L'accès aux forums est public,
pour y écrire : il faut être enregistré comme membre (100% gratuit, 1 minute) afin de nous préserver des spams et autres messages indésirables
ou connectez-vous si vous êtes déjà membre

Question GR10 en aout 2013

Plus d'informations
il y a 4 ans 5 mois #52735 par verac
verac a créé le sujet : GR10 en aout 2013
Bonjour tout le monde,
je compte cheminer sur le GR10 cet été et j'ai besoin de vos avis éclairés (si si, c'est ensoleillé partout!)
Suis une nana et ma préférence est en mode bivouac. Chris ou toute autre nana ayant cette expérience, allo, est-ce que vous êtes par ici? Mais les gars, je veux bien vos avis aussi évidement! :cheer:

1) en bivouac, pour éviter d'attirer les animaux avec la bouffe ou les poubelles, comment faire? En hauteur (si possible!) et loin du dodo? ou au contraire près de soi? (enfin, pas trop quand même pour la poub!!)

2)question sécu météo:
- que faut-il et ne pas faire en cas d'orage en montagne? (j'ai des bâtons industriels, le mât de la tente est-il conducteur?, faut-il ou non se servir d'une couv de survie? près ou loin des arbres et des rochers?)

- les réseaux téléphoniques: y'en a un peu, beaucoup ou pas du tout? (je suis chez free!)

- je pars sans chargeur donc en mode économie d'énergie de toutes façons (et puis le but est aussi de me passer de tous ces avatars de ma vie urbaine hypersophistiquée polluante et stressante etc...!!).Est-ce que les refuges ont systématiquement la météo?

-je ne sais pas m'orienter dans le brouillard: quels sont les risques à cette saison?

3) sécu en cas de pépin: existe t-il un moyen de se faire localiser sans réseau? Je te pose cette question parce que certaines personnes totalement néophytes m'ont suggéré des trucs du genre petit fumigène. Je n'ai jamais rien lu là dessus il doit y avoir une raison que j'ignore...votre avis?


4) les ravitos (comme dit quelqu'un ;) )
- en eau: peut-on compter sur les fonts? micropur ou pas?
-les lacs : avec micropur systématique?
- les refuges et les gîtes, je ne comprends pas: comment savoir où il est possible de manger? c'est recensé quelque part? est-il possible d'y acheter à manger pour continuer son chemin? comment sait-on s'ils sont gardés ou non? Le gardien est-il systématiquement là en cette saison?
-je ne sais pas bien la différence de concept entre les deux: confort? prix? services? autre?
-peut-on y laisser ses poubelles?
- je suis équipée d'un réchaud Primus: on trouve des points de vente de gaz? où? quelle quantité de Banyuls à Mérens à votre avis pour un repas chaud/ jour 15j maxi? (j'ai la nette impression que mes besoins caloriques sont moins importants que pour certains autres gabarit bien sûr hi hi hi!)
-quels points de ravitaillement possibles entre Banyuls et Mérens?

Voilà pour aujourd'hui... :laugh:
Merci à vous tous à l'avance de vos réponses!
(à Fabien ou Le gardien: j'ai fais un nouveau sujet car j'ai l'impression que l'autre fil, vue la date, n'encourageait pas aux réponses?)
A vous lire
vérac

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 5 mois #52739 par Donnel
Donnel a répondu au sujet : GR10 en aout 2013

verac écrit: Mais les gars, je veux bien vos avis aussi évidement! :cheer:
vérac


Salut,

Merci pour les gars, j'ai cru un moment qu'on existait plus :laugh: ! Bon, je ne pourrais pas répondre à toutes tes questions, en cascade sur ce fil. En ce qui concerne les refuges pyrénéens et modalités, voici le lien qui te permettra de contacter directement les refuges pour infos, inscriptions, etc ...
Refuges pyrénéens

Sinon, en mode bivouac, la plupart des produits alimentaires n'impliquent pas de déchets hormis les non-comestibles (poches lyo, soupes...). Certains fruits engendrent des noyaux ou peaux de bananes. Pour ma part, je place un sac plastique en hauteur (3 à 6 m de la tente, çà me permet éventlt "d' écouter" les bruits suspects, dormant peu en bivouac :whistle: ...

