L'accès aux forums est public,
pour y écrire : il faut être enregistré comme membre (100% gratuit, 1 minute) afin de nous préserver des spams et autres messages indésirables
ou connectez-vous si vous êtes déjà membre

Résolu Ballade entre Vercors, Diois et haut Buëch

Plus d'informations
il y a 2 ans 6 mois #63640 par oliviergrenoble
Re-salut Robin
Merci pour la précision ornithologique ... et la suggestion culinaire ! :silly:
Perso je suis retraité donc libre +/- un peu tout le temps... :cheer:
Ok pour un tour "dans mon pays " (au sens large = les Alpes françaises) ou dans le tien ( ça fait longtemps que je me dis que je devrai aller voir du coté du Massif Central).
Les préalpes sont sympas au printemps en effet, mais aussi en fin d'automne avant la neige ( ce qui peut vouloir dire y compris début décembre certaines années) sans oublier en plein hiver en raquettes (les hauts plateaux du Vercors surtout !)
Cordialement et bon été B)

Bonnes ballades ...
Cordialement
Le dernier ours du Vercors !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 6 mois #63641 par oliviergrenoble
PS culinaire :
Ragoût d'agneau à la Olivier (goûteux mais très facile à faire !) :
Ingrédients : 1 ou 2 tranches de collier d'agneau par personne (selon que vous êtes ± carnivores), oignons, poivrons, tomates en proportion selon vos goût (quantité selon que vous êtes ± végétivores), huile d'olive, sel, thym ± une feuille de laurier
Recette : Découpez la viande en petits dés et faites les revenir dans l'huile avec les oignons (sans les faire blondir), ajouter les trognons osseux (ça donnera du goût à la sauce), couvrir d'eau, salez (pas trop), ajouter le thym (perso j'en mets pas mal) ± le laurier.
Faites glouglouter couvert à feu doux pendant une bonne heure en ajoutant de l'eau si besoin pour que la viande et les os restent couverts. Ensuite enlever le couvercle et faite réduire si besoin pour avoir un jus pas trop fade (selon votre goût).
Dégustation : Servez avec du riz et régalez vous en pensant aux pâturages que vous avez parcourus !
Nota : c'est une manière de soutenir la transhumance (si vous choisissez de l'agneau local) ....

Bonnes ballades ...
Cordialement
Le dernier ours du Vercors !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 6 mois #63647 par robinhood19
Bonjour Olivier
CR de balades et recette de cuisine me donnent un faim de loup au petit matin n'en déplaise aux éleveurs de brebis.
je réfléchis à une option de séjour nécessité de prévoir largement en avance pour moi, travail famille, toutes les saisons me conviennent possédant le matériel adapté, raquettes itou.
Quand au lieu aimant à découvrir ou à partager pas de problème me concernant, les plaisirs du paysage sont puissants.
bonnes balades
Robin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 5 mois #63883 par oliviergrenoble
Bonjour, me revoilà revenu du Vercors encore une fois !

Comme j'aime bien lire vos CR je mets les miens quand il s'agit de traversée ou d'un grand tour...

Cette année j'avais l'idée de relier Grenoble (ou j'habite) à Lus la Croix Haute (où je suis souvent), finalement, pour diverses raisons je vais faire ça par petits bouts … J'ai déjà fait cet été la partie sud (Clelles – Lus, voir plus haut), à l'automne j'ai fait 2 grands tours sur les hauts plateaux nord et j'ai le projet de faire les hauts plateaux centraux en automne (après le départ des troupeaux et donc des patous que je crains) il me restait donc à parcourir le Vercors nord….

J'ai déjà relié St Nizier du Moucherotte à Grenoble au printemps (rien d'extraordinaire si ce n'ai de pouvoir dire « je l'ai fait ») et je compte aller de St Nizier à Lans en passant par le Moucherotte avant la neige, du coup je viens de relier Corrençon à Lans ( où j'ai un point de chute familial) : c'est ce CR que je vous propose. Certes c'est moins spectaculaire que la partie décrite il y a un mois, mais, tout compte fait, c'est assez joli…

J'ai fait ça en 2 jours mais ça peut se faire à la journée (7H à 8H en tout). J'ai coupé ça en deux pour passer la nuit à la cabane de Roybon (ou des Clots) sous le col vert et ma foi ça valait le coup …

Bon trêve de blabla voilà le CR et quelques photos !

