L'accès aux forums est public,
pour y écrire : il faut être enregistré comme membre (100% gratuit, 1 minute) afin de nous préserver des spams et autres messages indésirables
ou connectez-vous si vous êtes déjà membre

Aimé Vercors Printanier

Plus d'informations
il y a 4 ans 3 mois #60226 par emmma
Réponse de emmma sur le sujet Vercors Printanier
Hello :)
Je suis très impressionnée par la densité du récit...on s'y croirait ;-)
...aller sur le petit Veymont la prochaine fois...
A l'automne, je lance la collection d'hiver avec les chapeaux en poil de bouquetin du Vercors :laugh:
Et en fonction des projets, disponibilité... pourquoi pas aller bramer avec les cerfs...
Jean-Claude c'est où "silex valley" ???
Bon dimanche, Emmmmarmotte B)

Ça pourrait être celle qui veillait sur nos sacs...rencontrée il y a quelques années pas loin de la cabane des Aiguillettes...






C'est l'histoire d'un ours, d'une marmotte et d'un dromadaire /oups je viens de faire le lien avec le porteur d'eau... :silly:
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 3 mois #60230 par Nikozorey
Réponse de Nikozorey sur le sujet Vercors Printanier
Avec plaisir tous et merci pour vos messages. :)

Jean-Claude, le Vercors est vraiment un coin superbe, une fois que l’on est sur les plateaux, le relief est doux, la plupart du temps on évolue dans de belles pelouses et les vues sont souvent très ouvertes et dominantes, en bonus on a de chouettes cabanes équipées de poêles et le loisir de voir beaucoup de faune facilement et un peu partout.
C’est un endroit idéal pour faire découvrir la rando en montagne, tous les amis débutants que j’ai amené là-bas ont été enchantés : « Ah ok, maintenant je comprends pourquoi tu te barre dans la montagne si souvent, on recommence quand ? » B)

Je vais finir le récit avec Emmma et Olivier mais à la suite je mettrai aussi avec moins de texte quelques photos de quand j’étais tout seul pour finir de te convaincre d’aller promener plus haut ! :P
J’irai aussi lire le récit de Belle-Ile, je n’en ai pas pris le temps pour l’instant.

Titouille, content que ça te donne envie, c’est le but des retours, se faire un petit souvenir en ligne et ouvrir le champ des possibles et des envies pour les lecteurs. D’ailleurs j’étais dans la tente, euh l’attente de la fin du récit du Verdon ;) mais il reste encore un peu de suspense puisqu’il manque le quatrième jour.
D’ailleurs j’avais lu le sujet de Kimpile , il a l’air sympa ce gars, t’as des news ?
Il disait être vers Toulouse dans son dernier message, pas vraiment le temps en ce moment mais j’aurais bien partagé une balade avec lui, peut-être plus tard ?

Oui c’est faisable en octobre, en tous cas sur les dernières années où il a fait particulièrement beau et chaud à l’automne. Et puis ce n’est pas si haut, le Grand Veymont, boss du coin, culmine seulement à 2341m, après en général sur les plateaux on promène à peu près entre 1500 et 2000m.
Et effectivement il y a de bonnes chances que j’aille y faire un tour à l’automne.
Viendez ! :cheer:

Emmmarmotte ! :lol:
Ben ouais, je voulais faire un petit récit rapidos mais je sais pas faire alors j’ai trouvé que ça valait le coup de faire un sujet dédié. Pour la densité, j’ai plutôt une bonne mémoire et c’est sympa de se replonger dans la balade pour se remémorer et mettre des mots sur les moments.
Bonne idée pour le Petit Veymont, on y est plus peinard qu’au Grand, photos à venir.
Miam le brame et souvent en plus ça correspond avec le début du rut des autres ongulés. B)

La marmotte n’a pas l’air farouche, c’est un marmotton ?
Vous avez des liens de parenté ? :P

Signé : Niconounouille ou Nicomadaire au choix ! :cheer:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 3 mois #60231 par Nikozorey
Réponse de Nikozorey sur le sujet Vercors Printanier
Mardi :

Réveillé vers 5h30, je me suis rendormi et n’ai pas entendu Olivier se lever.
Tout le monde émerge avant 8h et chacun part à son tour, à part le gars arrivé tard hier dans sa tente que l’on saluera en partant, on sera les derniers à décoller.

