L'accès aux forums est public,
pour y écrire : il faut être enregistré comme membre (100% gratuit, 1 minute) afin de nous préserver des spams et autres messages indésirables
ou connectez-vous si vous êtes déjà membre

Aimé Ville debout sur le volcan - Dernier jour Via Francigena à Radicofani

Plus d'informations
il y a 5 mois 2 semaines #68836 par Walking Nature World
Ville debout sur le volcan - Dernier jour 14 de la Via Francigena de Castiglioni d’Orcia à Radicofani

C'était le dernier jour 14 de notre sentier Via Francigena lorsque nous avons parcouru environ 17 km de Castiglione d’Orcia jusqu’à la ville de Radicofani.


Regardez la vidéo complète ici:

N'oubliez pas de cliquer sur les sous-titres français dans la vidéo.

Ce jour-là, nous avons eu le premier matin pluvieux de toute la randonnée. Vers 5 heures du matin, nous avons entendu les petites gouttes de pluie rebondir sur notre tente et elle s'est progressivement renforcée. C'était un bon signe que la journée pourrait être un peu plus fraîche et nous pouvons marcher plus facilement. Après la journée très chaude d'hier et sans ombre sur le sentier, nous étions sur le point de quitter la randonnée et de la terminer. Mais dans de telles conditions météorologiques, nous avons eu une chance.

Les chevreuils étaient tout autour de nous et nous les avons vus et entendus beaucoup sur ce terrain. Nous aurions été heureux de rester là pour pouvoir les observer plus longtemps mais nous devions y aller et nous n'avions pas assez de vivres.

La pluie s'est arrêtée au moment même où nous avons fini de manger et le soleil a commencé à briller, alors nous avons essayé de rassembler toutes les choses le plus rapidement possible pour pouvoir parcourir le plus de distance dans la première moitié de la journée.

Notre plan était assez grand ce jour-là: faire 17 km de montée constante jusqu'au village de Radicofani. Ce serait probablement la journée la plus longue et la plus difficile de la randonnée. Nous nous sentions déjà un peu fatigués des derniers jours chauds, mais nous espérions que cette journée serait une exception.

Dès le départ, nous avons dû conquérir une montée très raide pour remonter sur la Via Francigena car hier, nous nous sommes vraiment enfoncés dans les champs. L'échauffement de la journée a donc été excellent.


La première partie du sentier allait étonnamment principalement en descente, comptant de petits hauts et des bas avec le paysage vallonné bien sûr. Là, nous avons repéré un petit bébé lièvre qui courait à travers le champ puis à travers le sentier afin que nous puissions avoir de beaux gros plans de lui. Les animaux sont toujours les reflets les plus brillants de tous les sentiers que nous faisons, ils sont notre sujet de prédilection pour photographier. Et ici, dans les endroits avec si peu de forêt, c'était un miracle que nous rencontrions encore des animaux.

Ensuite, nous sommes descendus sur la route et avons marché un peu à côté. Elle était principalement plate et se rapprochant de la petite rivière claire où il y avait des endroits plus profonds avec la possibilité de nager. Toute la partie avant la montée se faisait en partie dans l'ombre et était donc assez facile et rapide à faire.

Nous avons rencontré le plus de pèlerins ce jour-là, probablement vers 10, alors que normalement nous ne rencontrons qu'une ou deux personnes. Et nous avons remarqué cette tendance que plus nous nous rapprochions de Rome, plus nous rencontrions. Beaucoup de gens aiment probablement le fait que vous pouvez vous rendre à Rome à pied et choisir de marcher uniquement sur cette partie de 200 ou 150 km.

Ensuite, après avoir parcouru la moitié de la distance prévue, nous avons eu envie de faire une pause. Et pendant que nous nous relaxions et prenions une collation dans l'un des champs, le temps a commencé à changer. Le vent a commencé à souffler plus fort et quelques nuages couvraient le ciel, ce qui était vraiment une bénédiction dont nous ne pouvions même pas rêver. Au milieu de la journée, obtenir des nuages et du vent frais est la meilleure chose qui puisse nous arriver. Nos prières ont été entendues.

La piste montait constamment mais en douceur et les 6 derniers kilomètres nous avons dû conquérir 350 mètres de montée. D'abord, il allait entre les champs sur un chemin de terre sans circulation, puis il est sorti sur la route normale où il y avait un trottoir pour les piétons, heureusement.

À cette partie, nous avons commencé à obtenir des vues panoramiques sur les champs et les collines environnantes à mesure que nous nous élevions, ainsi que la vue sur les vieilles tours et le château du village Radicofani.

Les derniers kilomètres du sentier lorsque nous nous sommes détournés de la route automobile étaient les plus pittoresques. Il se déroulait principalement sur le vieux chemin de pèlerin en briques rocheuses et nous avions la vue constante sur les tours du village devant nous. Sur de telles parties, vous avez l'impression de remonter dans le temps et pouvez au moins essayer de vous imaginer comment tout cela était il y a plusieurs centaines d'années. Le vent frais était notre ami jusqu'au village.

Lorsque nous sommes entrés dans la ville, nous avons vu une grosse chute de pierre descendre la colline et sur le panneau d'information, il a été déclaré que la colline où se trouve le village est d'origine volcanique ancienne avec les rochers. C'était un fait étonnant d'apprendre.

Ensuite, nous avons continué à marcher dans le village, nous avons vu une très vieille petite église et tous les bâtiments étaient faits de ce rocher sombre parfois noir qui avait l'air assez inhabituel.

Nous nous sommes lavés le visage à la fontaine d'eau, avons passé un peu de temps dans le parc et nous nous sommes dirigés pour vérifier si le supermarché était ouvert. Malheureusement, comme dans la plupart des petits villages, il faisait une pause de midi et n'ouvrait qu'à 16h30, ce qui était la dernière fois que nous avions vu sur le chemin. Nous avions encore besoin d'acheter des légumes frais, nous avons donc dû attendre une heure pour qu'il s'ouvre.

En regardant autour de nous, nous étions inquiets de ne pas trouver un endroit plat pour camper ou de nous éloigner trop du village car nous n'avions déjà aucun pouvoir. Le village était situé juste au sommet de la colline et toutes les routes qui en descendaient les collines escarpées. Nous avons choisi l'itinéraire qui semblait assez plat et nous espérions qu'il y aurait des champs tranquilles à arrêter.

Nous avons marché seulement sur environ km du village et avons pu trouver un bel endroit entre les champs protégés par la ligne d'arbre des deux côtés. Le vent a commencé à souffler plus violemment et nous avons dû installer une tente tout de suite à 18 heures quand nous sommes arrivés à l'endroit. Nous y avons préparé le dîner et nous nous sommes bien reposés. Nous nous sommes endormis presque tout de suite car nous étions assez épuisés par cette journée pleine d'impressions.

À ce stade, nous avons décidé de terminer la Via Francigena. Nous avons parcouru la distance prévue de 120 km et parcouru toute la province de Toscane comme nous le voulions. Nous avons beaucoup aimé marcher dans les vieux sentiers forestiers, rencontrer de la faune en chemin et découvrir des châteaux historiques et des petites villes. Bien sûr, le temps chaud nous épuisait beaucoup et rendait les choses plus difficiles, mais nous avons quand même apprécié.


Avez-vous déjà visité un volcan? Comment était-ce?
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fabien78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Fabien78
Temps de génération de la page : 0.371 secondes