L'accès aux forums est public,
pour y écrire : il faut être enregistré comme membre (100% gratuit, 1 minute) afin de nous préserver des spams et autres messages indésirables
ou connectez-vous si vous êtes déjà membre
× Vous êtes dans une archive des anciens messages.
L'accès est limité à la consultation : pour posez une nouvelle question, rendez-vous dans le forum approprié.

Question tour du Causse Mejean

  • kravitzcc
  • Portrait de kravitzcc Auteur du sujet
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 8 ans 7 mois #37732 par kravitzcc
kravitzcc a créé le sujet : tour du Causse Mejean
Bonjour,

Quelqu'un a t'il déjà fait le tour du Causse Mejean ? Si oui, j'aimerais beaucoup avoir votre retour sur cette randonnée.
Les difficultés, les lieux particuliers, le parcourt, etc ... des conseils..

En vous remerciant pour votre partage,

Julien K.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 8 ans 7 mois #37992 par valdey
valdey a répondu au sujet : Re:tour du Causse Mejean
Salut
Je l'ai parcouru plusieurs fois et en ai fait le tour au printemps il y a 3 ans.
Mes préférences : partir de St Enimie et monter sur le plateau, rester sur les bords du tarn et éventuellement possibilités de descendre sur les rives pour les paysages et bivouac au bord de l'eau. Poursuivre jusqu'aux échelles de cinglegros, à visiter en aller retour pour rester sur le plateau. Aller jusqu'au desuus du village du Rosier et suivre toujourds le bord gorge de la jonte pour admirer les falaises calcaires (vases). remonter le causse direction Nîmes le vieux (cahos dolomitique sauvage et mieux que Montpellier le vieux). Poursuivre dans les forêts au nord ouest pour essayer d'appercevoir les cheveaux de prévalski (élevage en semi liberté pour repeuplement en mongolie, ancetre du cheval). traverser le plateau jusqu'à Quezac (beau village) à traverser pour remonter sur le causse de sauveterre où on longe le bord du plateau (mouflons) pour revenir au dessus de St enimie (à visiter + légende)
A ne pas faire en été trop chaud et trop de monde.
A mon avis c'est à cette condition que le plateau révèle sa sauvagerie et que les gens peuvent se rendre plus dispo car dans mon périple je ravitaillais chez l'habitant y compris pour l'eau (rare). Les bivouacs sont sublimes et dépaysants.
Bonne rando
Valdey

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.150 secondes