On a prévu de passer par les quatre chemins de la Ville, puis Combeau par le Jardin du Roi avec peut-être la recherche de la fontaine de Colombette et la descente par le pas du Gris.

Le problème c’est que je n’ai plus de batterie de téléphone (vidéos intempestives tournées dans ma poche par inadvertance… m’en suis rendu compte de retour chez moi en regardant les photos, c’est pour ça que j’ai peu de photos de la virée à trois… :oops: ) et presque plus de bouffe, il m’en reste un peu dans la voiture je crois mais pas sûr.
J’y réfléchis en marchant, près des quatre chemins de la Ville je me décide finalement à les abandonner, prendre au plus court vers la voiture pour avoir le temps d’aller refaire des courses s’il le faut, de recharger mon téléphone et de ne pas remonter trop tard sur les plateaux.

On décide de se retrouver au gîte de Combeau ou au parking dans l’après-midi.

Je file donc vers Chaumailloux, puis Chamousset, Essaure et hop voiture vers midi, la petite session « on trace ! » m’a bien plu.

Bon en fait pas grand-chose à bouffer dans le coffre de la voiture… :pinch: hop je vais à Chatillon au supermarché, fermé jusqu’à 15h… :pinch: hop je continue jusqu’à Die…
Je trouve tout ce dont j’ai besoin et… hop retour vers Combeau… j’ai pris de la bouffe jusqu’à samedi ou dimanche, l’aller-retour m’a aussi permis de recharger un peu mon téléphone dans la caisse, nickel ! :)

Emma et Olivier viennent juste d’arriver au parking, ils sont enchantés par la balade vers le Jardin du Roi et Emma a entamé une petite sieste !

On descend chez Gilles au gîte boire une bière, Olivier nous remonte ensuite en voiture et nous fait ses adieux.
Content d’avoir une nouvelle fois promené avec toi Olivier, vivement la prochaine ! :) :) :)

Emma a laissé son sac à la cabane de l’Essaure et moi j’y ai caché une partie de mon matos. J’ai besoin d’un peu de temps pour désemballer et réemballer la bouffe, Emma part devant avec l’idée de se trouver un coin plus calme que le parking pour prendre une petite rallonge de sieste, à toute !

Un couple que j’avais renseigné plus haut plus tôt descend par le sentier (on peut aussi choisir la piste mais c’est moins sympa) et vient me saluer. Ils sont sympas, on discute un peu, ils me disent qu’Emma attend un peu plus haut.

Allez on remonte ! :)

Je trouve Emma allongée à l’ombre là où le sentier rejoint la piste, elle a en fait indiquée au couple que l’on pouvait descendre par le sentier.
On remonte tranquilou à la cabane.









Sympa, non ? ;)

On se pose un peu puis on va à la source se ravitailler. On connaît tous les deux bien le coin, tellement bien que depuis des années on ne prend ni ne consulte plus la carte et autant l’un que l’autre, on avait conclu qu’à la cabane de l’Essaure, l’eau est loin.
J’en ai de nombreuses fois portée depuis la fontaine des Prêtres (le parking) ou depuis celle du Creuson, celle vers le pas de la Coche n’est pas pérenne et celles au pas de l’Essaure ne sont que temporaires et boueuses.
Et ben ça peut être pas mal de ressortir la carte de temps en temps même quand on connaît bien, c’est Olivier qui nous a mis la puce à l’oreille en disant qu’il avait un peu cherché la source je crois et qu’il était persuadé qu’il y en avait une car il y avait été il y a longtemps…
Et effectivement si on regarde la carte, il y a les sources temporaires au pas de l’Essaure mais un peu au nord il y a une vraie source ! :whistle:

Aha ! :lol:

On tombe pile dessus avec Emma et elle coule bien, je pense être passé plusieurs fois à quelques mètres sans la voir mais sans la chercher…
Bon du coup c’est cool, il y a de l’eau à l’Essaure ! B)

On remplit puis on va voir un peu plus loin en espérant voir quelques animaux et bingo, il y a quelques bouquetins dans les pentes avant le ravin des Arches.
En revenant, Emma regarde vers un endroit où nous ne sommes pas passés à l’aller, je comprend direct son envie, j’ai la même, on va voir ! :)
Cela nous fait juste faire une petite boucle pour rentrer à la cabane, c’est toujours plus sympa que les allers-retours.

Presque à la cabane, on aperçoit un gars en short t-shirt qui vient vers nous.