1° jour : Corrençon → cabane de Roybon (Par le GR 91 environ 3H45 pour 600m de monté et 130 de descente)

Montée en car (à réserver au moins la veille avant midi au 08,20,08,38,38, taper le 1 puis le 3 pour avoir une opératrice) puis départ tranquille à midi après un café / croissant sur la place. On commence par se taper 2 km de goudron, mais c'est assez joli quoique très campagnard (comme les 3/4 de cette étape) avec tout le long des vues sur les sommets ouest du Vercors, dont le Cornafion dans le fond, au pied duquel je vais dormir.

On passe devant une vierge (qu'a fait-elle fait là d'extraordinaire ici pour y siéger à demeure ?).

Peu après on emprunte un passage plus agréable sous des arbres et on croise des près où des vaches qui prennent le frais sous des arbres.Une trouée dans les arbres nous montre qu'on s'approche petit à petit du Cornafion, donc du but de cette courte étape...

Une sympathique fontaine sculptée nous ménage 1° pause fraîcheur.

On traverse le haut de la station de la Côte 2000, mais en ne regrettant qu'une centaine de mètres de goudron, donc ça va. Au passage on a quelques aperçus sur le val de Villard de Lans et les crêtes boisées qui le dominent à l'est.
F
En haut d'une côte raide je lâche le GR pour passer à la cabane de la Fauge (en bon état mais sans point d'eau). Peu après on traverse des prés en train d'être fauché pour un spectacle campagnard au pied des falaises.


De là je néglige un raccourci pour aller voir la cascade de la Fauge, spectacle rare sur le plateau. A la cascade je fait une 2° pause fraîcheur en passant entre la chute d'eau et les rochers qu'elle saute.

Bon c'est pas tout : il faut remonter tout ce qu'on a descendu pour voir la cascade, et plus bas jusqu'au pont, et même plus car la cabane est assez haut perchée (1425m), heureusement c'est à l'ombre car le soleil tape sérieusement !

Finalement et sans trop de mal je débouche à la cabane : le lieu est accueillant, niché sous les col vert et le fameux Cornafion. En prime il y a 2 tables dehors pour le pique-nique et 2 foyers pour les grillades (on m'offrira deux saucisses passablement carbonisées mais bon je n'ai pas fait le difficile!)


Je vais directement faire le plein d'eau pour tenir jusqu'au matin : ça coule plein pot (2L en 10sec).


Puis je bois mon thé en bonne compagnie : 2 familles sympathiques de jeunes parents qui ont monté leurs progénitures pour un « baptême de cabane » (du coup les petits sont assez excités !) : ça me rappelle des souvenir avec mes fils... Un grand troupeau de génisses débonnaires nous regarde placidement : tant mieux qu'elles soient calmes car il faut partager la source avec elles, en plus qui dit vaches au lieu de moutons dit pas de patous : ça me va bien pour m'attarder dehors en soirée...

Un champ d'épilobes borde élégamment mon bivouac : je profite de ce spectacle en attendant celui du soleil couchant...


La soirée ne va pas être calme dedans, alors je décide de dormir dehors pour profiter des étoiles. Je ne sais pas encore que dehors aussi ça va aussi être mouvementé entre un groupe de jeune villardiens venus teufer loin des parents et un renard qui attendra minuit pour s'attaquer à mon sac sans trop prendre au sérieux mes tentatives de le chasser en me narguant avec ses yeux phosphorescents !

