Le Blog de Alain Deru

1°: Islande : Skogar - Landmannalaugar + Kerlingarfjöll
2°: Grèce: Boucle de Zagori et Mont Olympe
3°: Italie: Dolomites: AV2
Taille du texte: +

Italie. Dolomites. AV2. Septembre 2016

Dolomites, randonnée effectuée le long de l'AV2, du 19 au 26 septembre.

Je pensais partir le matin du samedi 17/09, mais bien évidemment je n'ai quitté Waterloo que passé 22H. Ce n'est absolument pas grave. J'aime rouler la nuit: les routes sont dégagées, surtout en Allemagne. La route se fait sous la pluie depuis Luxembourg. Non loin de Landau, vers 2 h, je m'endormirai sur un parking. Peu avant 10H, je me mets en route. Il me reste plus de 500 km à parcourir. La route est chargée. La pluie n'a pas cessé. C'est sans surprise que je me tape les bouchons près de Stuttgart et encore plus loin. Mais le pire est en Autriche, sur le tronçon sans autoroute entre la frontière Allemande et Mötz et où je mettrai un peu moins de 2 h pour faire 23 km et pas beaucoup plus vite pour les 40 autres km. Pourtant aucun accident, pas de contrôle routier, rien ne m'a permis de comprendre pourquoi parfois nous étions 30 minutes à l'arrêt. Il est 20 h quand j'arrive à Brixen Bressanone et 20h30 quand je suis aux parkings du Valcroce où je pensais laisser la voiture. Mais ces parkings sont équipés d'horodateurs. La durée de ma rando n'étant pas déterminée, je dois redescendre et trouver une autre solution. Au 1° hôtel, la patronne ne parle qu'allemand. Un peu plus bas, juste avant 9h et la fermeture de l'accueil, j'arrive au Vista Hotel. Patronne charmante, parlant anglais, qui me permettra de laisser mon véhicule sur le parking le temps nécessaire. Pratique d'avoir de l'espace pour terminer l'aménagement du sac et l'équipement corporel pour demain. Lundi 19, 1° journée. Réveil juste avant 7h. Il fait clair. Je profite du déjeuner copieux pour faire le plein d'énergie. J'ai appris qu'il n'y aura pas de pluie aujourd'hui. Chouette.

Départ à 8 h 12, directement de l'hôtel. Un sentier bien raide coupe à travers la forêt et les pistes de ski alpin. Je serai au terminal du téléphérique en moins d'une heure. De là j'entame le début de l'AV2. Nuages et éclaircies seront mon toit toute cette matinée. Le sentier n'offre rien de palpitant jusqu'au refuge de Plose que j'atteindrai peu après 10h. Ensuite, le sentier descend puis suit les courbes de niveau. Les vues sur les massifs granitiques sont belles. Il est passé 11 h quand je croise les premiers randonneurs. Très peu de monde. Souvent des couples pas trop jeunes, pour pas dire vieux, comme moi. Visiblement ce sont des randonneurs d'un jour. Le sentier passe dans les prairies et sous les sapins.

Midi. Je rentre dans le parc naturel des Dolomites. Après un début facile la montée s'amorce. Pique-nique juste avant 13 h à côté d'un petit ruisseau. La montée qui mène au col Peitlerscharte est bien dure. J'ai un début de crampe. Je bois, je bois, je bois et je prends de l'énergie. Ces débuts de crampes disparaîtront. En haut la vue est superbe ainsi que tout le long du chemin en courbe de niveau. 15h37. Je ferai une descente vers le refuge de Schlüter (2297 m) pour le Wi-Fi mais en vain. C'est sécurisé. La montée suivante est bien raide. Mais en haut la vue récompense. 17h. je sais que je dois commencer à chercher une place la nuit. De plus il me faut de l'eau. Coup de bol, j'entends un ruissellement. Je sors le filtre et rempli les gourdes. 18h je repère un endroit qui pourrait convenir. Je quitte le sentier. Mais ici tout est en pente. Si je veux de l'horizontal je dois descendre beaucoup + bas et demain il faut tout remonter.

Je trouve une place pas trop en pente et plante la tente à l'abri des regards. Je suis masqué par des arbres. Je suis à 2289 m. Le décor est fabuleux. On se croirait dans un parc national des USA. J'ai pleine vue sur ce qui m'attend demain matin: un dénivelé de 315 m bien raide. 24,410 km. 6 h52 déplacement 2h42 de pause.

Tambouille : couscous maison, je veux dire couscous tente! Plein de calories pour demain. Le minuscule réchaud de 24 gr fait merveille. La température chute rapidement: 7° puis 4° puis 2° à 19h15, mais 6° dans la tente. 20 h je vais dormir.

Nuit : l'endroit en pente n'est pas top. Tout glisse dans le fond de la tente. La tente se monte facilement, mais elle est vachement exiguë. Si j'avais de la pluie... Dans la foulée de cette 1° installation j'ai oublié de m'étirer. Je réalise cela bien évidemment quand je suis dans le sac. Tant pis.

Lien pour lire la suite du blog:

https://acd1411.wordpress.com/2016/10/24/dolomites-av2-septembre-2016

...

Dolomites AV2 / septembre 2016 – acd1411

A la base j'aurais du partir avec Jacques, compagnon de Corse, Islande et Grèce, mais des impératifs professionnels l'en ont empêché. Je suis donc parti seul. Une 1° pour moi. Je ne m'attarderai pas sur le trajet, sous une drache quasi constante, qui ne présente pas d'intérêt particulier. Juste un détail: je pensais laisser la…
Notez cet article:
0
Suunto, Mammut, Alpine Pro, Salomon... promotions ...
Trekking tour du massif des Annapurnas

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
lundi 11 décembre 2017
Si vous souhaitez vous inscrire, veuillez saisir un nom d'utilisateur, mot de passe et nom.

Image Captcha