« Un nouveau colocataire dans la cabane tu crois ? »
« Bah non short t-shirt, pas de sac, il doit faire son footing… »

« Salut ! »
« Salut, c’est vous qui avez vos sacs dans la cabane ? »
« Oui ! »
« Ben vous avez un nouveau colocataire ! »
« Ben bienvenue ! » :)

C’est après en discutant et en voyant son matos que j’ai associé le pseudo au mec que j’avais en face de moi.

« Mais tu serais pas Shanx ? » :P
« Oh euh ben si, c’est moi. Comment que t’a fait ? » :ohmy:
« Ben je crois qu’on a pas mal discuté ensemble ces derniers temps au sujet d’un concours photo… » ;)
« zorey ? » :cheer:
« Yep, enchanté ! » :)

Excellent ! B)
J’ai bien aimé le personnage, un djeun’s plein d’énergie et d’enthousiasme.
Il était en rando sur plusieurs jours et reliait Sisteron au Vercors, son récit très sympa est sur randonner léger.
J’y ai intervenu à partir de .

Revenons à nos moutons !
Shanx est parti prendre de l’eau et faire la toilette à la source, on se pose avec Emma devant la cabane grignoter un bout.
Trois gars avec des sacs de courses ( !!!) arrivent, ils nous saluent de loin, nous demandent si on reste à la cabane et nous disent qu’ils vont bivouaquer plus loin…

Bon il y a un peu de vent, ça fraîchit un peu et je ne suis pas étonné de les voir rappliquer en demandant si finalement il n’y a pas une petite place pour eux dans la cabane… :oops:

« Ben bien sûr, bienvenue, pas de problèmes on va se serrer. » :)
Puis on peut toujours trouver de la place inespérée… ;)

Les trois gars sont cools, ils sont montés pour la soirée à la cabane, deux d’entre eux n’ont jamais trop fait de rando et trouvent déjà ça sympa.
Ils sont montés avec beaucoup trop de bouffe et nous en offre un paquet, Shanx et moi on s’économisera même carrément le repas du soir.
Et comble du luxe en rando, ils nous offrent à chacun une bière… en verre s’il vous plait ! :cheer:
Suffisant pour Shanx, perso je goûterai aussi quelques verres de whisky ! :P

C’est sympa, je discute dehors avec l’un des gars, les autres sont rentrés à cause du froid.
Et au bout d’un moment, on rentre et surprise Emma a disparu, son bout de chromosome marmotte l’a emporté dans les bras de Morphée, j’irai discrètement souffler la bougie qu’elle avait laissé allumée à côté d’elle. :)

Shanx part aussi se coucher, on traîne encore un peu puis au dodo tout le monde, on s’est tous mis d’accord pour aller voir le lever de soleil le lendemain.
Bonne nuit ! :)
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • titouille05
  • Portrait de titouille05
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 4 ans 3 mois #60233 par titouille05
Réponse de titouille05 sur le sujet Vercors Printanier
Comme le monde est petit lol.

Pour kim il est sur le compostelle. Sur la voie du puy quasi dans les Pyrénées d'ailleurs :-)

Ah une bonne nouvelle pour octobre alors. :-)
j'espère qu'on va avoir droit à un beau levé de soleil :-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 3 mois - il y a 4 ans 3 mois #60238 par Nikozorey
Réponse de Nikozorey sur le sujet Vercors Printanier
Hé, hé oui le monde est petit mais le Vercors est très populaire chez les MULs, il y en a des troupeaux là-bas ! :lol:

Cool pour Kim, si je trouve un créneau je te contacterai pour avoir ses coordonnées et peut-être aller partager une ou deux journées de balades avec lui. :)

Et pour octobre, ben on peut s'organiser, ça serait cool, normalement c'est "open bar" pour moi à cette période, si je ne suis pas dans les Pyrénées je serai sans doute dans le Vercors. B)

__________________________________________________________________________________________________________________________________________ LA SUITE :

Mercredi :

Encore très bien dormi, c’est une habitude pour moi.
Réveil naturel vers 5h45, pipi, c’est dégagé, debout là-dedans ! :silly: :woohoo:

Non en fait zinquietez pas, ça a été plus doux :) , m’entendant me lever, Emma et les gars se sont levés pour qu’on aille voir ensemble le lever.
Seul Shanx reste au lit, mais il ne dors pas très bien en rando, a fait une bonne journée hier et profite donc un peu plus de son duvet.