En matière d'orage, la plupart des matériaux sont conducteurs. J'ai pris pas mal d'orages sur la tronche :blink: et n'ai jamais eu de problèmes avec mes bâtons ou mats de tente pour la simple raison que nous sommes également environnés d'isolants et paratonnerres. Il faut savoir que le meilleur des isolants est l'air. Cela dit, quelques précautions à prendre. Si tu ne bivouaques pas près d'un refuge, choisir un endroit adapté lorsque les conditions et configurations le permettent: Eviter les crêtes, la proximité de rochers voire de planter sa tente en forêt ou sous les arbres, il vaut mieux être en terrain découvert quite à planter tes bâtons loin de ta tente (30 à 50 m...) en guise de paratonnerre. La couverture de survie est à déconseiller sous la tente de manière générale surtout en cas d'orage - conductrice. Mais l'orage ne choisit pas ses zones de frappe... :whistle: Certaines portions du GR 10 sont plus exposées que d'autres de par l'absence de barrière montagneuse - Plateau des Oulettes de Gaube par exemple -

Réseau téléphonique: Quelqu'il soit, çà passe difficilement, nous sommes en lisière de la frontière espagnole ou enclavés dans un relief qui ne favorise pas la transmission... En ce qui me concerne, je recharge quelque fois en camping.

Météo: S'informer régulièrement auprès des offices de tourisme, refuges ou épiceries lorsque tu traverses les villages, çà ne manque pas trop sur le GR. Le brouillard peut stagner...je n'ai pas de GPS, fuyant le "trop assistanat" et navigue à la carte et boussole.

Prévoir systématiquement les pastilles de décontamination dans les Pyrénées et toutes zones montagneuses, globalement.

Voilà, j'espère avoir apporté quelques réponses à tes questions. D'autres randonneurs, connaissant bien le GR 10, éclaireront aussi ta lanterne.

Bonne rando ;)

Donnel

Entre ciel et terre, nuages, villages et sentiers magiques, la randonnée éternelle...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 5 mois #52742 par Donnel
Donnel a répondu au sujet : GR10 en aout 2013
Bon, ce site étant en refonte actuellement, je t'envoie un autre lien...

Liste refuges et cabanes des Pyrénées

Donnel

Entre ciel et terre, nuages, villages et sentiers magiques, la randonnée éternelle...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 5 mois #52745 par Nikozorey
Nikozorey a répondu au sujet : GR10 en aout 2013
Attention pavé ! :laugh:

Salut ! :)
Tiens, ce message me rappelle quelque chose ! :P
Je trouve que c'est une bonne initiative de poster ces questions ici, car cela pourra t'aider mais ça aidera aussi certainement d'autres personnes qui se posent les mêmes questions. pour reposer le contexte, on a pas mal discuter par MP avec verac à ce sujet.

1) Pour les animaux, je dois dire que lorsque j'ai repris la rando, j'allais effectivement pendre mes poubelles et ma nourriture dans un arbre à 50m minimum du campement.

