L'accès aux forums est public,
pour y écrire : il faut être enregistré comme membre (100% gratuit, 1 minute) afin de nous préserver des spams et autres messages indésirables
ou connectez-vous si vous êtes déjà membre

Question Balade Pyrénéenne..HRP à contre-courant..36 jours de bonheur

Plus d'informations
il y a 7 ans 1 semaine #49828 par Nikozorey
J5 09/08/12 jeudi

Levé vers 7h, je prend le ptit déj dehors avec Gilbert pour qui c'est déjà "tea time", pour moi c'est les trois C que certains reconnaîtront.. :P

Il part à 8h15, bonne route Gilbert, sincerily nice to meet you ! Aussie's power ! :)

Je re-prend le café avec les catalans qui se lèvent, décidément très sympas eux aussi ! Par contre, perso on peut passer l'aspirateur à côté de moi quand je dors, pas de souci donc j'ai bien dormi mais Ricky ronfle fort et vraiment bizarrement avec des apnées de 30 ou 40 secondes et des bruits inconnus de ma personne jusqu'à présent, j'aurais du l'enregistrer, on en rigole avec Jordi qui lui se le tape à côté depuis 4 ou 5 nuits ! :woohoo:
Dur, dur d'être un bébé... :P

Bon c'est pas tout ça, adeu les gars et en avant Guingamp ! La montée est jolie, évidente et agréable jusqu'au col dels Meners.
D'ailleurs cela veut dire moines ou mineurs en Andorran ? Si quelqu'un le sait, n'hésitez pas à m'instruire ! :whistle:

Avant le col, je croise Bertrand, HRPiste un peu MUL et qui a rencontré Jérôme Bonneaux à Mounicou où il passait quelques jours, il m'apprend qu'il vient de sortir Trans Pyr, le topoguide de la HRP de la mer à l'océan comme l'avait fait Monsieur Véron la première fois...et comme moi...je pense aussi à cet instant à Gérard le grand schtroumpf de Pyrénées Team et à Jack le râleur qui m'ont beaucoup inspiré et conforté dans ma décision d'aller vers l'ouest par leurs divers apports sur le net. :)
A + Bertrand, merci pour les news ! :)

Un autre HRPiste est au col quand j'arrive, un ariégeois un peu taciturne mais gentil, il ne jure que par son bâton en bois, et moi qui me suis finalement résolu à laisser le mien à la maison, je suis très envieux ! :ohmy:

Ensuite arrive Gilles, tout suant avec son mini-short : "encore loin le pic de la Serrère parce que ma femme, elle veut plus monter, elle attend plus bas ! " On lui indique le reste du chemin et je lui dis qu'il faut la nourrir, après ça ira mieux ! :P

Je grimpe vite fait au pic en oubliant de laisser mon sac au col, comme prévu...Je croise deux jeunes écossais qui redescendent, ils se sont fait amener en stop par Gilles !
Au sommet je rejoins un vieil ariégeois (encore) qui me fait la visite guidée des sommets alentours (encore) , merci msieur ! :)

Et arrive ensuite Gilles et sa femme Mireille, il me dit qu'on lui a donné un bon conseil au col : de la faire manger !
Et que ça a marché ! :laugh:
Je lui rappelle que c'était mon conseil ! :P
On discute un moment et rions beaucoup. Je les prend en photo avec leur appareil puis ils me proposent de me photographier et de m'envoyer la photo par email. Cool merci Gilles, chouette rencontre que celle-là et content d'avoir un peu partagé votre première dans les Pyrénées et de vous avoir donné envie de les découvrir un peu plus ! Attention à l'addiction !
Je vous conseillerai voire vous accompagnerai avec grand plaisir pour la prochaine, à bientôt ! :)

Bon, donc voici la seule photo de cette journée, que Gilles m'a envoyée. Euh pour la parade signalée plus haut, ben je l'ai trouvée mais que le lendemain, j'ai parfois le cerf-volant. Malheureusement (ou heureusement) on ne voit pas bien ma tronche de cake, par contre on voit très bien le massif du Montcalm derrière, c'est le plus gros.