On file sur le « bord » du plateau à dix minutes de marche, quelques chamois filent à une centaine de mètres de nous. B)





Le lever de soleil n’est pas transcendant, un peu voilé mais ça vaut le coup d’œil et le moment partagé quand même ! :)
On y passe un petit moment puis on retourne à la cabane, Shanx est levé et quasi prêt à partir.
Emma prépare du thé et moi du café que l’on partage avec les gars.

Shanx se met en route, on se donne rendez-vous le surlendemain soir à Pré Peyret, content de t’avoir rencontré mec ! :)

Puis c’est au tour d’Emma de nous laisser, elle va rejoindre le col de Menée par le chemin des crêtes puis stop pour retour maison.
Vraiment enchanté d’avoir fait ta connaissance et d’avoir partagé de bons moments avec toi Emma, tout pareil qu’avec Olivier, vivement la prochaine fois, bon vent ! :) :) :)

Quant à moi j’ai envie d’aller à la Croix du Lautaret aujourd’hui, les gars ont d’autres trucs de prévu et vont redescendre pas trop tard mais en attendant ils proposent de m’accompagner jusqu’au pas de la Coche, sympa !
On y monte tranquillement puis après une dernière pause commune je les laisse, rencontre sympa aussi à bientôt les gars ! :)

Je vais droit sur la Croix du Lautaret puis à un moment je change d’avis et vais vers la Montagnette en me disant qu’étant juste à côté je peux aller lui faire un petit bisou avant d’aller à la Croix du Lautaret. B)

Chose faite, je me régale à dévaler les pelouses raides comme un taré, je suis bien, ça remonte, je trouve des sentes plus ou moins cairnées mais je ne les emprunte pas, tout droit vers la Croix ! :cheer:

Je m’y pose un moment à lire les mots laissés dans le carnet du sommet, j’en laisse un petit aussi et ajoute un sac congélation pour mieux emballer le carnet qui a pris un peu l’humidité.
A noter que ce sommet se situe pile sur la « frontière » Isère Drôme, plutôt amusant. :)

Petite photo mais n’ayant pu recharger complètement mon téléphone, je n’en ai pas fait beaucoup ce jour là :





Ensuite je plonge tout droit vers le jardin du Roi, je passe un moment à chercher la source indiquée par Gilles du gîte de Combeau la veille mais je réalise que je n’ai pas vraiment écouter ses conseils en fait, je ne sais donc pas trop où chercher… :S
Emma ou Olivier vous vous en rappelez ?

Bon pas grave, je laisse mon sac et vais voir la vue depuis la Tête du Jardin, on domine le cirque d’Archiane, c’est magnifique, par contre pas de photos, il faudra aller voir vous-même ! :P

Je m’étais dit que j’irai bien direct sur le Glandasse après mais j’ai un peu la flemme, finalement je tente de trouver la sente qui relie le Jardin du Roi à la cabane de Chaumailloux qui n'est pas sur les cartes et que j’avais trouvé une fois par hasard.
Et j’arrive à la trouver après pas mal de touillage quand même, elle est vraiment très peu marquée au début puis devient ensuite très visible avant de presque disparaître dans la plaine de la Grande Fissole, je l’ai recairnée. ;)







Très fleurie cette sente, un régal parmi les orchidées entre autres :







Arrivé à Chaumailloux assez tôt, je ne sais pas trop quoi faire.
Moi qui aime bien m’occuper des cabanes et les trouver propres et pleines de bois quand j’arrive, je trouve qu’elle en a bien besoin, pas mal de monde est passé avec les week-ends « pont » et tout le monde n’entretient pas les cabanes correctement.

C’est peu dire, à Chaumailloux pendant mon séjour, j’ai pu constater souvent :

- que la plupart des gens ne remettent pas de bois après avoir taper dans la réserve en place
- que la plupart des gens ne mettent pas de coup de balai en partant
- que la plupart des gens vont faire leurs besoins près de la cabane, si ce n’est carrément contre
- que la scie de la cabane a été cassée
- que quelqu’un a buté dans le tuyau du poêle et que du coup le gros tronc que j’avais rentré pour faire un banc devant le poêle a été mis en place pour coincer le tuyau du poêle, bien sûr sans protection ce qui fait que le tronc a commencé à se consumer au contact du poêle, plutôt dangereux, j’ai coincé une pierre entre le tronc et le tuyau pour limiter le danger
- que l’on peut se faire voler de la bouffe laissée dans une cabane

