L'accès aux forums est public,
pour y écrire : il faut être enregistré comme membre (100% gratuit, 1 minute) afin de nous préserver des spams et autres messages indésirables
ou connectez-vous si vous êtes déjà membre

Aimé Vercors Printanier

Plus d'informations
il y a 2 ans 6 mois #60205 par Nikozorey
Nikozorey a créé le sujet : Vercors Printanier
Salut tous ! :)

On a partagé une balade printanière dans le Vercors avec emmma et OlivierGrenoble. Olivier a fait un compte-rendu à la suite du récit de floch Vercors, Automne, Amour, Toujours à partir de .
Plutôt que de continuer là-bas, j’ai pensé que c’était pas mal d’ouvrir un nouveau sujet pour ce récit.

Récit :

Vendredi :

Je remonte sur les plateaux depuis Combeau, je finis de préparer mon sac à la va-vite en me demandant s’il va pleuvoir, je quitte la voiture juste quand la pluie démarre.
Prévisions météo : couvert le matin et précipitations dans l’après-midi
Ben c’était l’inverse, il y a même eu quelques rayons de soleil l’après-midi. :dry:

Arrivé à Chaumailloux juste quand la pluie s’est arrêtée (…), j’en ai profité pour aller longtemps squatter avec les bouquetins et faire du bois.





La cabane est propre et il reste une petite réserve de bois, en même temps j’y étais avant-hier, il y a même des bûches que j’avais ramenées.

C’est là ! B)





Des groupes de six, trois, deux, un et un (moi !), donc treize dans la cabane ce soir là, ça porte bonheur.
Tout le monde a fait plein de bois et l’a rangé, il y a un stock d’une semaine au moins…

Bon ap' !











Soirée très agréable avec les différents groupes. :)
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 6 mois #60206 par Nikozorey
Nikozorey a répondu au sujet : Vercors Printanier
Samedi :

Le matin Rochers du Parquet dans le brouillard et azimut brutal pour retrouver la plaine de la Queyrie après un moment d’égarement brouillardesque. :blink:





Une sente suit au plus près les falaises, il y a deux ou trois feintes pour éviter le « saute-mouton », elle se perd (ou on la perd) un peu de temps en temps.
En montant droit dans la pente dans un thalweg vers 1822, on trouve rapidement une sente cairnée qui part à flanc ascendant vers le nord et rejoint une partie moins raide de la crête (exactement sur PARQUET sur la carte 1/25 000) juste après être passé sous 1945. Là c’est de la pelouse et rapidement à droite ça grimpe vers le premier des Rochers à plus de 2000m, suffit de suivre le bord du plateau, si on ne le voit pas avec le brouillard on sent quand même l’air qui remonte le long des falaises, un peu flippant, après dans ces cas là ça ne vaut pas trop le coup puisqu’on ne voit rien mais il y a toujours l’espoir de percer le nuage, ça se tente...
Mais ça ne marche pas à tous les coups, là ça s’est fini, après avoir perdu toutes sentes, par un azimut brutal ouest pour tomber sur la plaine de la Queyrie. :huh: :)

L’arbre taillé de la fameuse plaine :





Quelques marmottes sont dressées devant leur trous dans la plaine :
« C’est des gens ? » Ah non ! » :lol:

Retour à Chaumailloux en début d’après-midi après un crochet aux « couloirs à bouquetins » (où il n’étaient pas), ça commence à se dégager… café et séchage des chaussettes et des chaussures au soleil.

Un groupe de huit est arrivé dans la matinée, s’est installé et a « réservé » plus des trois quarts de la partie couchage du refuge avec ses affaires.
Pas trop sûr de comment la météo va tourner, j’hésite un peu et après la sieste dehors, je sors mon duvet que j’installe au seul coin libre surtout pour le décompresser et l’aérer, je le fais au moins une fois dans la journée en général.
En fin d’après-midi je passe souvent près des cabanes car il y a souvent des sources à proximité, suivant le temps, l’envie, les gens s’il y en a, je reste ou pas.
Pas mal de gens sont arrivés, ont constaté l’occupation du refuge, et ont planté la tente derrière en râlant un peu. J’ai discuté avec un groupe qui m’a dit que seul et arrivé avant eux je n’avais qu’à m’installer.
Ok.
Le groupe « occupant » arrive de balade sans sac, ils ne sont pas très sympas au premier abord, ils viennent pour fêter l’enterrement de vie de garçon de l’un d’eux et sont chargés en alcool, notamment une bouteille de rhum vieux Clément, miam ! :silly:

