L'accès aux forums est public,
pour y écrire : il faut être enregistré comme membre (100% gratuit, 1 minute) afin de nous préserver des spams et autres messages indésirables
ou connectez-vous si vous êtes déjà membre

Question Balade Pyrénéenne..HRP à contre-courant..36 jours de bonheur

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois #50060 par Nikozorey

Je vois qu'on se lache dans les Pyrénées!!!...
du lait fraise????
Je pensais même plus que ce breuvage existait encore!!!
Le mélange avec apero et mousse, çà doit être détonnant!

Jean-Claude

Si, si ça existe encore !
Là c'est venu d'un coup, j'aime ça mais d'habitude je n'en bois pas tout les jours non plus. Et je te rassure, le mélange n'a pas été trop détonnant. :P

J'adore l'eau, c'est vraiment ma boisson principale (et elle est abondante dans quasi toutes les Pyrénées) mais sur une longue itinérance comme ça, quelques fois j'étais bien content de boire autre chose que eau, thé, café ou bières dans les refuges et Bruno, l'ami qui m'a accompagné, encore plus. Il se lasse très vite de l'eau, au quotidien il est plutôt eau gazeuse, jus de fruits, etc...mais ne consomme que très peu d'eau plate.

Quelles solutions contre ça ?

- le portage mais je me vois mal par exemple porter 5 litres de jus de fruits (1L/jour) pour 5 jours d'autonomie
certains mettent des cachets dans l'eau pour donner un goût (genre vitaminé C parfum orange beurk)
- infusions diverses : thé, café, tisane, etc...
- certaines plantes s'infusent à froid et donne un goût à l'eau mais il faut connaître puis ça reste un goût pas une boisson différente de l'eau
- un ami militaire m'a donné une ration de survie contenant un sachet de 30g qui ajoutée à un litre d'eau donne du thé "glacé" goût pêche, on se l'est fait avec Bruno et franchement c'était un délice, une piste à creuser
- sûrement d'autres solutions...

Cela mériterait peut-être d'ouvrir un sujet... :whistle:

Pascal pour Espingo, je n'ai pas de photo "valable" de ce jour là mais bon ce n'était ni la première ni la dernière fois que j'y passais...je vais en mettre une ou deux à ta suite dans le sujet "Photos, photos, photos...".
:)
@+ B)
Niko

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois #50061 par pascaldallo
j'ai pas pu resister ....
j'en ai mis 2 dans le topic des photos..............

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois - il y a 6 ans 7 mois #50068 par Nikozorey
J22 26/08/12 dimanche

Levé à 7h15, je traîne un moment sous la douche puis vais chercher le journal et des clopes au tabac, le gars est vraiment très sympa, ça fait la troisième fois qu'il me voit en trois jours et on discute un peu.
"Bonne route !"
Merci Msieur ! :)

Plus loin dans la rue, je suis interpellé par la vendeuse du magasin d'hier, apparemment elle est plus en fin de soirée qu'en début de journée !
La fleur est un petit peu fânée ce matin...
:ohmy: :P :cheer:
8h, je rentre petit-déjeuner à l'hôtel, le quitte vers 8h45, et me dirige vers la télécabine.
Vu la purée d'hier et d'aujourd'hui je compte me passer sans regrets des mille mètres de montée dans la gadoue de la forêt glissouillante...par contre je poirote une bonne demi-heure le temps que les oeufs daignent éclore...euh...ouvrir !
:blink:
6 euros la montée et 7 l'aller-retour ! Arf ! :pinch:




Un ptit café à Super-Bagnères plus tard, je m'enfonce dans les nuages pour rejoindre le col du Céciré.









