L'accès aux forums est public,
pour y écrire : il faut être enregistré comme membre (100% gratuit, 1 minute) afin de nous préserver des spams et autres messages indésirables
ou connectez-vous si vous êtes déjà membre

Question 4-5 jours en bivouac dans les Alpes

Plus d'informations
il y a 5 ans 4 mois #49370 par Boui
Boui a créé le sujet : 4-5 jours en bivouac dans les Alpes
Bonjour,
Bonjour des Pays-Bas :) . Mon épouse et moi sommes des randonneurs avertis en bonne condition physique (la trentaine), nous avons l'habitude de faire des itinéraires en bivouac de 4-5 jours, mais nous n'avons fait cela qu'aux USA (dans les Rocheuses, Canyonlands, Yosemite,...), jamais en Europe. Donc je suis un peu perdu :huh: , on cherche dans les Alpes (pas trop loin de la Suisse), on aimerait rester sur les sommets pendant 4-5 j sans toutefois devoir chausser les crampons (que nous n'avons pas !). On aime le Val d'Aoste et son Grand Paradis par exemple mais le bivouac y est interdit la plupart du temps. On cherche donc du côté Français où cela semble mieux toléré, mais je n'ai pas trop idée d'où aller. Une boucle serait l'idéal.
Donc en résumé: Alpes françaises pas trop loin de la Suisse, 4-5 jours en boucle, proche des sommets (on aimerait rester éloignés de la civilisation), bivouac autorisé (ou toléré).
J'ai bien conscience que c'est assez vague mais nous sommes très ouverts et je ne connais pas très bien la géographie française !
Merci pour vos suggestions

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 3 mois #49417 par mariedu38
mariedu38 a répondu au sujet : 4-5 jours en bivouac dans les Alpes
d'arolla à zinal dans le val d'herens lac bleu ,refuge des aiguilles rouges evolene la sage villa col du torrent lac d'autanes glacier de moiry tour du lac refuge de moiry bus postal depuis sion pour zinal ,la de moiry la gouille arolla splendide ,tres bien balise sur de bons sentiers même pour passer le col du torrent sans difficultes (un topo tres bien chamonix zermatt par la haute route pedestre jf cormier topo tres bien detaille avec de nombreuses photos de l'itineraire ) (suisse) possibilite de partir de chamonix pour d'autres parties quelques photos sur mon profil je l'ai fait l'an dernier seule des bivouacs bucoliques ...A+

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 3 mois #49592 par Boui
Boui a répondu au sujet : 4-5 jours en bivouac dans les Alpes
Merci beaucoup pour la suggestion. Entre temps, on avait décidé de partir pour le Queyras, donc on garde votre itinéraire pour notre prochain passage en Suisse ;)
On revient du Queyras donc et comme c'est toujours plus sympa de donner un peu de retour (et des idées à ceux qui scrutent les forums), je résume nos itinéraires et impressions.
Le premier jour on est parti de St Véran à 18h (un peu tard, mais il y avait de la route à faire avant) pour bivouaquer sous la Chapelle de Clausis (face à l'ancienne mine de cuivre), près du torrent. Très sympa, même s'il y avait du givre le lendemain matin sur le pré, on n'a donc pas eu très chaud.
Deuxième jour, nous sommes montés au col de Chamoussière, puis on s'est engagés sur le tour du Pain de Sucre en passant le col d'Agnel. Nous avons bivouaqué après les Granges del Rio, côté italien donc. Il ne faut pas s'aventurer trop loin dans la vallée sous peine de se retrouver entourés de vaches (dont deux ont failli me passer sur le corps le lendemain matin, toutes affairées qu'elles étaient à régler violemment leurs comptes). Environ 1km après les granges del Rio, le chemin s'élève par rapport au torrent et il y a là en contrebas une petite zone plate où poser la tente près de la rivière. Très sympa et plus chaud que la veille.
Le lendemain, on a passé le col della Losetta (très belle vue sur le Viso) et le col Vallante qui permet de repasser du côté français. Une fois ces deux cols passés, ce fut la grosse hésitation. Il ne nous restait plus beaucoup de jours, on n'avait pas envie de dormir entassés dans le refuge du Viso et nos jambes ne voyaient pas d'un très bon oeil l'idée d'ajouter le col Sellière à la journée. De plus, la météo annonçait une dégradation. Du lac Lestio, juste en dessous du col Vallante, on a donc suivi le sentier qui longe le Guil et redescend vers l'Echalp. Un peu à contre-coeur donc, mais pas pour longtemps tant on a trouvé cette vallée magnifique (surtout la première moitié) et calme (peu fréquentée). Nous avons dormi dans la descente, encore une fois, juste avant d'arriver dans les prés-aux-vaches. Le lendemain, on termine la descente vers l'Echalp avec dans l'idée de remonter vers la Crête de Peyra Plata et de passer notre dernière nuit après Collette de Gilly. Mais comme la fin de la descente a pris pas mal de temps, que nos jambes râlaient toujours et qu'on annonçait de la pluie, on a préféré essayer de rejoindre notre auto à St Véran. Bien nous en pris car rallier Ristolas à St Véran ne se fait pas en un clin d'oeil: un bus par jour et encore il faut en changer à Ville-Vieille (l'autostop a bien fonctionné); et surtout il s'est mis à pleuvoir sans discontinuer la nuit et le jour suivants.

