L'accès aux forums est public,
pour y écrire : il faut être enregistré comme membre (100% gratuit, 1 minute) afin de nous préserver des spams et autres messages indésirables
ou connectez-vous si vous êtes déjà membre

Question Virées Pyrénéenne de l'été 2015

Plus d'informations
il y a 2 ans 1 mois - il y a 2 ans 1 mois #61813 par alan1131 -Pascal-
alan1131 -Pascal- a créé le sujet : Virées Pyrénéenne de l'été 2015
Bonjour à toutes et tous... ;)

Court sujet pour mettre en ligne via le forum le compte rendu des randos estivales de cette année 2015
Pour commencer le CR d'une randonnée de Luchon à Gavarnie via





- le lac du portillon
- les gourgs blanc
- Loudenvielle
- Saint Lary Soulan - Pla d'Adet
- le Neouvielle dont on a fait presque le tour...
- les trois cirques : Troumouse, Estaubé et Gavarnie..
qui s'est déroulé du du 28 juillet au 06 Aout

Le compte rendu de cette premiere partie se trouve sur le blog : LE BLOG de PASCAL




Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 2 ans 1 mois par alan1131 -Pascal-.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 1 mois #61822 par Tzarfou
Tzarfou a répondu au sujet : Virées Pyrénéenne de l'été 2015
Virée et récit sympa !

nicolas-mercier.fr - Récits de randonnée, photographie, recettes de cuisine

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 4 semaines - il y a 2 ans 4 semaines #61883 par Nikozorey
Nikozorey a répondu au sujet : Virées Pyrénéenne de l'été 2015
Salut ! :)

Récit et virée sympa avec un itinéraire original dans la plus belle chaîne de montagne du monde en prime ! :cheer:

T'as bien poussé pour l'échauffement du premier jour ! :silly:
Il m'est arrivé la même chose que toi vers les Hounts Secs, des gens qui cherchaient Espingo en ayant suivi la marquage GR. et à l'inverse j'ai aussi déjà rencontré un mec à Espingo qui suivait le GR10 et avait atterri là en ratant la bifurcation vers la hourquette. :lol:
Beaucoup de gens peu habitués à la montagne montent à la journée à Espingo depuis les granges d'Astau sans cartes, ceci explique peut-être cela.

Il faut que tu ailles traîner au dessus de la Soula, c'est un secteur très beau et sauvage, isards à la pelle, cabane de Prat Cazeneuve très chouette et quelques "3000" relativement faciles d'accès. :)

Bonne idée que de planquer le ravito dans une grange, j'aurais tout de même eu peur du chapardage de souris, rats ou autres. :dry:

A l'Oule sous l'orage, au tout début de la rive droite du lac, il y a une cabane assez abîmée et sale mais le toit tient, ça peut faire un abri d'urgence valable okazou.
Et au lac de Gourguet, juste au déversoir en rive droite, démarre une vieille sente cairnée qui mène aux laquets de Port Bielh, ça évite la descente (et la remontée) à Coste Oueillère. ;)

Allez la suiteuh ! :)

Nico B)

PS : t'as un email Pascal ;)
Dernière édition: il y a 2 ans 4 semaines par Nikozorey.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: alan1131 -Pascal-

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 4 semaines - il y a 2 ans 4 semaines #61897 par alan1131 -Pascal-
alan1131 -Pascal- a répondu au sujet : Virées Pyrénéenne de l'été 2015
La suite... :silly:
Merci tout d'abords à Tzarfou et Nikozorey... ;)
Oui, ce fut une très belle virée... :woohoo:
La suite donc, parce que j'imagine que tu n'as lu que les 5 premières journées qui s'affichent sur la page du blog, et donc, en dessous de la dernière photo ( Pic de Bastan et non pas le Pic de Cloutou comme j'ai pu le penser et l'ecrire :blush: )
se trouve "articles plus anciens " clique dessus et les 5 suivants vont apparaître, ou alors, dessous "les archives du blog" tous les sujets : Quels Cirques ! De Luchon à Gavarnie : Jour 10 ....etc...