Bonjour madame ! B)





Je rejoins un couple venu demander le chemin au café après une première recherche infructueuse. Le monsieur m'emboite le pas et nous montons franchement en discutant, il me dit entre autres qu'il a fait deux fois le Mont Blanc....au bout d'un moment, il s'arrête et me dit :
"Pfff, pfff mais on monte à combien là ? " :sick:
"Je sais pas, 600, 700m/h...ça réchauffe avec ce temps." :evil:
"Oui mais ma femme, elle doit être loin dans le brouillard !" :huh:
"Ah oui, tiens !" :woohoo:

On entend d'abord le bruit de ses bâtons puis au bout d'un moment elle apparaît, on ne se distingue bien qu'à moins de cinq mètres et elle est "moyen" zen :
"Quel brouillard, puis c'est trop rapide, je crois que je ne suis jamais monté aussi vite de toute ma vie ! " :S
:laugh:
Je les laisse donc même si le monsieur m'accompagnera à nouveau un moment avant de s'arrêter et de dire :
"Ah non mince, j'attends ma femme, à plus tard !" :cheer:

On commence à deviner le col, ferait t-il beau derrière ?





Y a moyen ! ;)





Et voilà ! :)





Le massif du Néouvielle au fond ? ou l'Arbizon ? :huh:
Edit : c'est l'Arbizon, merci LukeSmith (P-Team) !


Dernière édition: il y a 6 ans 7 mois par Nikozorey.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois #50069 par Nikozorey
...je me pose au col un petit peu et un gars d'origine asiatique croisé hier vers le lac d'Oo arrive, il a fait un bout du GR10 depuis Cauterets (je crois) et s'arrête aujourd'hui à Luchon, il est content d'apprendre que les oeufs ont éclos.
Mon couple arrive peu après, heureux de la vue enfin dégagée et me souhaitant bonne route.
Salut les gens ! :)

Ensuite c'est parti pour jouer avec les nuages, le sentier oscille à flanc entre 1950 et 2200m en gros et la "marée" oscille aussi dans ces eaux-là...un régal à parcourir !
:cheer:








Sur le sentier, juste avant la hourquette des Hounts Secs sont posés trois gars avec une tente 2 secondes pour deux sur un rectangle d'herbe bien déversant au bord du sentier...?
:ohmy:
"Salut, je peux m'arrêter fumer une clope chez vous ?" :whistle:
"Oui vas-y !" B)

Deux de "Panam" et un de Toulouse, "t'as vu ?"...c'est leur première marche en montagne et premier bivouac, une aventure :

Ils décollent hier soir des granges d'Astau...la nuit tombe vite...la pluie aussi...rapidement le brouillard s'invite aussi à la fête...ils montent quand même en s'éclairant tant bien que mal avec un téléphone portable et des briquets...
:ohmy:
Exténués et tout mouillés car n'ayant pas vraiment de matos adapté, ils finissent par trouver ce petit carré d'herbe au bord du chemin. Il est 2h30 du matin et ça faisait plus de deux heures qu'ils cherchaient un coin plat après avoir maintes fois glissé, cru avoir paumé le sentier ou l'avoir vraiment paumé, etc...
:woohoo:
Ils n'avaient pas de duvet et pendant la nuit (ce qu'il en reste), la tente a commencé à glisser avec eux dedans, ils ont cru mourir et sont sorti en panique, ils ont ensuite mieux fixé la tente...
:woohoo: :side:
"Mais bon, on a pas dormi hein, c'est pas l'été ici en haut, il a fait trop froid ! Là on commence tout juste à se réchauffer avec le soleil qui arrive mais ça va on a "kiffé à fond le trip" quand même !"
Excellent ! :cheer: :lol: :)
Salut les gars, j'espère que le retour a été moins "animé" que l'aller et que vous recommencerez, un peu plus avertis j'en suis sûr.
:)

Oh, serait-ce le lac d'Oo ?





Et oui ! :)





J'arrive vers 13h30 au refuge d'Espingo décidé à prendre une bière et peut-être autre chose si la grève de la ponte est terminée...(il est beaucoup question d'oeufs depuis hier...)

...ou si le gardien (qui est là aujourd'hui) était sympa, il était peut-être dans un mauvais jour mais pas un sourire, seize ans qu'il est là, sait tout, a tout vu, etc ...
:dry: :pinch:
...bref après ma bière, je me suis barré manger au Lac Saussat.
:whistle:
Je me suis installé dans l'herbe au sud du lac, après manger j'ai entamé une bonne sieste en plein soleil et au bout d'un moment de somnolence je suis réveillé par les tintements d'un troupeau.
Celui-ci vient de descendre et je me retrouve en plein milieu de quatre ou cinq centaines de brebis.
Evitant de trop bouger, ma présence ne semble pas les déranger et elles passeront une bonne demi-heure à mes côtés.
B)









Ensuite elles repartiront de là où elles venaient (dans la montée vers le Portillon) et arriveront "en haut" au moment où le berger se pointe (d'en bas) pour les descendre et les regrouper pour la nuit ! :evil:

"à gauche ! à droite ! regarde en haut ! pas bougé ! fais venir ! passe devant ! au pied là !"