Au final, on a bien apprécié cette partie du Queyras. Les paysages y sont très beaux. Par contre, je me demande si c'était bien une bonne idée de vouloir le faire avec la tente et tout l'équipement sur le dos car on n'a jamais vraiment été dans des endroits isolés: tout est plus ou moins accessible via des routes qui sillonnent le parc. Du coup, on crève avec nos baluchons et on se fait dépasser par une foule de gens (jeunes et moins jeunes) qui sautillent de roche en roche avec leur petit sacs pour la journée. Un peu frustrant, surtout qu'ils voient exactement les mêmes paysages que nous. J'ai donc eu l'impression de ne pas avoir été récompensé du surplus d'effort produit à porter lourd, et que les chemins ont volontairement été tracés de façon à repasser régulièrement par des villages où se trouvent hébergements et ravitaillements. D'un côté ça permet à tout le monde d'avoir accès à tout ou presque, ce qui est bien, mais on n'a pas vraiment le sentiment d'être "Into the Wild", à part le soir où on se retrouve seul. Peut-être que la partie nord du GR58 est plus isolée, ce sera à tenter une prochaine fois ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 3 mois #49602 par jean claude
jean claude a répondu au sujet : 4-5 jours en bivouac dans les Alpes
Bonjour,
Toute la partie Est du Queyras est très intéressante car le paysage est très variée. C'est ce que je préfère, depuis St Véran jusqu'au Viso, et le Val Pellice…
Par contre, je me demande si c'était bien une bonne idée de vouloir le faire avec la tente et tout l'équipement sur le dos car on n'a jamais vraiment été dans des endroits isolés:
Ca c'est un débat à lui tout seul!!…
De plus en plus de randonneurs ne peuvent pas se passer de leur attirail de bivouac, et sont allergiques aux refuges : raisons financières, ou d'éthiques. Moralité tout le monde s'agglutine aux mêmes endroits, et il y a autant de bivouaqueur à proximité des refuges, qu'à l'intérieur, (des fois même plus)! Et ce n'est pas seulement pour le Queyras, tous les massifs sont dans le même cas.
Si on cherche la tranquillité, mieux vaut ne pas planter sa tente le long d'un GR… si, si çà existe!… :ohmy: ou devant un refuge. :dry:
Un peu frustrant, surtout qu'ils voient exactement les mêmes paysages que nous.
Je ne suis pas d'accord! Le paysage n'est pas le même le soir au coucher de soleil si on est à Ceillac ou Abriès qu'au col Vieux, ou au Malrif… :cheer:
j'ai l'impression… que les chemins ont volontairement été tracés de façon à repasser régulièrement par des villages où se trouvent hébergements et ravitaillements.
Ce n'est pas une impression, c'est la vérité!
Le tour du Queyras est une randonnée familiale, et donc facilitée par des gîtes dans les villages souvent très typiques : et puis il faut aussi que le commerce et l'artisanat local vive! ;)
A voir les artisans du bois (surtout le Pin Cembro) à Ville Vieille ou Arvieux, la ferme de Montbardon, pour ne citer qu'eux…