Apparemment il est possible de descendre plein ouest sur la crête (tout droit un peu à gauche sur la photo) vers la cabane de la Serrera, j'ai vu quatre espagnols entamer cet itinéraire mais j'ai préféré repasser par le col.
Un senor, avec ses deux enfants (9 et 11ans), tout rouge et en train de fondre m'y salue, hallucine en apprenant ma route et dit que son pic à lui, c'est le col !

Plus bas, je vois un jeune couple catalan un peu hippie qui m'interpelle pour me montrer le fond de leur gourde où nage une sorte de gros ver, et me demande s'ils risquent quelque chose car ils ne s'en sont aperçu qu'après avoir tout bu ! :blink:
Oh macarèl ! Quelle histoire ! Je sais pas trop moi, je leur dit qu'il verrons bien cette nuit ! :P Ou peut-être de redescendre voir un toubib ou un pharmacien !

Je descend finalement en courant et ne m'arrête que rapidement saluer les quatre partis en hors-sentier du pic, pour filer jusqu'à la cabane de la Serrera : objectif atteint : une baignade à la rivière, une énorme collation et une bonne sieste !

Ecrit à 15h30 à la cabane de la Serrera

Je repars peu après 16h et arrive à la cabane de Sorteny, vraiment immense. Plusieurs gars squattent en faisant grillades/apéro depuis un petit moment déjà je pense ! Je trace !

Au parking, je lis les prévisions météo et remarque un vieux barbe blanche pointante, chaussures et sac de rando et...slip de bain !
Sa neuvième HRP, parcours modifié au plus court prévu en 19 jours avec 12 à 16h de marche effective par jour ! Plus long, sa femme serait seule trop longtemps, elle le suit sur internet, il est pointé toutes les 10 minutes je crois !
Sur les 129 3000 des Pyrénées, il lui en manque moins de 10 ! :woohoo:
Ce mec ! Avancer, avancer, avancer ! C'est pas vraiment mon état d'esprit actuel...
J'espère que vous aurez réussi à arriver dans le temps imparti, cher monsieur en slip ! Au plaisir de vous croiser à nouveau sur la dixième ! :)
Et pour Jack (P-Team), il a 66 ans ! Ce serait t'y pas le même ???

Je rate le sentier qui monte à Besali et commence à monter vers Rialb, mais je m'en aperçois vite et ne trouve pas le sentier voulu en rebroussant chemin, ou plutôt je pense l'avoir vu partir après une petite passerelle mais la croix peinte m'a dissuadé d'y aller.
Du coup je descend chercher l'autre début du sentier qui part de la route. Il est évident, y a même un panneau mais il se sépare en deux juste après : "tiens un raccourci !" qui s'avèrera déboucher sur 100m positif bien pentu entre les ronces et autres basses broussailles enchevêtrées, les multiples rus et mini-mares, des "schpouitz schpouitz" "pic pic" et "gratte gratte" à volonté, que du bonheur pour retrouver le "vrai" sentier au niveau des lacets bien caractéristiques sur la carte... :side:
Quelques passages dans des hautes fougères, gare aux tiques !

La cabane de Besali est très chouette avec quatre lits, table et bancs, une cheminée et une grille ! Miam !
A côté le "réfectoire", cabane en bois avec des bancs et une grande table, accessoirement mon lit pour ce soir.
Soirée agréable avec un couple hispano-andorran équipé d'une tablette avec application ciel, devant un ciel splendide avec des étoiles filantes à revendre !
D'après eux, peu de gens viennent ici pourtant c'est bien bien, propre, orienté sud-ouest, soleil assuré jusqu'à tard pour la toilette à l'abri du vent à 100m dans le ruisseau presque chaud et plein de bois à proximité. :)

Dodo vers 23h et quelques

Ecrit à 20h02 et 22h et quelques à la cabane de Besali
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 1 semaine #49829 par Nikozorey
J6 10/08/12 vendredi

Levé à 6h45, je pars un peu avant 8h sans voir les autres.
Adieu pic de la Serrera !





Je leur laisse un bye bye dessiné en caillou et je plonge direct en hors-sentier dans la forêt, trop bon mais je devais pas passer par là moi, bon on continue tant pis !
Je finis par rejoindre le sentier qui débouche au site de pique-nique noté encodina sur la carte puis monte rapidement au bord de la rivière vers la station d'Arcalis boire une chtite bière même s'il est 10h à peine passé ! :woohoo:





Puis en route vers l'étang Fourcat !
Je passe dans le cirque de Tristagne qui est très beau mais je suis en saturation de gens depuis Arcalis donc je ne traîne pas.
Ici les étangs de Tristaina (le gros) et del Mig (l'autre).