Enfin bref c’est nul ! :sick:
C’est vraiment des choses qui me chagrinent, ah ces humains ! :side:

Du coup je me venge en faisant le grand ménage de la cabane et en allant chercher plein de bois que je coupe et range à côté du bon stock qu’il reste de vendredi dernier mais qui a quand même bien diminué…

Une fois la cabane nickel, je planque mes affaires et pars aux couloirs à bouquetins. J’en rencontre pas mal, j’erre en les observant et en profitant de la vue sur le Mont Aiguille, je finis par hasard par trouver un vrai nid de bûches sèches sur un arbre foudroyé, je ne résiste pas et sors ma scie, ça en fera encore un peu plus dans la cabane, pis j’aime bien faire du bois. :)

Je rentre à la cabane en fin de journée, personne, je sens que je vais avoir la cabane pour moi tout seul ce soir, yeah ! B)

Et en effet je passe une soirée peinard seul, alternant admiration des étoiles dehors et admiration du feu dedans pour me réchauffer.
Je suis un peu pyromane, à la fin j’avais tellement fait ronfler le poêle que j’étais en t-shirt dans la cabane et que j’ai laissé la porte ouverte pour aller me coucher. :P

Bonne nuit ! :)
Dernière édition: il y a 4 ans 3 mois par Nikozorey.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 3 mois #60240 par Nikozorey
Réponse de Nikozorey sur le sujet Vercors Printanier
Jeudi : (oui je sais, le récit avec Olivier et Emma est fini mais je continue un peu, juste pour inciter Jean-Claude à aller en montagne ! :P )

Levé vers 5h30, le ciel est voilé, le lever de soleil ne sera pas top et je dormirai bien encore un peu.
Ben c’est ce que j’ai fait, jusqu’à 9h !!! :lol:
Finalement, ça s’est rafraîchit, c’est un poil voilé mais il fait quand même assez beau.
J’en profite pour aller faire une grand toilette complètement à poil au soleil dans le ruisseau, ça fait du bien, je rappelle que ma dernière douche remonte à une semaine, vendredi matin dernier ! :woohoo:

Vers 11h je décolle vers les Rochers du Parquet, je suis curieux de voir où je me suis paumé samedi dernier dans le brouillard et j’ai aussi envie d’aller faire un petit bisou au Petit Veymont et par la même occasion d’aller vérifier les infos que j’ai donné à Shanx sur le passage du Petit au Grand Veymont. :)

Après ?
J’en sais rien encore, je dois brancher mon portable pour voir si le rendez-vous avec Shanx ce soir à Pré Peyret tient toujours, il a dit qu’il m’enverrait un texto pour confirmer ou infirmer.

Je monte aux Rochers et, c’est rare, sans perdre une seule fois la sente cairnée qui longe le bord du plateau, yes ! B)
En une heure vingt sans trop de pauses je suis au premier des Rochers à plus de 2000m, la vue est toujours aussi belle de là haut, j’y reste un moment.








Je vais voir les Rochers suivants puis descend encore comme un damné dans l’herbe raide. :lol:
Je remonte vers le petit col sous le Montaveilla juste avant le pas des Bachassons, il y a là une toute petite cabane de berger que l’on aperçoit qu’au dernier moment car cachée par une petite butte.
Je passe près de la butte, la vue s’ouvre un peu et j’aperçois quelques mâles bouquetins, cool je vais m’arrêter les observer. B)
J’avance encore un peu et la vue s’ouvre complètement, wha en fait ils sont un max, il y en a partout des vieux avec des cornes impressionnantes et aussi pas mal de plus jeunes.

