L'accès aux forums est public,
pour y écrire : il faut être enregistré comme membre (100% gratuit, 1 minute) afin de nous préserver des spams et autres messages indésirables
ou connectez-vous si vous êtes déjà membre

Question Incroyable comment se termine ce Tour de Mont Blanc -Fenetre d'Arpette en Suisse

Plus d'informations
il y a 10 mois 1 semaine #68088 par Walking Nature World
Vous ne pouvez pas croire comment se termine ce Tour de Mont Blanc | Jour 11 de la TMB de Champex Lac à Fenêtre de Arpette

Dans l'épisode d'aujourd'hui du Tour du Mont-Blanc, nous sommes partis du village de Champex-Lac à Fenetre d'Arpette en Suisse.

Regardez la vidéo complète ici:

N'oubliez pas de cliquer sur les sous-titres français dans la vidéo.

Nous nous sommes levés très tôt ce jour-là car nous savions que la journée serait chaude et que nous devions conquérir 2600m de montagne. Nous avons donc prévu de le faire dans la première moitié de la journée jusqu'à 11 heures, puis de commencer à descendre.

La nuit était de nouveau extrêmement chaude et nous n’avions pas à porter de vêtements chauds. C'était très calme et personne ne nous a heureusement dérangé. Il n'y avait pas de vent ni d'autres bruits, nous avons donc très bien dormi.

Nous avons commencé notre montée à 7 heures du matin (ce qui était notre record personnel) à Arpette, avons longé la rivière pendant un certain temps, puis le sentier a commencé à tourner.

Dès le début, nous avons constaté qu’il n’y avait aucun signe ou marque habituelle de la part de la TMB que nous voyions à chaque virage au cours des deux derniers jours. Il y avait juste une marque rouge et blanche de l’autre sentier qui menait à la montagne d’Arpette où nous nous dirigions. Nous avons donc commencé à hésiter si nous devions revenir en arrière et rechercher les panneaux habituels ou continuer, mais comme nous utilisions la trace GPS téléchargée qui était toujours exacte jusqu'à ce moment-là, nous avons décidé de continuer. Nous avons également vu plusieurs autres personnes qui allaient dans la même direction et affirmaient qu’elles parcouraient également la TMB. Cela nous a donc fait penser que nous allions dans la bonne direction.

Au début, le sentier montait assez doucement à travers la forêt et le long de la rivière, mais commençait rapidement à devenir plus raide. Il n'y avait aucune ombre que ce soit tout au long. Ensuite, il a commencé à traverser les gros rochers et cela devenait de plus en plus difficile. Commencer tôt le matin nous a beaucoup aidés à le faire, car le soleil n’était pas encore très chaud et il n’y faisait pas encore très chaud.

Nous nous sommes sentis comme si c'était plus difficile que toutes les autres croix de montagne que nous avons faites jusqu'à présent lors de cette tournée. Nous devions sauter sur les rochers et les parcourir tout le temps. Ensuite, nous avons commencé à voir la ligne bleue sur les rochers et nous étions certains que ce n'était pas la TMB. Nous espérions juste que c'était une alternative possible à la voie officielle.

Ensuite, nous avons commencé à voir la neige sur le sentier qui était attendue, mais à présent, elle fondait beaucoup et menaçait de se précipiter à chaque pas. Le sentier devenait de plus en plus raide et bientôt nous avons vu un rocher tomber devant nous et nous indiquer que c'est le chemin. À ce moment, nous nous sommes arrêtés et avons compris qu'il était trop risqué d'essayer même de suivre cette piste. Nous avons encore vu pas mal de neige et de hauts rochers escarpés tout autour de nous. Nous savions donc qu'il n'y avait pas d'autre moyen que d'aller dans la neige et les rochers. Même sans sacs à dos, cette piste serait un défi à relever. Mais avec ce poids, il était presque impossible de faire sans risque. Étonnamment, les gens qui étaient avec nous essayaient toujours de conquérir la montagne, mais ils ont dû faire demi-tour et ont dit qu'il était impossible de le faire en fin de compte à cause de la raideur de la montagne. L'un d'eux s'est même fait mal au bras en grimpant, c'était fou.

Donc, après 3 heures et 7 km de montée, nous avons tous dû faire demi-tour. Il était encore environ 11h mais le soleil devenait de plus en plus chaud. Sur le chemin du retour, nous avons rencontré d’autres randonneurs en montée et certains s’ils réalisaient le TMB, ce qui nous a fait penser que cette alternative est très populaire et qu’ils auraient dû faire signe que ce n’était pas le bon sentier. Cela aiderait beaucoup de gens. En outre, ce n'était pas encore la saison pour ce sentier.

Nous sommes donc descendus à 7 km de la montagne sans arrêt, nos jambes tremblaient, nos genoux me faisaient mal et tout le corps brûlait. Nous avons dû nous cacher dans l’ombre de la forêt pendant un certain temps pour faire une pause et prendre notre déjeuner, et décider de ce que nous allions faire ensuite.

Finalement, nous avons décidé qu’à ce stade, nous sommes prêts à terminer notre Tour de Mont-Blanc. Nous nous sommes sentis comme si nous en avions assez et avons passé 11 jours complets à faire presque le circuit entier. Nous n'avons tout simplement pas fait le dernier jour selon le guide officiel qui traverse la Suisse pour la France et qui revient à Chamonix. Mais avec cette montagne d’aujourd’hui, c’était comme si nous avions déjà franchi la frontière, tout comme la distance et le même gain d’altitude.

Donc, avec un sentiment de satisfaction et d’exhaustivité, nous sommes allés au village d’Orsières pour continuer notre chemin vers l’Italie et rejoindre un autre long chemin de pèlerinage - Via Francigena. Nous étions enthousiastes à l'idée d'explorer davantage l'Italie car c'était le nouveau pays pour nous et nous en savions très peu.

La TMB était à la fois une belle piste et une piste difficile, ce qui a été un bon début pour la saison estivale de randonnée. Nous allons partager nos impressions complètes sur cette randonnée dans un autre article, car il y en a tellement.

Quelle est la chose la plus inattendue qui vous soit arrivée sur le sentier de randonnée?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Fabien78
Temps de génération de la page : 0.254 secondes