Pour le ravito, je prends la précaution de garder tous les emballages et met le tout dans un sac poubelle bien fermé. En deux fois il n'y a jamais eu de curieux venu se ravitailler à ma place :lol: Ensuite je vire les emballages le plus vite possible dans le premier village passé.
Apres le Gourguet, on a effectivement evité de descendre sur Coste Oueillere, on a suivi le relief de niveau et contourné le petit sommet du Gourguet par le sud pour arriver juste entre les lacs de Port Bielh. :)
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 2 ans 4 semaines par alan1131 -Pascal-.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 4 semaines - il y a 2 ans 3 semaines #61899 par alan1131 -Pascal-
alan1131 -Pascal- a répondu au sujet : Virées Pyrénéenne de l'été 2015
Virée sous le Pic de Maupas, le 05 et 06 Septembre

Trop court, un peu comme ce compte rendu de dix jours de montagnes, trop vite passé, trop d’émotions, et à la fois déjà, un manque… :(

Il y a de l’eau qui a coulé des Gaves et des Adours, malgré l’été brulant, malgré la canicule, il s’en est passé des choses entre ce dernier jour à Gavarnie et ces premiers jours de rentrée. ;)

On ressent déjà cet appel…tendez l’oreille, tendez la bien, faites le silence autour de vous, écoutez… N’entendez-vous pas le gazouillis de ses ruisseaux, le vent dans les branches des arbres, le silence de ses forets, le chant du vent dans ses cimes, ce vent qui vous glace et qui rugit entre ses aiguilles, qui vous fait pleurer de bonheur et transforme vos larmes en diamants de glace… écoutez… écoutez bien… la montagne nous appelle.

J’ai quelques jours de repos avant une période d’astreinte du 04 au 08 septembre…Un mois déjà… Presque une date anniversaire. Pascale va pouvoir redescendre et je concocte un petit tour le plus prés possible de chez moi, juste au dessus de Luchon, départ du parking de la vallée de Lys… direction les quatre lacs prés du pic de Maupas : le lac Bleu, le lac Charles, le lac Célinda et le lac Vert. Suivant le temps et si possible selon la forme du moment ascension du Pic de Maupas…beau programme ! :silly:



Premiere Journée ( le 05/septembre)
Jour J : je file à la gare de bon matin prendre Pascale… Le train est à l’heure. Emotion ! C’est un jour nouveau, un commencement… La méteo est restée très incertaine quant au temps qu’il va faire, une sorte de beau temps, mais un risque fort de couverture nuageuse remontant d’Espagne, bloquée sur les cimes en soirée…
Nous prenons la route de Luchon… Déjà je vais me planter, la faute à un camion en panne dans un rond point, je file sur Saint Beat et dois revenir sur Bagnères de Luchon par Marignac… Petit contretemps. Nous arrivons à Luchon et prenons du pain et un petit-déjeuner avant de repartir sur la Vallée du Lys. Il va faire beau… enfin ça se présente bien dans la vallée.
Nous arrivons au parking, et il y a pas mal de voitures garées. Nous nous changeons, bouclons nos sacs et c’est parti !

Trop heureux de repartir, heureux de se retrouver, heureux de cette liberté, heureux de me sentir si bien et j’attaque la montée plutôt en jambe, trop, oui surement trop vite… je ressens un malaise, un vertige, la tête me tourne, j’ai beau ralentir, c’est trop tard, j’ai déjà grillé mes cartouches… Faites vos jeux… rien ne va plus ! Petitpas cale… ça faisait longtemps, plus d’un an et demi déjà, juste après Minerve…
Je vais me poser, reprendre mes esprits… laisser passer ce malaise… et nous allons repartir. Je me demande maintenant si la distance entre le petit-déjeuner et le départ n’a pas été trop long… ça fait un petit moment que j’ai pris ce premier repas et je n’ai pas remangé à Luchon…



Nous repartons et sortons bientôt du bois à l’intersection du sentier qui se dirige à la cascade d’enfer. Premier constat, la brume plafonne à 1700 m juste au dessus de nous. Nous gardons espoir qu’avec l’avancée de la journée, elle finisse par se dissiper. C’est impressionnant le nombre de cascade, de torrents, de rus qui coulent de toutes parts…