Certainement à cause d'une mauvaise expérience avec un renard : j'étais avec un couple d'amis en bivouac dans les gorges du Verdon, on passe la soirée, on fait un feu sur une plage au bord de la rivière et au bout d'un moment la copine va se coucher dans la tente à 50m de nous dans la forêt. Après quelques minutes, la tente bouge et un renard a déchiré un coin de la tente, elle a vu la tête du renard apparaître au fond de la tente, elle a jeté son sac dessus et il est parti. Après ça, paniquée, elle nous appelle, mon pote voit le renard s'en aller, donc on décide de mettre la tente sur la plage près du feu pour éviter que le renard s'approche. Mes amis se couchent dans la tente, moi à côté à la belle étoile, je m'endors en me disant "quel coquin ce renard, il est culotté quand même !". Vers 3 h du matin, je suis réveillé en sursaut par une douleur au pied, je me mets direct assis (je dormais sur le dos) et me retrouve nez à nez avec notre ami goupil ! On reste tout les deux con pendant deux secondes à se demander ce que c'est en face à 50 cm puis je crie et fais des grands gestes pour qu'il s'enfuit, ce qu'il fait. En fait, il m'avait "goûté", il a mordu la sac de couchage au pied (d'où ma douleur), ça n'a pas transpercé le sac de couchage mais avec la pression exercée, j'ai tout de même un peu saigné. Je me suis levé, j'ai désinfecté et fait un pansement, puis j'ai rallumé un énorme feu (il ne restait que quelques braises) en me disant qu'il ne s'approcherai plus. Mais, pas vraiment tranquille, j'inspecte l'orée de la forêt avec ma frontale et l'aperçois plusieurs fois, je fais du bruit et balance des pierres dans sa direction pour qu'il s'enfuit. Je finis par réveiller mes potes, leur raconte et leur dis de me faire une place dans la tente qui était déjà pas très grande pour deux ! On a plus vu, ni entendu le renard. En rentrant, je regarde la carte et m'aperçois que la seule zone à peu près plate dans les gorges correspond en superficie au territoire d'un renard et qu'il y a une via ferrata au dessus nommée "le trou du renard" (ou un truc comme ça). Bon on n'a pas le droit de dormir dans les gorges donc j'imagine qu'il ne devait pas souvent avoir de visites nocturnes sur son territoire, d'où sa curiosité.

Une autre fois, bivouac avec un pote et son chien (un grand golden retriever) dans les Cévennes, on a chacun notre tente et on discute devant pendant la soirée. Mon pote a laissé trainé ses deux chaussures attachées l'une à l'autre à 3 ou 4 m de nous, au bout d'un moment le chien aboit et cours après un renard qui a piqué les pompes, il s'était donc approché à moins de 5m et ce même avec la présence du chien. On a retrouvé la pompes à 200m du camp dans la forêt !
Après ces expériences, j'ai mis pas mal de temps à me décider à passer au tarp car on a toujours un côté ouvert avec ce genre d'abri, je ne dors plus là où on n'a pas le droit et surveille un peu les alentours avant de m'endormir, j'ai aussi un peu de mal à dormir à la belle, je préfère être sous mon tarp avec souvent la tête du côté fermé.

En général, je laisse quand même ma poubelle et ma bouffe près de moi pendant la nuit, souvent la bouffe est dans le sac à dos et la poubelle suspendue à un hauban du tarp, je n'ai plus eu de problèmes mais je dors le plus souvent en altitude assez loin de forêts, je n'en fais pas une maladie mais il m'arrive d'y penser. Pour moi c'est le seul animal qui pourrait me causer souci en bivouac en France métropolitaine, à part peut-être les sangliers.

2) Pour les orages, la météo, que faire ?