Je n’ai pas trop envie de passer la soirée avec eux, je n’étale pas mes affaires, je range tout sauf mon duvet qui respire encore un peu.
Un couple avec trois enfants arrive, tous les deux bien athlétiques, elle porte un énorme 90L et lui un sac avec le plus petit des enfants.
Montés pour la nuit depuis La Richardière, ils pensaient avoir de la place dans le refuge et n’ont pas pris la tente ayant déjà assez de bordel avec les affaires pour cinq.
Ils sont un peu embêtés et le papa parle de redescendre chercher la tente, on partage un thé (eux) et un café (moi).
Je n’y tiens plus, je range mon duvet et pousse un peu des affaires du groupe de huit pour faire de la place, je dis au couple qu’ils ont largement la place pour eux cinq, qu’en faisant attention on en rentrerai facilement sept ou huit de plus sans être tous ultra serrés les uns contre les autres (vécu une autre fois à 19 ou 20, cohabitation facile avec la bonne volonté de tous, c’était super, j’en reparlerai plus loin :) ) et que je vais bivouaquer car de toute façon maintenant il fait beau et je serais bien plus peinard dans la pampa qu’à un enterrement de vie de garçon… :side:

Emma et Olivier me rejoignent demain à la Tête Chevalière, des dernières infos que j’ai, même si ce n’est pas sûr que Emmma vienne, si oui ils doivent normalement se rejoindre à 11h au parking de Combeau.
Je pensais peut-être aller dormir à la Tête Chevalière direct mais j’ai un peu la flemme de monter l’eau là-haut et je me dis que le lendemain du lever de soleil à 12h30/13h ça peut être long. :unsure:

Je laisse dans la cabane une partie de ma bouffe dans un sac étanche suspendu à un fil, je le dis au papa, on revient demain soir je ne vais pas balader tout ça pour rien…
Je prends trois litres et demi d’eau et file vers la plaine de la Longue Fissole où il y a quelques plats herbeux assez dominants et donc plutôt pas mal pour le coucher de soleil.

A 19h je suis au début de la plaine, le soleil est encore haut, pourquoi ne pas monter un peu ? Oui mais avec toute cette eau…
Jusqu’à la Tête Chevalière ? La Montagnette ?
Ou sinon je plante l’abri et je squatte direct ?
Mmmouais bof… moins loin sinon ?
Y a quoi juste là ?
La Tête des Baumiers j’y suis monté une fois, je crois bien que c’est plat herbeux avec une jolie vue en haut, vamos ! B)

J’y suis demi-heure après, effectivement un plat herbeux un peu protégé du vent du nord par quelques pins à crochets avec une très jolie vue. :)
C’est sûr je vais manger pile en haut, bien placé pour le coucher de soleil.

Pour le bivouac je cherche un peu aux alentours du sommet un coin abrité du vent et plat, bof y en a pas, à choisir entre plat et vent je prends plat au sommet ou un début de murettes en pierre est en place.
Je monte le/la tarp un peu à l’arrache mais ouvert sur deux côtés de manière à laisser les coups de vent passer. De toute façon j’en suis un peu abrité, j’ai mon duvet d’hiver, la nuit est annoncée et s’annonce claire, j’aime dormir la truffe au vent, nickel ! :cheer:

Le coucher de soleil est magnifique ce soir, merci la Tête des Baumiers ! :)

















Je m’endors peinard la tête en dehors de l’abri pour voir les étoiles. B)

Suite plus tard... ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 6 mois #60207 par Nikozorey
Nikozorey a répondu au sujet : Vercors Printanier
Dimanche :

Réveil naturel avant 6h, j’aperçois les toutes premières lueurs, la vue du duvet est pas mal.
Mais ça pèle dehors avec le vent. Je me lève quand même pour aller faire un tour voir les premières lueurs puis revient vite faire mon café installé dans le duvet.