J’ai compté plusieurs fois, 57 ! :ohmy: :ohmy: :ohmy:





Je n’en ai jamais vu autant d’un coup, je reste un peu squatter avec eux, en s’approchant doucement, je me met à environ cinq ou dix mètres des premiers sans que ça ai l’air de les déranger. :)

Je finis par les laisser au bout d'un long moment et descend au pas des Bachassons prendre de l’eau, je m’y dis que j’irai bien voir le pas du Fouillet, on perd un peu de dénivelé pour le visiter mais je m’en fous, go ! ;)
(photos du pas dans les précédents messages)

Ensuite je planque un litre d’eau vers les marmottes à gauche (exactement là où on avait laissé les sacs avec Emma et Olivier) puis file vers le Petit Veymont.
Depuis le pas des Chattons, ça passe partout dans l’herbe pour monter au col entre les deux Veymonts, j’y vais d’un bon pas et ne m’arrête qu’une fois au col.
Je pose mon sac et vais faire le bisou au Petit Veymont, la vue y est splendide. B)

Sur le Mont Aiguille, vraiment trop beau :



Et plus vers le sud avec les Rochers du Parquet à gauche du gros thalweg avec des névés, sur le rive droite de ce thalweg donc à gauche du thalweg sur la photo :P on devine le pas du Fouillet et tout au fond au dernier plan la fière montagne du Glandasse :



...
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 3 mois - il y a 4 ans 3 mois #60241 par Nikozorey
Réponse de Nikozorey sur le sujet Vercors Printanier
Et vers le Grand Veymont :





Voir ce message sur randonner léger où je décris le passage entre les deux Veymonts.

Une fois de retour au col, je sieste un peu et reste au calme en admirant les lieux et en observant le passage où deux gars sont en train de descendre.

Je branche mon téléphone et reçoit un texto de Shanx qui me dit qu’il est finalement rentré aujourd’hui chez lui, dommage. :unsure:
Je me lève, prends mon sac et commence à descendre très tranquillement vers le pas des Chattons où j'ai laissé un litre d'eau pour une éventuelle autre improvisation.
Là en une minute et demi environ de marche...
"Je pourrais aller au Veymont..."
"La flemme, j'y étais il y a trois jours en plus..."
"Oui mais il est juste là..."
"Mmmh allez, vendu !" :cheer:
C'est comme ça que j'ai été voir une troisième fois Monsieur Veymont dans le séjour. :)

Montée tout droit par là :





Il y avait des gens au sommet qui m'ont observé pendant la montée et m'ont regardé comme un extra-terrestre une fois que je suis arrivé en haut.
"Ben quoi !" :lol:

Je suis ensuite descendu par la voie normale où quelques étagnes m’ont ralenti :) puis j’ai récupéré mon litre d’eau et suis passé à la cabane des Aiguillettes pour me faire un petit café.
Je ne sais pas quelle heure il est et n’ai pas envie de regarder mais il y a déjà six personnes qui se sont réservés les places dans la cabane prévue pour quatre, il faut dire que la chaleur humaine est la seule source de chaleur dans cette cabane sans poêle. :whistle:

Je discute un peu avec un groupe de quatre puis vais avec eux vers le pas des Bachassons reprendre de l’eau.

Il y a un grand mec avec un gros sac qui remplit quand on arrive, sa copine l’attend plus haut et ils comptaient aller dormir à la cabane, les autres lui disent qu’ils sont déjà six, bah il improvisera et de toute façon il a un grand tarp pour dormir dehors.

Je les laisse et pars en direction de Pré Peyret, le temps est en train de changer on dirait et je préfère ne pas bivouaquer ce soir.
Je dévale la plaine de la Queyrie que j’ai pour moi tout seul à ce moment, une petite caresse à l’arbre taillé au passage et on continue. :cheer:

J’arrive à Pré Peyret où deux jeunes nanas font la cuisine en se marrant.
Elles sont du lycée de Die qui a un aménagement sport montagne dans l’emploi du temps pour tous ses élèves, une après-midi par semaine est consacrée aux sport de montagne en seconde et une journée entière en première et terminale, plutôt cool je trouve. :)
Les filles sont là pour faire cuire des chapatis et de la soupe d’ortie sur le poêle pour économiser le gaz, le reste de la troupe installe le bivouac sur le petit sommet juste à gauche de la cabane en en sortant (sommet où le téléphone capte pour info ;) ).

On fait le feu ensemble et on se marre bien en voyant la tronche des chapatis qui cuisent sur la fonte, une fois cuit ils ne ressemblent à rien mais sont très bons, les filles remontent rejoindre leurs amis et me souhaitent une bonne soirée, si je veux passer les voir je suis le bienvenue, sympa. :)

Et là c’est le débarquement, un groupe de huit, un de trois et un de deux arrivent, ça fait de l’animation d’un coup. :ohmy:

Je suis invité à l’apéro avec les huit, je mange avec eux puis discute un peu avec le groupe de deux qui est un couple et qui partagera le même bât-flanc que moi et aussi un peu avec les trois autres gars.