Déjà bien observer le ciel, lorsqu'il fait lourd et qu'on voit les nuages s'accumuler de plus en plus sur les sommets (les cumulonimbus (nuages d'orages) forment des champignons), en général ce sont des signes annonciateurs.
Une chose fondamentale, essayer de partir tôt, en général les orages arrivent dans l'après-midi ou en fin de journée mais ce n'est pas un règle universelle, c'est une généralité, les orages peuvent aussi arriver à d'autres moments de la journée. C'est aussi un confort de finir relativement tôt son étape, en vrac ça permet de se reposer, trouver un coin de bivouac sympa, faire la lessive et la toilette, etc... Si on sent que l'orage s'approche, si on est "en haut", descendre, si on est "en bas", ne pas monter.
Si malgré tout, on est pris par l'orage, jeter au loin tout les objets métalliques, genre bâtons de marche, piolet, etc...se mettre à genoux sur son sac à dos (qui servira d'isolant) et prier !
Eviter de se mettre près d'un arbre isolé, sur une crête ou un sommet, dans une cuvette ou sur le passage d'un écoulement d'eau, près de rochers (ou parois rocheuses) qui pourraient être conducteurs ou nous tomber dessus, éviter aussi les grottes.
En itinérance sur plusieurs jours, c'est difficile d'avoir des prévisions météos précises, il faut croiser les maigres informations que l'on peut récolter dans les refuges, dans les villages, auprès d'autres randonneurs (les randonneurs "à la journée" ou sur 2 ou 3 jours ont souvent des nouvelles fraiches).
Au final, chaque fois que l'on récupère des prévisions météo fiables, ça reste des prévisions et elles ne sont en général que localisées.
Avec un itinéraire traversant, les infos que t'as eu trois jours avant, cinq vallées avant, bon t'y pense mais tu sais très bien que c'est peu fiable, puis à ça s'ajoute les "on dit" souvent contradictoires et fantaisistes des différentes personnes croisées !
Finalement malgré quelques rares certitudes très générales, on voit au jour le jour.

3) Au niveau de la sécurité, signalisation, etc...

Avoir un sifflet pour se signaler par le son.
Pour les hélicos, le signal international pour dire "oui j'ai besoin d'aide", on se met debout avec les deux bras en l'air, on forme ainsi un "Y" pour "Yes j'ai besoin d'aide". Un bras en l'air et l'autre le long du corps pour former un "N" pour "No(n) je n'ai pas besoin d'aide", cela peut aussi servir car lorqsu'un hélico recherche des personnes accidentées, c'est très utile de leur signaler que ce n'est pas nous qu'il recherchent, ça leur fait gagner du temps.

Perso, j'ai aussi une polaire de couleur rouge vif, couleur en général bien visible en montagne.

A cela, j'ajoute qu'il est aussi important d'avoir quelques vivres et un abri de fortune pouvant permettre de passer quelques heures à l'abri et au chaud en attendant que les secours arrivent. Si on bivouaque on a la tente ou l'abri et le sac de couchage. Si on ne bivouaque pas, minimum une couverture de survie ou un sursac de couchage imperméable et des vêtements chauds pour le haut et le bas.

Le téléphone portable me semble indispensable même s'il ne passe pas partout, en ce qui te concerne, entre Banyuls et Mérens je pense que ça passe à peu près partout mais je n'en suis pas certain. Normalement il est possible de joindre le 112 (secours international) quasiment partout, je dis bien quasiment partout, je ne suis pas vraiment sûr.
Voici les numéros des PGHM pour les Pyrénées françaises, à mettre dans le répertoire du téléphone (en premier dans la liste des contacts pour y accéder plus rapidement) :

Un petit résumé que je trouve très bien trouvé sur skitour :
>ici<

Que faire en cas d'urgence majeure ? (sans être secouriste expérimenté)

Pour appeler les secours (en France ou en Europe) :

Composer le 112. Ce numéro peut être composé sur n'importe quel tél portable, quel que soit le réseau et l'abonnement, même si ce n'est pas votre appareil, même si c'est un abonnement étranger, même si vous êtes dans un autre pays européen : quand l'appareil demande le code PIN, taper "112" et valider.

NB : sur quelques appareils, il semble que la procédure soit un peu différente : éteindre le téléphone, sortir la carte SIM, le rallumer et taper "112".
NB: les autres numéros directs sont aussi possibles, si vous avez pris soin de les noter (cf. références en fin d’article). Mais il faut alors connaître le code PIN...
Pour donner des informations utiles aux secours.

Check-list :
- Présentez-vous (crédibilité du message)
- Indiquer la nature de l'accident (chute crevasse, avalanche, chute séracs...)
- Préciser le nombre de victimes et leur état apparent (victime consciente ou non, qui respire ou non, qui saigne ou non...)
- "l'adresse" de l'accident : être le plus précis possible (sommet, itinéraire, altitude approximative,...)
- (éventuellement) les gestes que l'on a faits sur les victimes
- votre numéro de téléphone (même s'il s'affiche sur celui de l'opérateur, cela lui permet de vérifier celui-ci et permet aussi aux secours de vous rappeler s'il leur manque des infos – sauf si vous n’avez pas le code PIN auquel cas précisez-le).