B)

Je prends le temps, je me refais un café et range tranquillement mes affaires devant les lumières du matin.
En route ! :cheer:

Je descend rapidement de la Tête des Baumiers par l’est, arrive en vue de la bergerie de Chamousset mais coupe direct à gauche 200m avant de l’atteindre, là il y a une vieille sente qui passe entre le gouffre et le point côté 1892 et monte direct au petit col entre la Tête Chevalière et son sommet secondaire côté 1924 (gros cairns et drapeau de prières tibétain), je l’ai un poil recairnée. :)

Je suis au sommet de la Tête Chevalière avant 9h, la vue est top.
Il y a toujours du vent, j’essaie plusieurs endroits pour m’en abriter, je n’y arrive pas trop, j’ai un peu froid, je me couvre de plus en plus mais le vent fait plonger le ressenti.
Je prend mon barda et descend un peu plein sud, je m’abrite au premier (et un des rares ici) arbre à l’abri du vent en plein soleil, wha la différence, j’ai pris 20 ou 25 degrés d’un coup !
On est bien là, sieste ! :whistle:

Petite sieste et gros squatt couché dans l’herbe, au bout d’un moment je reprends tout et vais errer vers la mare, le ravin des Arches :





Le « bord » du plateau si beau, … :)

Je finis à l’abri d’un autre arbre à me faire un café. Pendant ce temps le vent tombe et la température augmente petit à petit, le ressenti grimpe, il va faire chaud.
J’observe les premières personnes qui montent vers 11h.
De loin je dois reconnaître soit une grande silhouette seule que j’ai déjà vu avec un gros sac soit idem accompagnée d’une autre silhouette que je ne sais pas du tout à quoi elle ressemble !!! :side:
Bref je regarde les groupes de deux et de un… :P

Voici la vue qu’on a vers le sud, on voit la Montagnette avec ses falaises bien caractéristiques :








Vue depuis la Montagnette





Ah par contre ça c’était en hiver comme vous l'avez sûrement remarqué ! :silly:

Je remonte au sommet, m’installe côté Nord, je ne vois plus la montée et profite juste du paysage en fait, re-sieste ? :whistle:
Un peu, repos en gros, je me relève quand même une dernière fois vers 13h pour aller scruter les silhouettes au sud, il me semble apercevoir Olivier qui aurait passé la fontaine du Creuson et se dirigerait vers le « bord » depuis peu de temps mais je n’en suis pas sûr c’est peut-être juste un autre grand mec avec un gros sac…
Re-squatt et quelques dizaine de minutes après alors que je relevais un peu mon chapeau de mes yeux j’aperçois Olivier près du cairn sommital et qui vient vers moi. :)

Content de se revoir, on discute et grignote tranquillement devant la belle vue du sommet, un lieu pas mal pour attendre en fait, je le recommande. ;)

Ila avait rendez-vous avec Emmma à 13h à la cabane de l’Essaure, vers 13h20, ne voyant personne il est parti, le rendez-vous de secours étant fixé à Chaumailloux en fin de journée.

Un long moment après on descend plein nord par le petit col décrit plus haut, on descend au fond d’un thalweg qui devient un peu raide et pierreux en s’ouvrant, une sente part à flanc à droite pour rejoindre l’herbe et la pente devient rapidement plus douce, plus qu’à traverser la combe Chevalière au gré de plusieurs sentes et de centaines de fleurs et nous voilà à Chaumailloux.

Tiens ben le sac de bouffe n’est plus pendu là où je l’avais laissé ! :ohmy:
!!!
Je cherche frénétiquement dans la cabane, puis à l’extérieur sous la cabane et aussi un peu autour, rien.
Olivier m’avait prévenu qu’il rentrerait mardi (après-demain) mais perso j’avais prévu ma bouffe jusqu’à vendredi.
Je suis sur le cul que l’on puisse voler des trucs dans une cabane, surtout de la bouffe, encore le super mega sac de couchage delamorkitu peut attirer les convoitises mais de la bouffe…
J’espère toujours que ce soit un groupe qui soit parti et ai embarqué le sac pensant que ça faisait partie du bordel commun…
Enfin 4 ou 5 kg le paquet en général on sait ce qu’on porte…
J’ai même failli descendre en courant à la Richardière intercepter les derniers qui descendaient à leur voiture pour voir s’ils n’auraient pas mon sac de bouffe… :angry:
En plus ils ont brûlé du bois sans en remettre… :pinch:

Bon ça me gonfle, on papote avec Olivier et je me calme mais quand même !
Finalement avec la boufffe qu’il me reste, avec les « offrandes » d’Olivier, Emma et cabanes j’aurais de quoi manger jusqu’à mardi… merci à eux ! :)

Un sac à dos était abandonné devant la cabane depuis notre arrivée, mais personne…
Et voilà quelqu’un qui arrive du ruisseau, c’est Emmma et c’était son sac à dos !
On fait connaissance et on s’installe dans la cabane en discutant.