Je prends la voie du pic de Tristagne jusqu'au panneau indiquant Fourcat à gauche, j'arrive donc au col (sans nom ?) entre les pics de Tristagne et de l'étang Fourcat. Quelle vue côté nord !





Le site est vraiment très beau et le lac scintille d'un beau bleu. Le pierrier est un peu raide mais se descend facilement, un peu avant l'étang, je surprend une harde d'une quinzaine d'isards, le plus proche à moins de 5m, jamais vu de si près je pense, ils grimpent le pierrier avec une facilité déconcertante en me lançant des pschh pschh amicaux ?!? :)





Ensuite je contourne le lac par l'ouest (petit passage avec câbles très facile) et arrive au refuge à 12h32.
Un gars cherche ardemment le gardien du refuge pour une bière ! :silly: Je me joins à sa mission des plus capitales et, notre objectif atteint, nous le savourons ensemble sur la terrasse en mangeant puis au bord du lac où on croisera plus tard le gardien allant se promener en canoë !

La discussion est cool avec mon "pote de bière" Olivier, on papote un bon moment. Il est lui aussi "en" tarp et est parti depuis plus d'un mois depuis les environs de Saint-Etienne par le GR7 principalement, maintenant c'est la montagne et il est chaque jour plus enchanté et impressionné par le décor Pyrénéen qu'il connait peu. Il a encore quelques jours devant lui pour gagner le Couserans qu'il veut absolument découvrir.

Ecrit à 15h33 sur la terrasse du refuge de l'étang Fourcat (à l'ombre)

Vers 16h (!) je me décide à partir vers Mounicou en passant par les étangs du Picot, surprise, après quelques hésitations et précisions sur l'itinéraire, Olivier vient avec moi, c'est un adulte averti et consentant...

Voici les vestiges du glacier côté nord-est du Malcaras...





Et ici vue vers le nord-ouest, ça doit être la vallée de l'Artigue qui part vers la gauche et au dessus le Pic rouge de Bassiès mais pas trop sûr...





...sur la crête assez large entre le Malcaras et le Picot, on ne trouve pas le début de la descente vers les lacs où il est censé y avoir des câbles en main courante dans une sorte de fissure...
Après moult interrogations, matages de carte, de boussole, d'alti., recherches, descentes et remontées sans sac on trouve un passage partant de plus haut vers le Malcaras. C'est bien chiant, bien raide, bien croulant et glissant, conzentrazione (comme dirait Donnel rando-trekking) maximum activée et bien sûr attention aux pierres qui ne risquent pas de trop amasser de mousse !

Finalement, on aura mis plus de 2h30 pour trouver (créer) un itinéraire et le descendre, pour moins de 300m négatif !
Voici un scan d'une carte postale, en rouge l'itinéraire parcouru et en jaune ce qui me semble être l'itinéraire normal.





Il est 21h passé quand nous arrivons !
Deux pêcheurs ariègeois installés au bord de l'étang supérieur du Picot nous ont entendu et cherché pendant ces 2h30 et leur accueil à base de pastis, rosé, saucisson et fromage nous fait chaud au coeur. :)
D'en bas on peut deviner le "vrai" passage pas du tout par là où on est passé !
Le temps de tailler le bout de gras avec les ariègeois vraiment peinards, d'installer les abris et de s'offrir un repas pantagruelique (surtout pour moi !), et nous nous couchons vers 2h du matin ! :blink:

Ecrit à 1h52 du mat. près de l'étang supérieur du Picot

PS : la parade était de simplement prendre les photos avec mon téléphone mais la qualité est quand même bien moindre je trouve...mais z'inquiétez toujours pas, les évenements me feront trouver une autre parade assez rapidement...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 1 semaine #49830 par Nikozorey
J7 11/08/12 samedi

Une fois de plus la nuit fut très bonne !
Voici nos deux tarps au matin.





Et avec Olivier devant.