NB: ne raccrochez pas tant que votre interlocuteur ne vous l'a pas permis.
Pour organiser l'attente :

• calmez le(s) blessé(e)(s) (et calmez les autres)...
• isoler le blessé du froid (donc aussi du vent), au mieux en fonction de son état :
- en le plaçant sur une couverture de survie ou sur un sac à dos vidé (sur certains modèles [mais c'était le bon vieux temps], le dos intérieur du sac est constitué d'un petit matelas mousse replié),
- en l'habillant chaudement (polaire, coupe-vent ; gants; bonnet),
- en protégeant du vent (sacs, muret de pierre ou de neige...).

NB : surtout si vous suspectez une lésion à la colonne vertébrale (bassin, dos…) ou à la tête, ne jamais bouger le blessé… sauf si celui-ci se trouve dans une situation de risque mortel (sur un pont de neige vraiment fragile...), auquel cas vous pouvez essayer de le déplacer en veillant à ne pas désaxer sa colonne vertébrale (exceptionnel).
Pour éviter d'aggraver la situation (risque de "suraccident")

• ne vous précipitez pas tous sur le blessé mais répartissez-vous la tâche (surveillance du secteur / alerte secours si nécessaire / traiter le blessé…) ;
• sur glacier, évitez de déchausser pour venir en aide ; encordez-vous si cela n'est pas fait


PGHM des Pyrénées-Orientales (66) 04.68.04.51.03
PGHM d'Ariège (09) 05.61.64.22.58
PGHM de Haute-Garonne (31) 05.61.79.28.36
PGHM des Hautes-Pyrénées (65) 05.62.92.71.82
PGHM des Pyrénées-Atlantiques (64) 05 59 10 02 50

4) "les ravitos comme dit quelqu'un" : c'est moi ! :silly:

Un refuge est un en gros comme un gîte sauf qu'il est en montagne, souvent placé à des endroits où il est difficilement approvisionné. Par difficilement j'entends qu'en général, cela se fait à dos d'homme ou de mulet ou alors en hélico. Cela implique que les prix sont un peu plus chers qu'en bas car le coût est plus important pour acheminer les denrées, et aussi d'ailleurs pour répondre à ta question que l'on ne peut pas y laisser les poubelles (enfin en général les gardiens n'apprécient pas trop). Les refuges servent des repas et vendent quelques denrées mais ce n'est en général pas suffisant pour faire un ravito complet, c'est surtout pour dépanner et comme dit plus haut c'est un peu plus cher qu'en bas. Les gîtes d'étapes se trouvent plutôt dans les vallées, le prix de la nuit est souvent un peu moins cher que dans les refuges ùmais ce n'est pas systématique. Par contre on ne peut en général pas s'y ravitailler, éventuellement un bout de pain ou un paquet de pâtes si l'hôte est sympa.

Et les refuges sont tous ouverts au mois d'Aout, par contre les gardiens peuvent s'absenter dans la journée, ils sont systématiquement là en début et en fin de journée, et souvent vers le repas de midi.
Je mets systématiquement des pastilles désinfectantes si je prend l'eau dans les lacs ou les rivières, pas à tout les coups si c'est une source, ça dépend de comment je le sens.

Entre Banyuls et Mérens, j'ai un peu regardé, tu pourras te ravitailler au Perthus, à Arles sur Tech (pas sûr que l'épicerie soit encore ouverte mais plus bas à Amélie les Bains oui) et autour de Font-Romeu (Bolquère), en gros ça fait tout les 2 ou 3 jours suivant ta vitesse d'évolution.