Quelques exemples d'ordres donnés à ses trois border-collie d'au moins 200m, à part le plus jeune les chiens sont très obéissants, c'est un spectacle très agréable à voir qui durera plus d'une heure, les brebis s'étant séparées en petits groupes dans le cirque. :silly:
Agitation bien plus à mon goût que celle qui régnait à Luchon. :)

Ecrit à 16h21 dans l'herbe

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois #50070 par Nikozorey
Je décide de rester là pour la nuit car les sommets se chargent doucement et je pense bien que l'herbe bien moelleuse ne fait pas légion autour du refuge du Portillon 700m plus haut.
Puis ça fait déjà un moment que j'ai arrêté d'avoir des scrupules après de courtes journées de marche. :whistle: :)

19h18 :
Le tarp est posé et le dîner avalé.

Vues sympas depuis l'abri :









Un monsieur est arrivé pas très loin, il a posé sa tente, mangé et est déjà couché depuis une demi-heure.
Il a soixante-cinq ans, est du coin et a trouvé la montée depuis les granges d'Astau très dure cette fois ci. C'est pourquoi, fourbu, il a préféré se coucher très tôt pour tenter la montée au Quayrat le lendemain.
:)
Un père avec ses trois ados est aussi arrivé peu après. Intrigué par le tarp, il vient me saluer et discuter un moment, ils vont poser les tentes ici pour partir tôt demain matin en direction du Perdiguère.
Il me dira aussi qu'il est prévu beau temps jusqu'à mercredi soir. :cheer:

Là on aperçoit leurs tentes au fond à droite près du lac Saussat :





Je réalise qu'ici, ce n'est pas le parc national et que de ce fait on peut laisser les tentes montées toute la journée pour aller promener et y revenir le soir, ce que feront mes voisins.

La lune se lève... :)





...et le jour se couche petit à petit. :)









Dodo vers 21h30 :)

Ecrit entre 19h18 et 21h23 devant mon abri, toujours dans l'herbe

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois #50072 par pascaldallo
salut niko

c'est vrai que ca doit etre agreable la vue que tu peux avoir dans un tarp ,par rapport a une tente ..
c'est ce que je regrette un peu ,avec ces petites tentes..mais j'ai peur de n'etre pas assez a l'abri quand il y a mauvais temps ...

tu as pas croisé quelques vautours fauves en haut de céciré ?

perso je suis toujours impressionné par le travail des chiens de berger ... :woohoo:

en effet l'accueil au refuge d'espingo ,ne m'a pas emballer non plus.. :(
c'etait la fin de ma rando (arrivée a luchon le lendemain) j'ai voulu me payer le luxe de manger pour mon dernier soir dans un refuge avant de rejoindre mon bivouac ..coté nourriture c'etait pas trop mal ,mais l'ambiance n'etait pas super....
j'ai rejoint ma tente volontiers....
@+ pascal

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois - il y a 6 ans 7 mois #50088 par Nikozorey
J23 27/08/12 lundi

Réveil 6h, lever 7h, départ 8h et des framboises ! :)
Mon petit nid :





Regard en arrière d'un peu plus haut :





Lac glacé atteint par le flanc est des Spijeolles (itinéraire de ski en points bleu sur l'IGN) à 9h et des myrtilles ! :)
Les Gourgs Blancs dominent :
Edit : En fait c'est le pic du Seil de la Baque, merci LukeSmith (P-Team) ! :)









Je me pose au col des Gourgs Blancs pour mon second ptit déj, on est bien là, c'est à nouveau un décor minéral splendide qui s'offre à moi.
Au fond de gauche à droite : Grand Quayrat, Lézat, pointe de Litérole et Perdiguère. La Tusse de Montarqué juste dans le rayon de soleil.
Edit : précisions sur le panorama apportées par Gldn (P-Team), merci à lui ! :)