J'hésite à aller dormir plus haut, mais avec les arbres je n'aurais pas une grande portion de ciel à scruter et ne verrais pas le Cornafion à mon réveil, ou alors il me faudrait m'installer au milieux des bovins et je crains de ne pas pouvoir m'endormir en leur compagnie. Aussi je reste sur place. Finalement je planque le sac dans la cabane et le renard décide de s'en prendre aux teufeurs et les jeunes font moins de bruit (un peu effarouchés par le « prédateur » ?). Du coup, bien au chaud dans mon duvet je profite de quelques étoiles filantes pour faire le vœux de partager d'autres bivouacs avec divers personnes que j'aime bien… Par contre je n'ai pas eu la présence d'esprit cette fois de prendre en photos le coucher de soleil : ça sera pour une autre fois.

Voilà c'est tout pour la 1° étape : suite la semaine prochaine...

Bonnes ballades ...
Cordialement
Le dernier ours du Vercors !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 5 mois #63884 par oliviergrenoble
Glups, en me battant avec la nouvelle procédure d’insertion des photos ( pourtant pas compliquée !) j'ai oublié la touche finale : le Cornafion vu depuis la cabane alors que celà marque l'arrivée au bivouac ... Donc je répare cet oubli...

A+

Bonnes ballades ...
Cordialement
Le dernier ours du Vercors !
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 4 mois #63970 par oliviergrenoble
Salut tout le monde
Comme prévu ( mais avec un peu de retard) voilà la suite et fin de ce mini-trek (faisable en un jour je le redit)

2° jour : Cabane de Roybon → Lans en Vercors
(Par le GR 91, puis un GR de pays environ 3H45 pour très peu de monté et 400m de descente)

Réveillé aux aurores (6H) je décolle avant 7H, à la surprise des jeunes qui me trouvent «  motivé » ! En fait j'ai surtout envie de profiter de la nature en marchant au calme avant l'arrivée de la foule, pour me remettre de ma soirée… Après un demi-plein d'eau à la source (pas la peine de se charger trop : il y en a une autre plus loin!), je prend le fameux sentier Gobert réputé pour sa flore au printemps. Là il est tard en saison mais je rencontre encore des fleurs remarquables : digitales, œillet et campanules (ou autre cousine?).




L'avantage de ce sentier c'est qu'il est assez varié question paysages tout en restant presque plat : forêt, clairières avec vue sur le Val de Lans et deux combes sauvages avec rochers, pierriers et mouflons (trop loin hélas pour la photo).


Arrivé sous le col de l'Arc je me mets à la recherche de la source de Font Froide … qui n'est pas au niveau du panneau qui lui a emprunté son nom mais plus au Nord en contre-bas du sentier (repérable aux barrières qui protègent le captage). Ça coule pas mal ici aussi (2L en 15sec), je fais donc le plein…

Delà on arrive assez vite à l'alpage des Allières, que je connais bien, surtout en hiver en ski de fond. Là je retrouve des vaches : donc pas de patous à craindre pendant la pause !. Je délaisse l'auberge et m'installe sur un banc bien placé pour m'offrir mon café de 9H, après tout je suis équipé d'un réchaud !



Là je quitte de GR91 pour un GR de pays qui m'amène à Lans, d'abord par une longue piste plate, voire remontante, puis, enfin car il faut bien descendre, par une pente raide, le tout dans les bois. Au village je profite que les commerce sont encore ouverts (il n'est pas encore 12H) pour faire quelques courses pour un repas rafraîchissant et je rejoins le chalet où on m'attend pour une petite visite, un après-midi BD … et une nuit bien au calme à l'intérieur !

Suite plus tard  : ça sera l'étape St Nizier → Lans par le Moucherotte, avec peut être un bivouac mémorable au sommet (si j'ai le courage d'y monter plein d'eau en plus du barda nécessaire, car il paraît qu'il y a une source pas loin mais je ne la connaît pas et ne sais pas si elle coule tout le temps), sinon en une longue journée (pour me la jouer cool question poids du sac) : à voir …
Mais avant  : j'ai fait le tour du plateau d'Ambel (Vercors sud) avec un beau bivouac (CR plus tard)….

Bonnes ballades ...
Cordialement
Le dernier ours du Vercors !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Fabien78
Temps de génération de la page : 1.920 secondes