Pour le gaz, à mon avis une cartouche de 200 suffit pour relier Mérens à Banyuls avec une boisson chaude le matin et un repas chaud le soir, il faut donc prévoir de quoi manger froid pour le midi et des aliments ne nécessitant pas une cuisson trop longue pour les repas chauds, genre on oublie le boeuf bourguignon à mijoter !

Si vous êtes arrivé au bout de ce long texte, je vous félicite ! :woohoo: Bon, j'ai sûrement oublié des trucs et me suis peut-être planté sur certains mais bon les courageux donneront leurs avis ! :whistle:

Nico B)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 5 mois #52748 par verac
verac a répondu au sujet : GR10 en aout 2013
Hello Nico, hello Donnel, et tous les autres aussi!
Ben je vous remercie beaucoup, beaucoup de vos ces précieuses (et précises!) réponses tous les deux! ;)
J'espère que je ne croiserai pas un cousin de ton goupil, Nico...:whistle:
Bon j'en ai encore quelques unes de questions... :) :
-on peut prendre une douche même si on y dort pas dans les refuges ou gîtes( moyennant paiement?)?
-d'ailleurs Caloume demandait dans un autre post si on avait le droit de dormir près des refuges? Vous confirmez n'est-ce pas?
- va falloir repérer les DAB en plus des épiceries pffffffffffff :angry:
-protection moustiques: utile?ça doit pas vivre bien haut un moustique?
- protection solaire: le plus léger c'est quoi? (Hum, de ne pas se faire chiper son chapeau dans un col dirons certains ;) )
Mince, je sens que ça va encore me faire un sac de 12kg!!! :angry:
Merci encore à vous.
Les filles, surtout, n'hésitez pas hein...
A bientôt
verac

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 5 mois #52754 par Nikozorey
Nikozorey a répondu au sujet : GR10 en aout 2013
Salut ! :)

Quelques réponses rapidement :

Tout les refuges ne sont pas équipés de douches, certains oui mais pas souvent chaudes !
Juste payer une douche, je ne sais pas trop.
En général on a le droit de dormir à côté sauf réglementation particulière, à priori dans les Pyrénées c'est possible partout.
Autant pour la protection moustique que solaire, le plus léger reste d'avoir des vêtements longs et un chapeau couvrant bien la nuque voire une casquette de type saharienne. Perso je prends de la crème solaire car je préfère marcher en short et t-shirt.

Oui je confirme qu'il faut faire attention à ne pas perdre son chapeau ! :P
Et détrompe-toi au sujet des moustiques, dès qu'il y a de l'eau, en général il peut y avoir des moustiques, ça peut aller haut ces bestioles.

@+ B)
Nico

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 5 mois #52756 par stein42
stein42 a répondu au sujet : GR10 en aout 2013
Salut tout le monde

Je m'inscris sur le fil car le sujet m'intéresse clairement.

Par contre, une question con : le GR10 c'est bien dans les Pyrénées non ? (je chipote mais comme on est dans la partie Alpes du forum...) :P

Sinon verac tu comptes partir seule ?
Perso je suis à la recherche de camarades pour une rando itinérante la semaine du 15 aout.
Je dis ça, je dis rien...

Bonne journée à tous

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 5 mois #52763 par verac
verac a répondu au sujet : GR10 en aout 2013
Hello!
merci encore Nico pour ce complément d'info!
Stein, oui, le GR10 est bien dans les Pyrénées et je me demande bien pourquoi ce fil s'est retrouvé dans les Alpes :blink: j'ai forcément raté un truc! :unsure:
Et oui encore, je pars avec moi-même et tous ceux qui seront sur ma route... :)
verac

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 5 mois #52767 par stein42
stein42 a répondu au sujet : GR10 en aout 2013
OK.
Quelles sont tes dates ?
Moi du 11 au 17 aout.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 5 mois #52769 par verac
verac a répondu au sujet : GR10 en aout 2013
Ah ben, bonne route à toi et bonne chance pour trouver des compagnon(e)s de route
verac

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Fabien78
Temps de génération de la page : 0.359 secondes