Emma et Olivier sont très curieux de mon/ma tarp, du coup on fait une séance montage démonstration.
« Ah ouais, c’est pas mal en fait ! »
Emma est très intéressée, future tarpiste ? :P

On va ensuite se faire un petit tour bouquetin, on en rencontre dans les premiers couloirs en suivant les falaises et la crête qui mène aux Rochers du Parquet (rive gauche du vallon), instants magiques à chaque fois…

Après l’observation de plusieurs individus, on prend un peu de bois et on rentre coolos à la cabane.

Le courant passe bien, soirée super sympa avec les moments partagés habituels en rando, feu, repas, petit tour pour voir les dernières lueurs, discussions sur l’itinéraire du lendemain (ou la galanterie l’emportera sur le respect de l’âge ! :lol: ), petits tours pour voir les étoiles…
Tout ça de manière naturelle, une belle connexion dès le début. :)

Olivier est le premier au lit, avec Emma on ne tarde pas à trop à faire de même.

Bonne nuit ! B)

Suite bien plus tard... :cheer:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 6 mois #60210 par emmma
emmma a répondu au sujet : Vercors Printanier
Merci Nico pour ce retour, belles ambiances, lumières...très beau l'arbre taillé dans le brouillard...
La tête des Baumiers, les rochers du Parquet,...avec ou sans tarp...ça m'inspire bien, pour de prochaines escapades...
Petite objection sur la galanterie ;-) même si vous n'en manquez pas tous les 2 :) il me semble que la décision était partagée :P
A suivre...de près... :silly: Emmma

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 6 mois #60214 par alan1131 -Pascal-
alan1131 -Pascal- a répondu au sujet : Vercors Printanier
Merci Niko pour ce CR... ;)
L'an dernier avec Pascale, tout début mai, nous n'avions pas echappés à la neige et au brouillard, et du coup depuis le pas de la ville, on avait opté pour suivre le GR91 en evitant la Queyrie... Le lendemain nous dejeunions au Chamailloux pour continuer vers le vallon du combau et quitter la neige :whistle:
mais tes photos et ton récit me confirme la ferme intention de refaire ce periple...
Merci encore,
A bientot
Pascal

Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 6 mois #60215 par Nikozorey
Nikozorey a répondu au sujet : Vercors Printanier
Salut vous deux, merci pour le passage ! :)

Emmma, comme je te l'ai déjà dit, si je vivais là où tu vis, aimanté par les plateaux je ne serai pas beaucoup chez moi, bon en même temps en vivant là où je vis je ne suis pas non plus beaucoup chez moi ! :cheer:
Belles prochaines escapades ! B)

Décision partagée ?
C'est ce que tu as cru tellement on a été galant ! :P

Pascal, il restait en effet bien plus de neige l'année dernière et encore plus celle d'avant, les photos de la Tête Chevalière sont de fin avril 2013, cette année à la même date les premières fleurs sortaient.
Et oui le brouillard... c'est une bonne raison de revenir voir ce que les plateaux nous ont cachés, content de t'en donner envie avec ce récit. :)

Moi il y a de chances que je revienne vers la période du brame, en octobre par là, kissékivient ? ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 6 mois #60216 par Nikozorey
Nikozorey a répondu au sujet : Vercors Printanier
Suite

Lundi :

Réveillé un peu avant 6h, bien dormi comme d’hab, je vais faire pipi et voir si le lever de soleil va être valable.
Bingo c’est dégagé, mes camarades émergent doucement, café et/ou thé, petite laine et on va voir.
La crête en rive gauche est parfaite pour voir le lever, cinq minutes à peine de marche. En hiver c’est différent, le soleil se levant et se couchant plus au sud il faut aller un peu plus loin pour le lever, la journée la cabane n’est ensoleillée que tard le matin et passe tôt à l’ombre l’après-midi.

Joli spectacle en tous cas ce matin, je m’éloigne un peu pour avoir un angle différent et au bout d’un long moment de contemplation chacun rejoint la cabane à son tour.

Ptit déj rapide pour Emma et Olivier, on décolle avant 7h30.
La sente qui mène à Chamousset est bucolique, on croise quelques marmottes, on contourne Chamousset par l’est, je prends un coup de speed dans la petite montée et file devant. J’attends mes camarades dans l’herbe du début de la plaine de la Queyrie.
Ils arrivent et on fait une petite pause.