Du coup je me suis amusé à annoter la photo pour bien capter le Tuc...euh le truc :
1 - Lézat
2 - Crabioules (juste une tranche)
3 - Col Inférieur de Litérole (le fameux)
4 - Pointe de Litérole
5 - Royo
6 - Tuc de Litérole (ou l'autre à gauche entre 5 et 6 ?)
7 - Col Supérieur de Litérole
8 - Perdiguère
9 - Hito occidental du Perdiguère (on voit pas l'oriental)
10 - Portillon d'Oô (et col du pluviomètre mais c'est caché par les chiffres)
11 - Pic du Portillon d'Oô




Un groupe finit sa pause pendant que j'entame la mienne
Je me tate énormément à monter au Gourdon, un "3000" facile et gratuit à ce qu'on dit. C'est une des raisons pour lesquelles je n'y monterai pas, deviendrais-je exigeant ? :huh:
Les autres raisons étant une forte flemme et surtout l'incertitude météo, mieux vaut avancer rapidement et puis cela me fait une antépénultième bonne raison de revenir ! :)

Le maître des lieux :





Alléché par la descente qui se présente à moi, et le temps incertain encourageant je finis par trancher et me lance à nouveau dans une descente "à tambours battants".
Balibalibah ! B)





Voici le premier gourg (sous le pic Camboue) qui n'est pas vraiment blanc mais a tout de même une jolie teinte laiteuse peu commune.


Dernière édition: il y a 6 ans 7 mois par Nikozorey.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: davshot

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois #50089 par Nikozorey
Je rattrape le groupe juste avant le premier gros gourg (vers 2560m mais ptèt que j'me goure de gourg), ils sont cinq, un jeune et quatre un peu moins jeune ! :P
Sur cette photo, on voit le lac du Milieu à droite et celui des Isclots à gauche.(je passe sur la vanne du lac du Milieu à droite et pas au milieu hein... :cheer: )





"Merci ! Bonjour ! Pardon ! Bonne journée, à plus tard !"

Une fois au gourg, je suis soufflé par la couleur de ce dernier, un vrai lagon de montagne, manque plus que les cocotiers ! (certains y trouveront une allusion à une sombre histoire de tongs et de montagne perdue... :woohoo: )





Je continue à descendre à balle dans ce superbe décor et et perd un peu la trace avant le lac des Isclots.
Je passe en gros hors-sentiers rive gauche au plus près du thalweg en fait en suivant la direction de la trace cairnée empruntée (marquée en bleu sur IGN : ski) bien évidente jusque là. J'aperçois un sentier rive droite et constate qu'il est sur la carte, je traverse et le rejoins vers 2440m.

A partir des Isclots, je croise quelques personnes "à la journée" tous très sympas et enjoués, décidément l'ambiance dans le Luchonnais me plait beaucoup. :)
Le lac :





Je pensais y manger mais je n'en ai pas vraiment envie de m'arrêter ni très faim, et malgré le ciel bleu j'ai toujours ce pressentiment qu'aujourd'hui l'orage peut vite arriver.

Après avoir croisé une dame très gentille et très contente d'être presque arrivée au lac car n'ayant pas marcher depuis un moment, j'arrive au lac de Caillauas et malgré sa belle teinte je suis un peu déçu par son aspect, la grosse bâtisse en ruines sur le barrage n'améliore pas (empire même) le tableau.
:(
Je salue un couple posé à l'abri du vent derrière un mur et m'installe pas très loin pour manger.
Je commence par fumer une clope et peste un peu contre l'endroit où je suis, la vue est bouchée et au choix c'est ombre froide ou soleil plein vent fort...je remballe et vais voir à la cabane un peu plus bas dans le thalweg en me disant que quitte à ne pas avoir de vue autant être installé tranquillement dans la cabane pour manger, peut-être un truc chaud même du coup !
:woohoo:
Oh Bordel ! :) :) :)
Voilà la pire cabane depuis le début, une porte branlante, un tas de vieilles mousses et déchets divers autant à l'extérieur qu'à l'intérieur et pour bien remuer le couteau une deuxième partie fermée avec une inscription disant propriété privée résidence secondaire de machin.
Je dis fermée mais selon les infos prises sur le net, c'était plutôt difficile à ouvrir mais "ouvrable" selon certains. Apparemment beaucoup s'y étaient tout de même cassé les dents, moi aussi mais je ne crois pas avoir vraiment insisté, ça aurait sans doute été différent dans d'autres conditions...
Si des personnes en savent plus, n'hésitez pas, merci d'avance. :)
>abri de Caillauas<

