L'accès aux forums est public,
pour y écrire : il faut être enregistré comme membre (100% gratuit, 1 minute) afin de nous préserver des spams et autres messages indésirables
ou connectez-vous si vous êtes déjà membre

Question Excursion éclair dans la Vallée d'Aspe... 20&21/06/15

Plus d'informations
il y a 2 ans 5 mois - il y a 2 ans 5 mois #60604 par David supervagabond
David supervagabond a créé le sujet : Excursion éclair dans la Vallée d'Aspe... 20&21/06/15
C'est parfois rigolo la tournure que peuvent prendre certains évènements...

N'ayant trouvé personne pour m'accompagner, j'ai décidé de partir tout seul le we dernier dans la vallée d'Aspe que je ne connaissais pas.
Le programme était bien ficelé : arrivée sur site vers 11h30 / Pic de Labigouer (2175m) dans l'après midi / nuit dans une des nombreuses cabanes que compte la Vallée / Pic d'Arlet (2207m) le dimanche après-midi puis retour B)

Afin de supporter un peu plus facilement le coût du trajet, je me suis inscrit sur un célèbre site de co-voiturage. Et c'est ainsi que j'ai eu la chance de faire connaissance avec quelqu'un qui se rendait à Lescun pour voir sa famille.. Et pour randonner ! :woohoo: Nous avons sympathisé et il a décidé de m'accompagner sur le Labigouer.
Mais avant cela, il fallait déjà y arriver. La seule route pour accéder à Lescun était coupée à cause d'une course de cyclistes, les départs de bus annulés par la même occasion... J'ai donc récupéré sur le bord de la route, à quelques centaines de mètres éloignés l'un de l'autre, un randonneur qui rejoignait le gr10 et un portugais apprenti berger qui partait en estive apprendre le métier. Je vous laisse imaginer l'ambiance dans la voiture :silly:
La route a été rouverte plus tard que prévu. Après avoir déposé les deux derniers montés, mon co-équipier surprise et moi-même sommes finalement arrivés sur site vers 14h (Cabane d'Aumet).

En montant, nous avons croisé deux cabanes dans lesquelles je comptais dormir. La première était fermée pour travaux et la seconde, occupée par un berger venant juste de prendre possession des lieux... Ma nuitée semblait bien mal engagée mais je n'y étais pas encore...
Donc au fur et à mesure que nous montions, le brouillard fondait sur nous. Après 1h30-2h de marche, mon co-équipier faisait demi tour pour rejoindre Lescun par le GR10.
Toute la montée s'est faite dans le brouillard. J'y voyais quand même à 15-20m donc pas trop handicapant. J'ai du contourner certains névés à partir de 1900m mais rien de bien méchant.

A 17h, pile-poil le temps donné par le topoguide, j'atteignais le Pic de Labigouer 2175m (1050m D+).



Je me suis rapidement retrouvé encerclé, flottant littéralement au-dessus des nuages.



Après 1/2h passée au sommet, j'ai entamé la descente qui s'est relativement bien passée. Une petite heure après, je retrouvais le plateau à la jonction des sentiers.
Je m'y suis posé pour manger. Le coin était relativement calme.
Moi qui n'ai jamais bivouaqué ailleurs qu'en camping et en famille (je préfère de loin les gîtes et les refuges), une idée folle m'est venue ! Chiche je dors à la belle étoile ?! OK, c'est parti !



La veille du jour le plus long, la nuit a mis looooooooooooongtemps à tomber, et moi, tout aussi looooooooooooongtemps à m'endormir...
La nuit a été fraiche mais s'est déroulée sans (trop) d'accrocs. Réveil à 6h par la lumière, et le bruit des cloches des moutons qui broutaient à quelques mètres de là...

Lever de soleil sur les orgues de Camplong que l'on peut voir tout au fond, ainsi que Lescun plongé dans la brume (et accessoirement mes pieds dans mon duvet au 1er plan...) :



A 7h je lève le camps, direction le col de Saoubathou (1920m) !
Une fois celui-ci atteint, le soleil encore trop bas m'empêche de prendre des photos.
De là, je me dirige vers le refuge d'Arlet et croise la très rustique cabane de Lapassa





Elle est très propre, dispose de wc, toilette, dortoir. A l'intérieur, l'eau est coupée mais pas à l'extérieur. J'en profite pour remplir ma bouteille d'1,5L qui était à sec depuis le dernier col (remplie pour la dernière fois la veille à 14h). Depuis le matin, l'eau était rationnée.