Nous arrivons assez bien au niveau de la Coume, ce petit jardin, cet éden au format de poche. J’ai à peu près récupéré mais j’ai surtout bien ralenti l’allure… Nous passons la passerelle et quittons ce jardin des dieux pour monter lentement vers le plateau de Prat Long. Comme prévu , la brume est là et ne semble pas vraiment prête à se dissiper. Le soleil n’arrive pas à percer et même si j’ai encore espoir qu’autour de midi, avec un soleil plus chaud… mais en fait, on ne peut pas dire que le soleil soit vraiment chaud depuis quelques jours, bien qu’on soit encore que début septembre et encore en été ; une vague de froid descendue du nord a tôt fait de faire chuter le thermomètre ces derniers jours.
Nous allons visiter le petit refuge historique de Prat long et repartir.





Cette fois nous devons monter en lacets le versant arrondi du tusse de Prat long. La visibilité n’est pas encore trop mauvaise, mais plus haut, rien à faire, une brume plutôt dense persiste.
Nous alternons les lacets et arrivons au niveau de la station de pompage. Petite pause avant de reprendre et d’arriver a l’intersection entre la direction vers le refuge et la direction du lac Bleu. C’est midi… et le temps ne se lève toujours pas…Inutile d’aller crapahuter vers le Maupas qui ne se dégagera pas… On opte pour les lacs. Un semblant d’éclaircie nous fait espérer une meilleure visibilité… On va passer une crête et faire notre pause déjeuné….Pfiouu…2357 m soit 1220 m de D+ en 7km… c’est déjà pas mal… pause bien méritée.





Nous repartons…dans la brume…visibilité, moins de 10 mètres… Le sentier est bien balisé, correct…, le vide à notre gauche, les rochers à notre droite, Il est pratiquement plan maintenant à flanc de versant… Un débouché enfin… Le lac Bleu… Enfin Bleu ??? Gris pour nous, pour le peu qu’on en voit…cinq six mètres de visibilité… Une passerelle flambant neuve de belle facture, toute en inox, petit pont suspendu au dessus du déversoir… Le niveau du lac est bas, pas de surverse, un pont suspendu inutile… Nous le traversons et poursuivons ver le lac Charles… Toujours le vide à notre gauche, la falaise abrupte à droite… et une crête à franchir, celle du pic de grave qui nous surplombe. Le sentier reprend maintenant l’emplacement de la conduite forcée enterrée qui relie les lacs… Nous atteignons le lac Charles… toujours aussi gris, toujours aussi peu de visibilité… désespérant. Nous continuons, direction le lac Celinda… même topo sur le sentier qui recouvre la conduite .Nous marchons parfois sur les grilles de désensablement… A part nos pieds, on ne voit guère autre chose... et nous débouchons sur le lac Celinda…Pas mieux… L’endroit semble pourtant beau, des rochers entourent une côte découpée… J’imagine même pas comment peut-être les crêtes qui l’entourent…

Pourtant nous allons quitter cet endroit qui doit être sublime sans en n'avoir rien vu. Nous nous apprêtons a descendre par le travers le flanc nord du tusse de Pinata, pour en atteindre le col et chercher à nous poser près des lacs de Graues. C'est-à-dire, que sur les cartes, il n’y a pas de sentier de marqué… à peine un pointillé de ce qui semble être une ligne de crête assez rocheuse…
C’est à ce moment qu’un homme va apparaître de la brume et nous demander si nous n’avons pas vu d’endroits plan pour bivouaquer près du lac… Il a l’intention de s’installer pour la nuit…mais près du lac, c’est assez chaotique, il lui faudrait s’éloigner un peu…(nous découvrons de possibles lieux de bivouac alors que nous montons pour atteindre la côte 2445) ... Nous tentons de descendre le plus vers le nord possible tout en évitant de tomber sur les barres à notre gauche…
Le peu de visibilité n’arrange pas les choses, pourtant nous tombons sur une piste balisée de marquages aléatoires sur les rochers… Nous suivons un temps cette piste pour la laisser tomber, alors qu’elle semble monter trop vers la droite… Nous descendons par les endroits les plus évidents, et retombons sur une piste cette fois plus conforme à nos attentes. Nous arrivons sur la crête et peu de temps après trouvons le sentier qui part ver le col de Sacroux…
Nous passons le col de Pinata et commençons la descente en lacets jusqu'à l’intersection avec le sentier qui mène au lac Vert. Petite et dernières montée pour arriver près des lacs de Graues. La zone est marquée comme étant boisée, et un peu de bois sec et en quantité suffisante serait idéal pour allumer un feu…
On va faire le plein d’eau à la source du ruisseau de la Coume, et nous allons chercher un endroit de bivouac. On va tourner un moment, mais il faut se rendre à l’évidence, la zone boisée ne l’est que de quelques bosquets de pins… Cela suffira.