Levés vers 8h, on traîne jusq'à 11h avant de descendre jusqu'au barrage de Soulcem, voilà ce qui arrive quand on ne regarde pas la carte et qu'on descend en papotant et chantant car on était normalement censés prendre le sentier qui part rive droite quasi-plein nord du deuxième étang du Picot (en partant du haut !) pour arriver direct à Mounicou.

Par un heureux hasard, on finit la descente avec un père et sa fille (et leur mini-chien) qui ont chacun un beau bâton en bois (ah que le mien me manque!) et qui proposent de nous descendre en 205 jusqu'à Auzat. Ils reviennent de deux jours vers l'étang Fourcat et s'arrêtent en plein milieu de la rue pour nous déposer et finir de discuter le coup ! Merci à vous deux !
:)
Décidément les Ariègeois sont vraiment super et leur 3000 aussi, ici le massif du Montcalm qui en compte trois.





Après quelques renseignements pris sur la météo et les hébergements à l'office de tourisme, on se pose au "Bar des 3000" pour une petite mousse et un gros pique-nique !
Retour civilisation complet avec les remises en route des téléphones et les coups de fil aux proches...j'apprend que pour des problèmes administratifs, je dois obligatoirement et très rapidement passer par la case maison...Argh !
:(
J'encaisse finalement pas trop mal le coup et décide de quand même passer la soirée avec Olivier au gîte de Marc après un passage au supermarché de Vicdessos et une remontée en stop avec deux soeurs et leur père allant promener sur les bords de l'Artigue, merci à eux.
:)
Le gîte est propre et fonctionnel, les matelas confortables et l'accueil sympa.
Nous mangeons de bon coeur une montagne de tagliatelles carbo poireaux (j'adore !) en discutant avec un gars et une nana qui font le GR10 en intégralité, ils se sont rencontrés au pays basque et marchent ensemble depuis.
Salut à vous ! :)
Ils racontent qu'ils en ont bien chié en Ariège et qu'ils ont perdu tout les deux pas mal de poids depuis le départ, la chienne labrador du gars a même déjà perdu 5kg ! (A propos de ça, je ne l'ai pas écrit donc je ne sais pas trop où ni quand, mais j'ai croisé un gars qui avait perdu 15kg !!!)
Il me précise qu'il a pris soin d'éviter le parc national où la chienne n'est pas admise mais qu'il est quand même passé par la réserve du Néouvielle, connaissant un peu la berger d'Aumar, heureusement pour lui qu'il ne l'a pas croisé car l'accueil aurait été orageux !
Je me demande quand même quel fut son itinéraire pour éviter complètement le parc...

Après une petite balade nocturne et digestive avec Olivier, nous allons nous coucher vers minuit.

Ecrit vers minuit au lit dans le Gîte d'étape de Marc

Gîte d'étape Marc
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 1 semaine #49831 par Nikozorey
Pas de photos pour ces trois jours pas vraiment passionnants...

J8 12/08/12 dimanche

Grasse matinée jusqu'à 8h30 passé puis trainage intense ! Je laisse finalement Olivier vers 11h30, adieu l'ami à très bientôt ! :)
Il monte à Mounicou au gîte (que je n'ai pas vu du coup, snif) pour faire une journée de repos et moi j'entame ma journée de stop ! :sick:

Résumé :
Marc – Lavelanet avec un père et son fils rentrant de la pêche
Lavelanet – Laroque d'Olmes avec un djeunz fashionz dans sa benz benz benz
Laroque d'Olmes – St-Quentin la Tour avec un chocolat au lait coiffé afro
St-Quentin la Tour – Mirepoix avec un couple d'amoureux
Mirepoix – Carcassonne avec un vieux breton un peu hippie installé dans le coin
6 ou 7 km dans Carcassonne à pied, wah keskiféchoenba !
tous les trains sont complets donc Carcassonne ville – Carcassonne entrée d'autoroute avec 3 filles mimi
Carcassonne entrée autoroute – Lézignan entrée autoroute avec un gars plein de bons plans
Lézignan entrèe autoroute – Montpellier gare avec Mathieu, technicien du son
Montpellier gare – Nîmes gare avec le train chopé au dernier moment
Nîmes gare – maison on vient me chercher !