J'arrive au refuge d'Arlet vers 10h, contourne le lac, et rejoins le couloir pour accéder au col, dernier rempart avant l'ascension finale.
Arrivé au col, je me dirige vers le haut de l'Arlet (2207m) mais ne parviens pas à trouver la trace pour y accéder. Les gardiens du refuge m'expliqueront plus tard que ce n'est pas l'accès le plus fréquenté et que par là, la trace est "aléatoire". Pour monter, deux solutions s'offrent à moi, escalader un imbroglio de rochers et de végétation en tous genres ou contourner les rochers par une pente herbeuse qui fait bien 75/80° et qui se termine 500m plus bas. Avec un certain regret, je renonce à aller plus loin.
Je profite malgré tout de la vue que j'ai sur le côté espagnol.


(Visaurin 2669m)


(Castillo de Acher 2390m)

De l'autre côté du col, se trouve un sommet qui n'a pas de nom et qui est nettement plus bas que l'Arlet. Histoire d'être venu pour quelquechose, je m'y rends.



De gauche à droite, on peut y voir le Pic d'Aillary, le Pic Rouge, le Pic d'Anie, les Orgues de Camplongs et le Labigouer tout à droite.

Mon attention est attirée par le Pic d'Aillary. De loin, j'imagine rapidement un tracé pour accéder à son sommet. Ca n'a pas l'air trop compliqué. La carte ign le mentionne comme sommet remarquable et "tiens, il est plus haut que le Pic d'Arlet (2215m)"
Une descente de couloir, quelques frayeurs et 2 névés traversés plus tard (soit à peu près une heure), me voici au Pic d'Aillary.
L'accès est un peu vertigineux mais très plaisant. Je regarde l'Arlet et son énorme Cairn sommitale qui me nargue... [EDIT] : On ne le voit pas sur la photo mais il était bien là :huh:


(A gauche, le Pic d'Arlet et à sa droite, le fameux sommet sans nom)

Déjeuner face à l'Ossau...



Je quittais le sommet vers 12h30. S'en suivra un long retour. Je ne cesse de me chanter à moi-même "Montagne Pyrénées, vous êtes mes amours..." ; arrivais au point de départ à 16h et rentrais sur Bx à 21h avec des souvenirs plein la tête.

Une page s'est tournée, vivement la prochaine !

Merci de m'avoir lu et à bientôt peut-être sur un sentier, qui sait ?!
Dernière édition: il y a 2 ans 5 mois par David supervagabond.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Gerard59

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 5 mois #60608 par Gerard59
Gerard59 a répondu au sujet : Excursion éclair dans la Vallée d'Aspe... 20&21/06/15
Salut David,

C'était bien de lire ton compte-rendu avec les belles photos de ton 1er périple de cette saison.
Comme toujours, en allant et en étant en montagne, il y a des imprévus et des inconnus mais on fait avec et on s'en sort toujours bien!

Perso, je te remercie aussi pour ton récit car c'est mon terrain favori que je vais retrouver en fin de semaine.
Mon copain de rando de la région parisienne qui est déjà en Andorre a fait une très belle rando vers plusieurs étangs d'altitude (à 2.630m) et d'après la photo qu'il m'a envoyée, il y a encore beaucoup de neige là-haut! On va se régaler mais avec prudence bien sûr!

Bien amicalement,
Gérard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 5 mois #60624 par David supervagabond
David supervagabond a répondu au sujet : Excursion éclair dans la Vallée d'Aspe... 20&21/06/15
Ca doit te tarder :silly:

Pour les névés indésirables, j'avais pris crampons et piolet mais finalement, je n'ai pas eu à m'en servir. Il y a toujours moyen de contourner.
Les autochtones m'ont confirmé que malgré les importantes chutes de neige de cet hivers, la neige fondait plus vite que d'habitude...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Fabien78
Temps de génération de la page : 0.334 secondes