Nous plantons la tente, et partons chercher du petit bois pour allumer du feu. J’ai glissé quelques feuilles de journal dans le dos du sac… mais c’est plus qu’humide, c’est même trempé, bien plus surement qu’après une averse. J’ai beau chercher des brindilles dans les branchages les plus au sec, rien ne semble assez sec pour prendre…
Une première tentative va finir par échouer, malgré nos souffles respectifs pour attiser la braise… Un deuxième essai va se montrer plus efficace grâce à de la bruyère qui va mieux tenir et bruler malgré l’humidité. C’est gagné, nous pouvons rajouter du bois, et enfin avoir un feu efficace…
Recolte de bois pour alimenter le feu pendant une petite soirée, de bois et d’une poignée de bolets en prime… soirée de bruine qui tombe avec plus ou moins d’intensité. Heureusement que le feu va nous apporter un peu de réconfort.
Nous préparons le diner, soupe puis rizzoto…au cèpes… simplement delicieux…
Nous allons rester un bon moment devant le feu, mais celui-ci va avoir du mal à lutter contre l’humidité du bois et de l’air et finir par s’endormir, tout comme nous qui allons nous glisser sous la tente.
Dernière édition: il y a 2 ans 3 semaines par alan1131 -Pascal-.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 4 semaines #61902 par Nikozorey
Nikozorey a répondu au sujet : Virées Pyrénéenne de l'été 2015
Ah ok je suis un boulet, effectivement je m'étais arrêté au jour 5 ! :laugh:

J'ai pas encore tout lu, I'll be back ! :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 3 semaines #61906 par alan1131 -Pascal-
alan1131 -Pascal- a répondu au sujet : Virées Pyrénéenne de l'été 2015
Deuxieme Journée le 06 septembre

Le jour pointe à travers la toile… le ciel semble dégagé, je passe le doigt sur la condensation qui perle sur la toile…je vais plier mouillé… Je me renfonce dans mon duvet et le réchauffe parce qu’il me semble qu’il fait plus froid… quelques instants plus tard, je ressors mon visage, la toile s’est durcie comme du carton, la condensation s’est mutée en glaçons… :woohoo:

Pas le moment de se lever. C’est la première fois que j’assiste à un coup de froid aussi brutal, aussi rapide. On va attendre que le premier rayon de soleil passe la crête et le pic de Sacroux. Au bout d’une demi-heure, nous allons nous lever, il ne semble pas qu’il fasse plus chaud, mais bon, j’ai hâte de voir si le ciel est dégagé…



Je sors de la tente et termine de m’habiller dehors. L’herbe craque sous mes pieds. Dans un pli du sursac que j’avais laissé dehors, l’eau qui s’y est rassemblée a gelée, telle un glaçon de 5 à 6 cm sur 2 d’épaisseur : incroyable ! et cela en quelques minutes… alors qu’il faut plusieurs heures à mon congélateur pour faire des glaçons… Impressionnant ! Dehors, il fait beau, ciel d’Azur, limpide ; la crête depuis le Maupas jusqu’au mail Pintrat est dégagée, dommage d’avoir manqué ça hier.



Nous préparons et prenons le petit-déjeuner, puis rangeons et plions nos affaires : Aie aie aie ! bonjour l’onglet… Nous ne tardons pas à partir, avec l’espoir de voir le lac Vert avant que la brume qui monte de la vallée ne vienne tout recouvrir. Double risque puisque la brume arrive aussi depuis le col du Sacroux…



‘tain, ça caille ! nous avons les pieds gelés, et les doigts aussi malgré nos gants… Un couple nous précède sur le sentier qui mène au lac, et nous les rattrapons alors qu’ils s’arrêtent au bord du lac. Mais la brume nous a tous précédé et envahi le lac et continue de monter vers les sommets alentours.