Merci à tous pour le transport, mentions spéciales pour Mathieu (pas sûr du prénom) et le breton ! :)
Arrivé finalement à 22h passé, j'avoue que c'était un peu long surtout les 2h de loose à Lézignan !

Ecrit à 23h32 dans mon lit

J9 13/08/12 lundi


Réveil naturel vers 6h ! Grand petit déj et petite balade à la fraîche puis photocopies, photos, téléphone, emails, poste, bureau, mairie, file d'attente, courses, etc...torché à 11h30

Ensuite ça peut se résumer rapidement par bouffe, dodo, bouffe, dodo, bouffe, dodo, resto, papoti, papota, dodo final vers minuit !
:P

J10 14/08/12 mardi

Je conduis la voiture de ma mère, qui a retardé son départ en Haute-Garonne de 2 jours pour m'attendre et me ramener.
Programme plutôt sympa de ses vacances : Bize – Gers – Pyrénées-Atlantiques
Merci Môman pour le petit détour en Ariège !
:) :) :)

Autre bonne nouvelle, au passage à Nîmes, on a récupéré Bruno, un pote à moi qui m'accompagnera quelques jours.
On passe un soirée sympathique à discuter avec ma mère et Bruno, à nouveau au gîte d'étape de Marc et à nouveau devant une carbo-poireaux et une bouteille de rouge !
:woohoo:
Dodo vers 23h

Ecrit vers 23h au gîte de Marc

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 1 semaine #49832 par Nikozorey
J11 15/08/12 mercredi

Réveillés vers 7h, on décolle vers 8h30 après un ptit déj avec Môman, ravie du coin et de découvrir un peu plus le décor en conduisant jusqu'à Bize, merci encore Gros Bisoux Mam ! :) :) :)

On remonte la très belle vallée de l'Artigue.













On y croise quatre gars partant faire du canyoning, Bruno adore ça et moi je réalise qu'en étant à pied depuis un ptit bout de temps, je pense pas trop aux autres activités possibles, du coup je regarde les alentours en y pensant, genre :
"Tiens là un beau tobogan ! Tiens ya du fond pour sauter de là tu crois ? Tiens ce serait sympa de descendre en VTT là ! Tiens glacée cette cascade en hiver ? Etc..."
Cela s'ajoute aux habituels : "Tiens ce sommet là, on y accède comment ? Faut grimper un peu ? Passages chiants ? Ouh le beau pierrier ! Etc..."

On rencontre Anne dans le pierrier justement 200 ou 300m avant le col de l'Artigue, elle fait la HRP (d'ouest en est, quelle idée !) et a croisé hier soir à Certascan Olivier que j'avais rencontré au Fourcat !
Coucou Anne ! :)
En cherchant (vraiment) bien on doit pouvoir te voir tout en bas sur la photo !





Vue vers l'est depuis le port de l'Artigue, tiens des champignons !





La météo avait prévu de l'orage pour le secteur en début d'après-midi et ça commence à se charger pas mal au nord donc on traine pas au col et descendons vite fait pique-niquer près du lac Romedo de Baix. Les nuages s'accumulent vers la crête frontière mais nous restons au soleil.





Et nous voilà reparti au bord du lac.





La vue sur le massif du Montcalm est splendide


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 1 semaine #49833 par Nikozorey



Juste avant le barrage, je regarde le lac intrigué par un bruit !





"Elle y était cette chute d'eau là tout à l'heure ???" :S
Bruno: "Ben non, kessessé ???" :S
Bon en fait c'est une simple arrivée d'eau, un truc artificiel quoi, beurk ! :ohmy: :sick:
La montée est agréable et jolie jusqu'au sympathique étang de Romedo de Dali avec sa petite ile.










Mais nous sommes poursuivis, on ne voit même plus l'étang !





Au collet juste après, on quitte le sentier sur 30 ou 40m pour aller voir la vue (!) sur la grande cascade située sous le refuge de Certascan.





Je trouve à cet endroit une sente cairnée partant à flanc plein nord, je vais voir et cela s'avère être une sorte de raccourci, cool.
Vive les nuages !





On ne voit bien sûr pas le mouvement mais la "colonne" montait très vite derrière Bruno.


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 1 semaine #49834 par Nikozorey
Voilà le raccourci en rouge.





