L'accès aux forums est public,
pour y écrire : il faut être enregistré comme membre (100% gratuit, 1 minute) afin de nous préserver des spams et autres messages indésirables
ou connectez-vous si vous êtes déjà membre

Question Magnifiques tours Vajolet dans les Dolomites, Italie

Plus d'informations
il y a 6 mois 1 semaine #68201 par Walking Nature World
Ce jour-là, nous avons fait la randonnée autour des tours Vajolet à partir du village Pera di Fassa dans les Dolomites italiennes, Tyrol du Sud, Italie.

Regardez la vidéo complète ici:

N'oubliez pas de cliquer sur les sous-titres français dans la vidéo.

Le matin était très frais et nous avions vraiment froid. Il faisait beaucoup plus froid que dans le Val Venosta où nous faisions de la randonnée auparavant. Mais alors le soleil est sorti et a commencé à tout réchauffer.

Nous nous sommes réveillés au camping Sojal dans le village de Pera di Fassa et cette nuit-là, nous n'avons pas très bien dormi. Malheureusement, le camping était situé à proximité d'une route automobile assez rapide et bruyante même la nuit. Nous avons donc dû faire face à l'humeur endormie toute la journée.

Nous avons pris notre petit déjeuner et à 9 heures du matin, nous étions prêts à commencer la randonnée. Nous profitions de la légèreté ce jour-là en quittant notre tente avec le matériel de camping dans le camping.

Nous avions un plan de faire 20kms à partir du village Pera di Fassa situé à 1300m et de monter jusqu'à 2500m pour faire le tour des tours Vajolet et revenir au village.

Dès le début, le sentier a commencé à grimper d'abord plus doucement puis à devenir de plus en plus raide. Nous avons marché par le téléphérique Vajolet 1 qui pourrait nous emmener jusqu'à réfugier Vajolet et nous sauver 600m d'altitude mais nous avons décidé de tout faire à pied.

Hier, lorsque nous nous rendions dans cette région en bus, nous avons vu de nombreux arbres tombés des deux côtés de la route et sur chaque plaine et colline de montagne. Après avoir fait des recherches sur le Web à ce sujet et il s'est avéré que cela s'est produit à cause de l'ouragan en octobre 2018 il y a un an, lorsque le vent était si fort qu'il a détruit beaucoup d'arbres et, dans l'ensemble, a fait beaucoup de dégâts dans la région. La plupart des arbres avaient non seulement des troncs cassés, mais les racines étaient également soulevées. Et c'était absolument effrayant d'imaginer la force du vent et la puissance de notre mère nature. Nous pouvons faire très peu devant elle. Nous espérions donc que la tempête ne se reproduirait pas de si tôt.

Plus nous montions longtemps, mieux c'était et plus il faisait chaud. Selon les prévisions, il pourrait être pluvieux ou orageux plus tard dans la journée, ce qui était le climat habituel pour les montagnes et nous le savions déjà depuis le Tour de Mont Blanc. Mais à ce moment-là, tout était beau et ensoleillé et nous avons eu très chaud en grimpant cette montée.

À la fin, la montée est devenue assez raide et même avec peu de poids que nous transportions ce jour-là, c'était difficile à conquérir. Il nous a donc fallu 2 heures complètes pour terminer et nous rendre à la station de téléphérique Campedie.

Ensuite, le sentier est devenu plus plat et, même s'il grimpait toujours, il était assez doux par rapport au précédent. L'itinéraire était assez large et rocheux presque tout le long du chemin. Selon le GPS, nous avions encore 600 mètres à conquérir. Nous avons remarqué qu'il y avait beaucoup plus de gens sur le sentier, probablement parce que le sentier était plus facile et que le téléphérique a également beaucoup aidé.

Les paysages environnants étaient très surréalistes et au début, il était difficile de croire qu'ils étaient vrais. Ces roches sont sublimes et incroyablement hautes comme des parois rocheuses naturelles impossibles à conquérir. Leurs dimensions étaient tout simplement incompréhensibles et très difficiles à transmettre à travers n'importe quel appareil. Mais il vaut toujours mieux voir de ses propres yeux. La lumière sur les rochers changeait constamment, ce qui leur donnait une apparence complètement différente selon l'angle du soleil et la quantité de nuages. On aurait dit qu'ils étaient vivants, qu'ils vivaient leur propre vie et c'était incroyable d'être témoin.

Quand nous étions en train de monter, la pluie a soudainement commencé et nous avons dû retirer nos imperméables. Le temps est devenu vraiment instable et il a changé plusieurs fois comme ça, nous avons donc dû les laisser jusqu'à la fin.

Au carrefour près de la maison de réfugiés Vajolet, nous avons confondu les directions que nous devions prendre, le GPS du téléphone portable a également refusé de fonctionner correctement et ne nous a pas du tout aidés. Nous avions d'abord l'intention de monter à travers le col de montagne, mais il s'est avéré que c'était la section Via Ferrata qui est assez difficile et, idéalement, vous devez être bien préparé et équipé pour cela. Et ce n'était pas notre chemin. Puis nous avons tourné à droite vers le chemin qui descendait le long de ces énormes rochers et là nous avons rencontré beaucoup de chutes de pierres difficiles à traverser et avons décidé de faire demi-tour. Finalement, nous avons découvert le bon chemin qui allait encore plus bas et nous n'avions pas besoin de marcher jusqu'au réfugié pour y aller. Mais là, nous avons vu un panneau d'avertissement disant qu'une partie de ce sentier était fermé en raison des chutes de pierres causées par l'ouragan et qu'il n'était toujours pas adapté pour la randonnée. Donc, un peu déçu, nous avons dû redescendre en utilisant le même sentier lors de la randonnée. Plus tard, nous avons appris que de nombreux sentiers ont été affectés ou détruits par l'ouragan dans cette région, mais les gens y travaillaient et probablement dans les prochaines années, tout ira bien et sera prêt pour la randonnée.

Donc, sur le chemin du retour, nous avons décidé de prendre un autre chemin de terre simplement parce que c'était plus rapide et aussi dans l'intérêt de prendre un autre chemin et de ne pas refaire le même sentier. Il s'est avéré que c'était un itinéraire calme et facile, sans personne ni voiture, afin que nous puissions en profiter beaucoup.

À la fin de notre journée, nous étions un peu fatigués mais très impressionnés par les paysages et les rochers massifs qui nous avons vu tout autour de nous. Bien sûr, les dégâts de l'ouragan étaient terrifiants et il est resté dans nos yeux pendant longtemps après cette randonnée. Nous avons également compris que la Via Ferratas n'est pas pour nous au moins pour l'instant quand nous l'avons confrontée de près. Nous avons réalisé que ce n'était pas une blague, ils sont vraiment raides et y aller avec des sacs à dos lourds est strictement interdit. Et nous n'étions pas prêts à relever ce défi de toute façon.

Suite à cet itinéraire paisible, nous sommes revenus à notre camping pour manger, se reposer et dormir. Et le lendemain, nous avions prévu de déménager dans le Val di Gardena et d'explorer plus de sentiers de randonnée là-bas…

Avez-vous déjà fait Via Ferrata? Quelle a été votre expérience?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Fabien78
Temps de génération de la page : 0.555 secondes