, infos pratiques et conseils, actus, promos...
Taille du texte: +

Dim. 18 avril La Marche du Facteur Cheval (Drôme)

Edition 2010, les randonneurs découvriront de nouveaux circuits

C’est le 22e anniversaire, mais en réalité la 21e marche effective du facteur Cheval qui se profile dans quinze jours (une édition avait été annulée). Dimanche 18 avril, elle aura l’avantage de proposer de nouveaux circuits et un renforcement de l’accueil des marcheurs.

La verte vallée de la Galaure et les douces collines offriront promenades agréables à allure libre. Une randonnée qui a fait des émules, puisque depuis 1987 les marches villageoises fleurissent dans les environs.

Trois circuits par des chemins ruraux dans un cadre bucolique et apaisant seront donc proposés. Le départ devant le gymnase d’Hauterives est prévu entre 8 h et 10 h pour les 25 km, entre 8 h et 12 h pour les 18 km et 10 km. Les tarifs pour adulte sont de 5 € par personne ; pour les enfants de moins de 14 ans ils s’élèvent à 3 € (inscriptions sur place le jour de la marche).

Plusieurs points de ravitaillement seront mis en place, les uns à Manthes et Fayandaie pour le circuit des 25 km, les autres à Tersanne pour le circuit 18 km et à Fayandaie pour celui des 10 km.(NDLR:parcours de 2009)

Gageons que pour la 21e, la barre des 1000 participants sera franchie.

Qui est le facteur Cheval ?

Joseph Ferdinand Cheval, plus connu sous le nom de Ferdinand Cheval et plus encore sous le nom du facteur Cheval, (19 avril 1836 à Charmes-sur-l'Herbasse, Drôme, France – 19 août 1924 à Hauterives, Drôme) est un facteur français. Il est célèbre pour avoir passé 33 ans de sa vie à édifier un « Palais idéal » et huit années supplémentaires à bâtir son propre tombeau, tous deux considérés comme des chefs-d'œuvre d'architecture naïve.

Selon ses souvenirs, en avril 1879, durant l'une de ses tournées, le pied du facteur bute contre une pierre, manquant de le faire tomber sur le chemin. Son œil ayant été attiré par la forme curieuse de la pierre, il la ramasse et la glisse dans l'une de ses poches avec l'intention de la regarder plus tard à tête reposée. Dès le lendemain, repassant au même lieu, il constate la présence d'autres pierres ayant des formes encore plus singulières et, à son goût, plus belles que celle qu'il avait trouvée la veille. Il se fait alors la réflexion que, puisque la nature pouvait « faire de la sculpture », il pourrait très bien lui-même, fort de ses longues rêveries préparatoires, se faire architecte, maître d'œuvre et ouvrier dans la construction d'un « Palais idéal ».

Durant les 33 années qui suivent, Ferdinand Cheval ne cesse de choisir des pierres durant sa tournée quotidienne, les portant d'abord dans ses poches, puis se munissant d'un panier, voire d'une brouette en certaines occasions. Revenu à son domicile, il passe de longues heures à la mise en œuvre de son rêve, travaillant de nuit à la lueur d'une lampe à pétrole. Il est alors considéré comme un excentrique par les gens du cru, qui ne disposent pas de la vision d'ensemble qu'avait l'architecte.

Renseignement ou inscription

appelez l’office de toursime au 04 75 68 86 82 ou la mairie au 04 75 68 83 10.

Notez cet article:
0
1er mai : St-Cyr-En-Bourg - 9ème randonnée parmi l...
Randocroquis : de nouveaux stages d'initiation

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
lundi 11 décembre 2017
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

Image Captcha