Le lac Vert sera gris lui aussi. Nous montons sur le monticule qui le borde sur son côté nord puis nous nous en éloignons… dommage, il est de belle taille avec sa presqu’ile. La brume a fait le yoyo et a libéré la vallée. Nous atteignons le plateau de Prat Long et arrivons au « jardin » de la Coume.



Pas de regrets ! la brume s’est installée comme la veille sur les hauteurs et ne semble pas vouloir s’en aller de si tôt. Nous continuons la descente jusqu'à la prairie et bifurquons vers le gouffre d’Enfer. Nous parcourons le sous-bois dense et mystérieux et arrivons a l’intersection vers le gouffre d’enfer…



Le sentier mène à un belvédère en surplomb sur le vide. Deux failles brutes, sombres, impressionnantes l’une à gauche dans laquelle une cascade chute de 50mètre, l’autre à droite dans laquelle elle s’échappe dans le vide.



Il y a du monde qui vient visiter le site, c’est encore l’été quand même… Pour nous, c’est bientôt le terme de notre randonnée. Nous prenons le chemin et ne tardons pas à arriver à la centrale hydroélectrique. Il fait beau ici, et nous allons nous installer pour déjeuner face à la cascade d’Enfer, on va même prendre un coup de soleil, un comble quand même !


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 3 semaines #61918 par Nikozorey
Nikozorey a répondu au sujet : Virées Pyrénéenne de l'été 2015
Salut ! :)

Ayé j'ai tout lu, trop bien et trop beau ! B)
Tu es fâché avec le T d'Aubert !!! :laugh:

Sinon plus sérieusement :
Belle journée entre le vallon de la Glère et celui de Badet ! :ohmy: Au début j'ai cru que vous alliez campé dans la caillasse près du Campbieil, on en avait parlé ailleurs mais la descente de la hourquette de Cap de Long est forcément épique ! :cheer: Une prochaine fois, il faudra aller voir le superbe lac Tourrat.
Tu avais envisagé de passer par le col de la Sède, pas de la tarte non plus en effet surtout à la descente versant Troumouse, je l'ai juste monté par ce versant. C'est le brouillard qui vous a convaincu de descendre à Héas pour remonter ou tu ne connaissais pas la possibilité de rejoindre le cirque depuis la cabane de l'Aguila en passant par le tracé bleu sous la tour de Lieusaube ?
Et dommage pour la vue sur le Mont Perdu mais il ne bougera pas ! :P

Nico B)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 3 semaines - il y a 2 ans 3 semaines #61919 par alan1131 -Pascal-
alan1131 -Pascal- a répondu au sujet : Virées Pyrénéenne de l'été 2015
Merci Nico ;)
Aumar Auber...AuberT. .. je sais jamais lequel est lequel en plus :laugh:
Le lac Tourat, j'ai hesité à le mettre dans le parcours, mais le col du même nom me semblait pas vraiment facile, du coup j'ai opté pour la Hourquette de Bugarret
puis de garder la côte des 2500 jusqu'au ruisseau de cap de long. Finalement ça se fait bien.
Dommage pour le tracé bleu depuis l'oratoire, mais c'était en effet en plein banc de brume à cette hauteur... On s'est même pas posé la question. Oui, on aurait pu eviter de descendre à la chapelle d'Heas pour remonter effectivement.

La brume en plafond... au dessus de la chapelle de Heas


Pas de regrets pour la Séde alors :cheer: On en avait soupé des éboulis sous la Hourquette de Cap de long. :unsure:
Le Mont Perdu est dans la liste... avec la vallée d'Ordesa et la brèche de Roland...
Elle va commencer à être longue cette liste :whistle:
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 2 ans 3 semaines par alan1131 -Pascal-.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 3 semaines #61928 par emmma
emmma a répondu au sujet : Virées Pyrénéenne de l'été 2015
Merci Pascal :)
J'avoue je n'ai pas lu le CR B) mais je me suis régalée avec les photos et c'est chouette de voir les parcours sur carte...
Quel boulot, ça m'impressionne beaucoup :ohmy:
Belle fin de semaine, Emmma

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Fabien78
Temps de génération de la page : 0.844 secondes