Un peu contrarié, je commence à manger (froid) assis devant la cabane, je suis heureusement vite apaisé par la découverte de quelques marmottes qui vaquent à une trentaine de mètres en face.
B)
Une fois repu, j'hésite à prendre le sentier en balcon rejoignant le lac de Pouchergues et le vallon d'Aygues Tortes, une sorte de raccourci évitant le refuge de la Soula et permettant de ne pas "perdre" 300 mètres de dénivelée.
L'unique raison qui me fait trancher pour la descente au refuge est l'idée de pouvoir peut-être acheter quelques denrées sucrées de plus car j'ai mal calculé mon coup à Luchon et le prochain ravitaillement sûr est assez éloigné.

Encore une fois bien rigolo de voir l'évolution de la tête du gardien quand je lui demande d'abord un lait fraise et le siffle "cul sec", puis une bière bue rapidement aussi quoique pas "cul sec" puis un café ! :P
Je me fais moi-même pensé à Obélix arrivant au comptoir de la taverne : "un lait de chèvre !" ...et trois sangliers ! :woohoo:

Le jeune gardien, très sympa, est désolé de n'avoir qu'une plaquette de chocolat à me vendre et m'offre gentiment une compote de pommes avec mon café.
Au moment où je partirai, il me rattrapera même pour me filer une petite madeleine fourrée au chocolat, miam !
Salut et merci beaucoup ! :)

Ecrit à 13h57 au refuge de la Soula

Vers 15h, les cinq gars vus au col et doublés dans la descente arrivent pendant que je fume une clope dehors. Ils ont fait une boucle de trois ou quatre jours en passant en Espagne par le port de Pouchergues et en revenant par celui d'Oo, boucle vraiment appréciée apparemment.
Un d'eux a été un peu à la traine et se fait gentiment chambrer par les autres, j'en profite pour leur demander si par hasard ils n'avaient pas oublié le frein à main dans la descente... :P ...ce n'est pas mon genre mais voir le vilain chambreur chambré me fait marrer.
Salut les gars ! :)

La Soula c'est en bas à droite !





Dernier petit ressaut agréable de la journée :


Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois - il y a 6 ans 7 mois #50090 par Nikozorey
Une petite heure plus tard, je me rafraichis à la rivière devant la cabane de Prat Cazeneuve, très grande avec huit "vrais" matelas à l'étage, deux tables et des bancs, un poêle et une partie fermée réservée au berger.
J'y reste ! :)

En chemin j'ai croisé un groupe de quatre HRPistes (juste un bout) sympas dont certains étaient orienteurs, salut à vous !
:)

Un quart d'heure avant la cabane, j'ai aussi croisé des gens qui y avaient passé la nuit précédente, un couple avec leur fille d'une vingtaine d'années.
"Vous allez à la cabane; elle est sympa vous verrez et en plus vous serez tranquille, on a vu le berger, il n'y dormira pas cette nuit..."
Ok, ils sont bien ces gens me suis-je dis...mais en entrant dans la cabane (poussez fort !), je constate qu'en fait ils sont moyen bien ces gens...même si ce n'est pas grand chose, miettes et trucs sur les deux tables, sol dégueu avec papiers et merdes diverses...je reconnais que ça peut ne pas être super en arrivant, mais il y a un minimum, enlever les miettes et donner un petit coup de balai ça prend deux minutes... :angry:
...et puis en arrivant hier dans la journée et en redescendant vers la Soula en fin de journée, il me semble bien qu'ils avaient largement le temps... :(

Je réalise que "Monsieur le randonneur jovial à bonne bouille" avec qui on taille complicement le bout de gras au détour d'un chemin peut aussi être un civilisé incivilisé et irrespectueux...j'aurais vraiment donner le bon dieu sans confession à ces gens... :angry:

De rage, je passerai du temps à tout nettoyer et ranger à fond avant de m'installer (j'ai même passé le balai à l'étage, on monte pas avec les chaussures midediou !). :dry:





Après les ablutions et la lessive, je fais un peu d'ordre dans mes affaires et m'envoie une bonne plâtrée de pâtes assis dans l'herbe en plein soleil.
Voici la garniture :woohoo: :





Un troupeau de brebis est descendu en même temps que l'ombre qui a atteint la cabane vers 19h15.