Il est 8h30 ! :ohmy:
Ben on n’est pas en retard !
On est tous les trois étonnés qu’il soit si tôt, l’avenir nous appartient, enfin euh la journée ! :cheer:
Pour l’instant c’est la plaine de la Queyrie, si jolie, qui est un peu chez nous.

Photo d’avril de la plaine (bon là en fait c’était tout vert avec des fleurs et il ne restait plus de neige) :





On la remonte paisiblement, sur la gauche on voit un animal furtivement, bouquetin, chamois, mouflon ?
Les marmottes nous observent, en haut la belle vue sur les « Veymonts » se découvre petit à petit.

Photo d’avril :





On passe se ravitailler à la source du pas des Bachassons, je fais porteur d’eau pour Olivier, j’essaie donc d’attraper sa gourde souple d’un litre dans la poche de mon sac, hop je la fais tomber et la perce ! :S
Oups désolé Olivier !
Bon il lui en reste une et moi j’ai trois litres et demi de capacité alors ça devrait aller, on remplit tout ! :whistle:

Deux gars passent aussi prendre de l’eau et nous salue rapidement, on continue sur la crête en direction de la cabane des Aiguillettes et du Grand Veymont.

Photo d’avril :





On passe près de l’arrivée du pas du Fouillet, je n’y ai jamais été, ça nous intrigue un peu avec Olivier.
Après ça, on oblique à gauche vers les marmottes pour laisser du poids ici en vue de l’aller-retour au Veymont. On laisse les sacs d’Olivier et d’Emma, je vide quelques affaires du mien et endosse le rôle de triple porteur d’eau ! Deux litres en tout c’est pas la mort…
Let’s go !

Quelques gars sont passés pendant que l’on laissait les sacs, on les croise arrêtés juste avant le début des lacets qui monte au Veymont.
« Bonjour ! » :)

Quelques minutes après, on rencontre les premières étagnes avec quelques cabris, c’est magique et il y en a pendant toute la montée.

Salut ! B)





Il faut à peu près une heure pour monter du pas des Chattons au sommet, on en mettra presque deux à cause de…euh grâce aux bouquetins ! ;) :cheer:

Une mouche me pique à un moment et je finis la montée sur un rythme soutenu, ça fait du bien mais j’attends tout de même mes camarades juste sous le sommet pour partager l’arrivée en haut avec eux. :)

Il y a un peu de monde dont un mec qui monte pieds nus sur un gros névé ! :silly:

On va se poser sur l’antécime où on est peinard que tout les trois, les chocards viennent nous amuser de leurs cabrioles et Emma se lance dans l’édification de mini-cairns.
Ils étaient devenus comme ça le jeudi :




;)

Grignotage des fameuses barres de céréales d’Olivier, une version collector vieillie en fûts de chêne ! :P :lol: :laugh:

Vue nord :





Allez on y va !
Je leur montre par où je suis déjà descendu du Grand au Petit Veymont, c’est raide mais ça passe ! :woohoo:





Je suis un peu tenté mais Olivier pas du tout, il propose qu’on se sépare et se rejoigne au sac mais non on va rester ensemble, on reprend donc le chemin de l’aller, c’est aussi un plaisir.

Vue à la fin de la descente vers le pas des Chattons, le Mont Aiguille, le sommet de Peyre Rouge et quelques bouquetins :




Suite de suite... B)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 6 mois #60218 par Nikozorey
Nikozorey a répondu au sujet : Vercors Printanier
Petite appréhension pour moi avant de rejoindre les sacs, ouf non justifiée, tout est là ! :whistle:
C’est l’heure du pique-nique !
Emma et Olivier sont à pied d’œuvre, normalement je ne mange pas le midi en rando mais là ils finissent par me donner faim alors je grignote aussi un peu.
C’est là que le lion est apparu à Olivier et Emma ! ;) :lol:
S’en suit un moment calme et digestif…

Frais à l’ombre avec le petit vent, chaud au soleil, il faut bien choisir son poste, je finis par me lever avec l’intention d’aller voir ce pas du Fouillet, je pensais la sieste bien en route mais Olivier m’accompagne, Emma, elle, reste se reposer.