Il commence à pleuvoir au bout d’un moment, moi qui voulais aller revoir la « ronde » faite avec Emma (et dont la dernière pierre a été posée par Olivier ;) ), c’est raté. :dry:
Le grand mec vu au pas des Bachassons arrive un peu plus tard sous la pluie, pas de place aux Aiguillettes et pas envie de bivouaquer sous la pluie, il est un peu inquiet lorsqu’il voit tout ce monde et demande si je pense qu’il peuvent s’installer dans l’appenti adossé à la cabane où le groupe de huit a installé des planches pour faire comme une table et des bancs…
On lui dit qu’il y a la place dedans, qu’on va se pousser et qu’ils pourront s’installer, il est soulagé. :)

Je n’irai me coucher que vers minuit après une bonne soirée un peu arrosée où j’ai pu apprécié les talents de chanteurs du groupe de huit, ils enchaînaient les canons sur des airs connus, vraiment très agréable. :cheer:
J’ai aussi pas mal échangé avec Nam, un gars qui faisait partie du groupe de trois et dont les potes étaient allés au pieu très tôt. :)

Bonne nuit hips ! :P
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 4 ans 3 mois par Nikozorey.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 3 mois #60242 par Gerard59
Réponse de Gerard59 sur le sujet Vercors Printanier
Salut à tous,

Nico, je suis vraiment épaté (very very impressed!) de lire ton récit, ton compte-rendu si détaillé du trek que vous avez fait à trois.
Beaucoup de belles photos du Vercors mais surtout celles des bouquetins que j'adore énormément et qui me manquent beaucoup au petit pays où je vais et où on rencontre assez rarement quelques isards mais jamais aussi près!
Les 2 marmottes d'Emma étaient bien photogéniques car elles sont superbes, voire même adorables!
Grand merci tous les deux pour ces très belles reproductions.

Amicalement,
Gérard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 3 mois - il y a 4 ans 3 mois #60250 par alan1131 -Pascal-
Réponse de alan1131 -Pascal- sur le sujet Vercors Printanier

Nikozorey écrit: Bon pas grave, je laisse mon sac et vais voir la vue depuis la Tête du Jardin, on domine le cirque d’Archiane, c’est magnifique, par contre pas de photos, il faudra aller voir vous-même ! :P


Là, on avait été voir ... mais d'en bas, depuis le point de vue après Bonevise



...Heu, s'y reste un peu de place pour cet automne, je veux bien venir aussi :blush:
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 4 ans 3 mois par alan1131 -Pascal-.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 ans 3 mois #60251 par emmma
Réponse de emmma sur le sujet Vercors Printanier
Amis du Vercors, bonjour :)
Nico, joli compte rendu, c'est chouette de lire la suite de tes vagabondages…
Enfin quand même préciser qu'à l'Essaure c'est la marmotte qui est sortie de sa tanière avant les autres...avant un lever de soleil transcendant, si si ! :P
d'ailleurs la légende raconte que je suis née de la rencontre d'une marmotte et d'un bouquetin une nuit de pleine lune, et bénie par un vautour à la fontaine des Bachassons… :silly:
Sans transition, on se posait des questions sur la reproduction des bouquetins / Capra ibex :
Au mois de décembre, les mâles rejoignent les hardes femelles : c'est la période du rut. Pour mesurer leur force et conquérir les femelles, les mâles se cabrent et s'affrontent, ce sont des bataille d'intimidation. Les femelles peuvent commencer à se reproduire quand elles ont 3 à 6 ans.
A la fin du printemps, après une gestation de 170 jours (21 à 23 semaines), l'étagne s'écarte du troupeau et choisit un endroit calme et isolé pour mettre bas. Elle donne naissance à un cabri qui la suit pendant plus d'un an, bien après avoir été sevré.
Quant à la source indiquée par Gilles, elle serait au sud de la bergerie, à côté du gouffre (je le vois sur la carte)...je n'ai pas un souvenir plus précis...à suivre…
Merci pour le soin aux cabanes et les cairns dans la plaine de la Longue Fissolle (à partir d'où tu l'as cairnée ?) que je ne connais pas encore...ni la petite cabane de berger près des Bachassons d'ailleurs...
Tous mes encouragements pour la suite :) Emmma

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Fabien78
Temps de génération de la page : 0.859 secondes