La partie nord du Queyras est très belle aussi, après Abriès avec le lac du Gd Laus, le Pic de Malrif, en allant sur le hameau de Souliers, etc… très beau aussi à partir de Brunissard la montée au alpages de Furfande.
Il faut compter au moins 8 jours si on veut faire le tour complet, et encore 2 ou 3 jours de plus en intégrant le tour du Viso

Pour le "Into the wild", le Queyras n'est pas vraiment le lieu indiqué, et je me demande où il pourrait l'être en France?….. :blink:

Voilà…
Jean-Claude B)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 3 mois - il y a 5 ans 3 mois #49606 par Boui
Boui a répondu au sujet : 4-5 jours en bivouac dans les Alpes
Bonjour Jean-Claude,
Quand je parlais de ne pas être isolés, c'était en parlant de la journée: on croise du monde partout. Le fait de prendre sa tente avec ne donne pas accès à des contrées reculées où l'on ne croise quasi personne, c'était un peu mon souhait et la motivation pour porter un peu plus lourd que d'habitude. Le soir, on a toujours été seuls là où on a planté notre tente, pas de problème de ce côté-là :)
Dernière édition: il y a 5 ans 3 mois par Boui.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 2 mois #49654 par jean claude
jean claude a répondu au sujet : 4-5 jours en bivouac dans les Alpes
Bonjour,
C'est le même problème dans tous les massifs! Les topos guides sont faits pour drainer les randonneurs sur le même chemin et dans le même sens!
Il faut composer soi même ses variantes pour sortir le plus possible des sentiers battus!

Faudra revenir dans le Queyras... ;)

@+
Jean-Claude B)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 5 ans 2 mois #49702 par bleimor
bleimor a répondu au sujet : 4-5 jours en bivouac dans les Alpes
hé ! hé j'en reviens aussi du Queyras !!
Tour du Viso à ma façon mais quel bonheur
arrivé en train puis car jusqu'à l'Echalp et col de la Croix, val Pellice et nuit à Granero. Pour un gars qui vit en bord de mer ou presque c'est une belle acclimatation !!
2 eme jour col de Manzol puis Ar Moine que je conseille pour la vue extraordinaire qu'on découvre en haut en se trouvant brutalement face au Viso. puis tunnel de la Traversette pour le côté curieux de la chose et descente sur le refuge Viso.
3 eme jour col du couloir du Porc avec sa descente vertigineuse mais plus impressionnante que dangeureuse, les cordes installées sont bien placées, refuge Giacoletti et cap sur Quintino Sella.
4 eme jour,le chemin prévu m'ayant été fortement déconseillé à cause d'éboulements, je passe par passo Gallerino et col Chiaffredo, puis traversée de la plus grande forêt de pins sambron d'Europe et nuit à Vallanta avec arrivée sous la pluie
5eme jour sous la pluie : le col Vallanta avec 30 m de visibilité et 7 ° .....suffisant pour que j'annule la montée prévue à la pointe Joanna et très longue descente sur la Monta.
6 eme et dernier jour crête de Gily et descente sur Abriès pour quelques emplettes et reprendre le chemin de la gare.
Un parcours très agéable que je ne peux que conseiller. Le Viso est vraiment magnifique ....le Queyras aussi..

KENAVO Patrick

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Fabien78
Temps de génération de la page : 0.322 secondes