Et une superbe photo-tableau signée Bruno, bravo !





On prend une petite bière au refuge où nous arrivons légèrement euphoriques car mon ptit Bruno doutait un peu de lui et de son état après cette étape, en fait ça va nickel, moi aussi ! :)

Plus tard sur P-Team, je découvre que j'ai croisé là-bas Astapito avec un ami à lui en pleine HRP intégrale (vers l'est), félicitations à vous et coucou ! :)
On se re-croisera peut-être "en vrai" un de ces quatre.
Grâce à vous qui aviez pris un des seuls endroits plat et discret près du refuge, on a été posé le camp un peu plus loin...adieu le "vrai" café du refuge au petit matin ! Il y avait peut-être la place juste à côté de vous mais on voulait pas déranger puis comme on avait chacun un système de couchage différent, on avait besoin de place. On s'est finalement posé au sud-ouest du lac, un peu avant la serra plana et le sentier montant au col de Certascan, c'était aussi très chouette !
On s'y est fait un petit repas pour trois Bruno, moi et moi (!) et au dodo vers 22h30.

Ecrit à 22h33 au dodo près du lac de Certascan
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 4 jours #49865 par Nikozorey
Quelques jours dans le Vercors ont retardé mon récit mais me re-voilà ! B)

J12 16/08/12 jeudi

Encore une très bonne nuit pour changer !
Je me lève vers 7h30 et pendant que Bruno ronfle, je vais me promener (avec mon café) au dessus du lac et profite des couleurs du début du jour vraiment chouettes ce matin là.









Papi Bruno émerge vers 9h32 à peu près 10 minutes après que le soleil arrive sur sa tente !





Papi c'est pour chambrer mais c'est vrai qu'il pourrait être mon père ! :P

Aujourd'hui nous battons un record, celui du départ le plus tardif !
Vers 12h30 ! :woohoo:
La montée au col de Certascan se fait bien, c'est pas mal la pierre rouge, ça flashe bien. Le pierrier rouge du Pic de Guerosso est très attirant.





Et voici la crête frontière blanche.





Une petite fricassée de tétards ???





Bye bye Certascan, à bientôt !






Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 4 jours #49866 par Nikozorey
Vue en arrière depuis (presque) le col de Certascan, coucou Montcalm !





On descend ensuite vite fait jusqu'aux étangs de Guerosso où on fait une pause frugale, quelques photos et une brève sieste pour moi. Il y a quelques brebis, des grenouilles et aussi des pipits, sympa !















En repartant, on croisera deux espagnoles montées de Noarre à la journée.
Quelques chevaux et poulains nous accueillent au deuxième étang puis on contourne la cascade par le sentier où on croise un ariègeois un peu fuyant, pas très loquace mais gentil.
















Petite pause juste après avoir traversé la rivière où nous rejoignent les deux espagnoles pour taper un brin de causette.


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 7 ans 4 jours #49867 par Nikozorey



J'avais prévu d'éviter Noarre en passant au dessus à flanc entre 1950 et 2000m à peu près, via le pic de Noarre mais après pour le bivouac, à part sur le pic même, je ne savais pas trop. Finalement on décide de prendre plein ouest en montant aux étangs de Flamisella où la carte nous dit qu'il y a "du plat".
Bruno dans cette montée avec les Pic et Piquet de Guerosso derrière.





Bonne surprise que ces étangs, surtout le premier avec tout plein de chevaux autour (dedans ?!?), l' "estany".





On pose le bivouac près du second l' "estanyol" (traduction = petit étang genre étangounet ou juste mare ??? :P ) après avoir observé longuement ce qui devait être un milan.
Voilà le Mont Rouch.





Regard en arrière.





Le soleil se couche entre le Mont Rouch/Roig (à gauche) et le Roca Espana (à droite si je ne m'abuse) et il fait très bon la nuit venue.





Une petite danse d'apéro ! :woohoo:





Le tuc de Marterat mérite lui aussi une visite plus approfondie.





Le ciel est particulièrement beau, Bruno m'apprend quelques étoiles, merci Bruno ! :)
Un hibou viendra même nous saluer pendant la soirée.

Ecrit à 23h56 dans mon duvet à Flamisella.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Alexis

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: Fabien78
Temps de génération de la page : 1.616 secondes