On va au départ du pas, c’est un sentier en petits cailloux, pas stable, déversant sur du bien raide et assez étroit par moment, un poil vertigineux, une chaîne est en place pour servir de main courante.
Il permet de rejoindre le sentier qui monte depuis Saint-Michel les Portes au pas des Bachassons, un peu sous celui-ci, à la montée c’est intéressant si on n’a pas à ravitailler en eau au pas, ça fait gagner une petite demi-heure pour l’itinéraire du Veymont je pense.
On descend un peu voir, Olivier n’a pas trop envie d’aller voir plus loin, je continue un peu, c’est en fait plus impressionnant de loin que lorsqu’on est dessus.
J’y suis repassé le jeudi pour le parcourir en entier, voici quelques photos :













Vue à la sortie sur l'Aiguillette ou Petit Veymont :




On retourne ensuite voir Emma qui nous accueille joyeusement :
« Déjà ! » :dry: => :lol:

Elle aurait bien prolongé la sieste, je suppute qu’elle ait un petit bout de chromosome de marmotte ! :P

Descente ensuite du pas des Chattons vers la Grande Cabane, on trouve des restes de bouquetin avec plein de poils que l’on récupère pour faire une écharpe, un pull, une cagoule ? ;)

C’est joliment fleuri partout, on fait une petite pause après la Grande Cabane, ça remonte un peu et Olivier commence à fatiguer.

Photo d’avril, plaine de la Grande Cabane, le Veymont majestueux au fond, le col à sa droite est le pas des Chattons d’où l’on vient, Charly a fait presque la même photo :




Il y a quelques jours j’ai rencontré des biches en pleine forêt juste sur la droite du sentier mais là on n’en voit pas. :unsure:

On coupe par les lapiaz juste avant d’arriver à Pré Peyret, Emma et moi avions déjà vu un endroit joliment décoré de cairns par là mais on arrive à la cabane sans le retrouver.

Il y a là une dame de Grenoble qui fait la traversée Corrençon Chatillon en quatre jours, habituée à la rando, c’est la première fois qu’elle part en itinérance seule et ça lui plait beaucoup.
Il y a aussi un mec en itinérance en vtt, il est enchanté mais en a un peu chié aujourd’hui avec pas mal de portage.
Emma part direct à la source se rafraîchir, le soleil a bien tapé aujourd’hui.
On la rejoint après pour remplir l’eau et on remonte ensemble.

Olivier mangera tôt et ira vite se coucher après, il est claqué le denier ours du Vercors ! :)
Deux autres gars sont arrivés, je me fais à manger et ils m’offrent du saucisson et du fromage pour agrémenter, merci les mecs !
Emma n’a pas encore faim.

Olivier au pieu, les autres qui discutent dehors, deux autres sont arrivés dont un qui a monté sa tente dehors comme le cycliste.
On installe nos pieux puis on file avec Emma à la ronde de cairns qu’elle a finalement découvert tout à l’heure en promenant.

On passe presque deux heures sous les lumières du couchant à mettre de la vie dans ce lieu, instants de partage intense, c’était si beau !
:) :) :)

Au retour, plus un bruit, tout le monde est au lit ! :blink:

Il n’est pas si tard pourtant, un peu étonnés on prend discrètement de quoi faire à manger et on s’installe dehors.

Photo d’avril, fin du jour à Pré Peyret :





Repas peinard tous les deux, Emma file au dodo tandis que je prends du rab d'étoiles. B)

Suite demain... :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 2 ans 6 mois #60221 par jclaude24
jclaude24 a répondu au sujet : Vercors Printanier
Merci Nico pour ce partage :)
Les photos sont magnifiques, le texte est tout bien comme il faut, on vous suit pas à pas c'est super :)
Avec un si joli CR ça me donne de plus en plus envie de sortir de ma caverne et quitter "silex vallée"..... pour aller voir par "là bas" sur les hauteurs... (pas trop haut quand même .....faut pas déc....r!! :woohoo:
Encore merci et si tu as d'autres photos ne nous en prive pas!!! ;)
Cordialement jclaude.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • titouille05
  • Portrait de titouille05
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 2 ans 6 mois #60222 par titouille05
titouille05 a répondu au sujet : Vercors Printanier
Coucou et comme à ton habitude un compte rendu qui emoustille. :-)

Avec tout ces retours du Vercors, ca me donne envie. Et justement, j'ai pas d'idée pour ma semaine qu'il reste à poser. Tu y retourne en octobre. Donc c'est jouable jusqu'à cette période???

En tout cas c'est superbe. :-)

Titouille

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Fabien78
Temps de génération de la page : 3.905 secondes