Ici on peut voir un bout du sentier en balcon venant de Caillauas, juste au dessus de la ligne d'ombre :





Depuis l'entrée en France, je n'ai plus vu un seul cheval (snif), juste quelques vaches et par contre beaucoup de brebis, ça ça fait du bien !
B)
Même si ça n'a toujours pas pété, de nombreux nuages arrivent maintenant depuis le sud-ouest, cela ajouté aux couleurs du jour qui s'éteint, donne un ciel mouvant vraiment magnifique.





Derniers rayons pour mister Shrader :
Edit : en fait c'est sûrement le pic d'Aygues Tortes mais ça sonnait bien "mister Shrader" (des tortues ninjas :P ), encore merci LukeSmith !





Je repense à ma journée, quel décor encore une fois, les Gourgs Blancs m'ont vraiment donné envie d'aller leur rendre visite. :)

Ecrit à 19h21 à la cabane de Prat-Cazeneuve

Hey mais la terrasse est chauffée ! :woohoo:
Les pierres restent chaudes longtemps après la longue exposition au soleil, c'est très agréable avec le petit air qu'il y a ce soir. C'est calme et très beau. :)





J'y passe un long moment à penser à mes proches, à toutes les personnes qui m'ont inspiré, conforté à remplir d'encore un peu plus de montagne cette période de ma vie.
J'ai même une pensée pour tout les traceurs de chemins quels qu'ils soient, merci à eux d'avoir un peu ouvert la montagne.

Une deuxième plâtrée de pâtes encore bien garnie et un petit brossage de quenottes plus tard, je vais me coucher heureux vers 22h30.

Ecrit à 22h42 au pieu

>Refuge de la Soula<
Dernière édition: il y a 6 ans 7 mois par Nikozorey.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 6 ans 7 mois - il y a 6 ans 7 mois #50132 par Nikozorey
J24 28/08/12 mardi

Encore une super nuit, grasse matinée jusqu'à 7h52 dans le matelas bien douillet.
Vers 4 h du matin, l'orage pressenti est enfin arrivé.
Je me suis levé pour admirer le spectacle, c'était du lourd, il est resté sur le vallon pendant dix minutes avec son et lumière simultanés.

Ecrit avant 9h30






Je prends mon temps et ne quitte la cabane que vers 9h30 après y avoir laisser un petit mot. Je croise les brebis d'hier soir montées pâturer un peu plus haut.
Je passe ensuite près d'une petite retenue d'eau :






Arrivé à 11h30 au port d'Aigues Tortes par un raccourci, une sente cairnée n'apparaissant pas sur ma carte, plus à l'est que le sentier prévu.
Trace normale en bleu, trace empruntée (et rajoutée) en rouge :
Edit : On me souffle dans l'oreillette qu'en fait j'ai bien pris l'itinéraire décrit dans le Véron.
Sauf que j'avais récupéré Transpyr (le nouveau topo est/ouest de J. Bonneaux) à Luchon et laissé le Véron à mon père (qui l'a toujours d'ailleurs...) d'une part.
D'autre part sur ma carte imprimée, j'avais tracé un fil rouge qui par erreur suivait la trace de ski (en bleu) et je n'ai pas sorti le topo ce jour-là... :cheer:
Voilà comment j'ai cru découvrir un raccourci alors que c'était le bon chemin, cte blague ! :woohoo:





C'est en haut à gauche !





Là, c'est les Gourgs Blancs !





Il y a quelques passages où ça grimpe bien fort dans la caillasse.
Grimpouillons ! :cheer:
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 6 ans 7 mois par Nikozorey.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Fabien78
Temps de génération de la page : 1.589 secondes